Nicolas Demorand (Libération) : "Etre aimé n'est pas un métier"

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas Demorand (Libération) : "Etre aimé n'est pas un métier"
Nicolas Demorand reste en poste malgré la motion de défiance votée à son encontre.
Nicolas Demorand reste en poste malgré la motion de défiance votée à son encontre. © Abaca
Le patron de Libération, Nicolas Demorand, ne compte pas quitter son poste malgré la motion de défiance votée à son encontre par ses équipes.

Nicolas Demorand résiste et ne quittera son poste, malgré le vote à près de 90% d'une motion de défiance à son encontre. "Etre aimé n'est pas un métier", lâche-t-il au journal Le Monde, arguant que "des signes de défiance existent à Libération" depuis qu'il est en poste. "Quand les ventes en kiosque étaient exceptionnellement fortes, il y avait une équipe qui déjà témoignait de ses doutes. Mais même quand ça secoue, je ne perds pas mon objectif qui est de pérenniser cette rédaction qui ne ressemble à aucune autre", explique-t-il.

À lire aussi
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
TV
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8 et France 5 au million
Audiences
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8...
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
TV
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV

Cette motion de défiance votée par les équipes du journal visait à protester contre un plan de redressement des comptes annoncé en début de semaine. Selon Nicolas Demorand, les équipes du journal ont "une relation très difficile à la hiérarchie et à l'autorité". Et à la sienne, donc. Pour François Moulias, représentant de l'un des deux actionnaires du journal aussi interrogé par Le Monde, "il n'y a pas de problème de management" à Libération. La confiance à l'égard du directeur de la publication est donc renouvelée. Tous deux assurent "comprendre" l'inquiétude des équipes, dans un contexte général très difficile pour la presse quotidienne, dont les ventes ont lourdement chuté en 2013.

Baisse des salaires, diminution des congés

Pour apaiser les tensions, François Moulias sera désormais l'interlocuteur privilégié des salariés dans les discussions sur le plan d'économies. Nicolas Demorand sort donc de la table des négociations. Pistes à l'étude : le départ en retraite anticipée des catégories de personnel les plus âgées ; la diminution du temps de travail avec une diminution du salaire non proportionnelle ; une baisse des salaires compensée par une part variable et diminution des congés et RTT.

Ces discussions entre les salariés et la direction devraient aboutir à un "accord compétitivité-emploi" dans les prochaines semaines. "Cela implique aussi de repenser nos manières de travailler, de repenser le journal du lundi au vendredi pour être le premier quotidien en France qui prenne acte de l'existence d'Internet", justifie Nicolas Demorand. Le capital de "Libération" pourrait aussi être modifié, avec l'arrivée d'un nouvel actionnaire, "dans des conditions qui fassent du sens pour l'entreprise."

Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
Grève à Radio France : Nicolas Demorand s'adresse aux auditeurs de France Inter
France Inter : Nicolas Demorand s'emporte contre une auditrice accusée de faire la propagande du Parti animaliste
Nicolas Demorand ému aux larmes par une auditrice de France Inter
Nicolas Demorand (France Inter) : "Être leader le matin, c'est important pour Radio France"
Voir toute l'actualité sur Nicolas Demorand
Autour de Nicolas Demorand
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Coronavirus : France 2 proposera une soirée spéciale avec Michel Cymes mardi
TV
Coronavirus : France 2 proposera une soirée spéciale avec Michel Cymes mardi
La saison 5 de "Vintage Mecanic" démarre ce soir sur RMC Découverte
Programme TV
La saison 5 de "Vintage Mecanic" démarre ce soir sur RMC Découverte
La saison 6 de "Vikings" arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
La saison 6 de "Vikings" arrive ce soir sur Canal+
César 2020 : La (très) discrète présence de "J'accuse" de Roman Polanski dans la bande-annonce de Canal+
Cinéma
César 2020 : La (très) discrète présence de "J'accuse" de Roman Polanski dans la...
Mort de Hervé Bourges : France 5 rendra hommage samedi à l'ancien PDG de France Télévisions
TV
Mort de Hervé Bourges : France 5 rendra hommage samedi à l'ancien PDG de France...
Donald Trump porte plainte contre le "New York Times" pour diffamation
Politique
Donald Trump porte plainte contre le "New York Times" pour diffamation
Vidéos Puremedias