Numéro 23 : Pascal Houzelot estime faire "l'objet d'un traitement inéquitable et partial de la part du CSA"

Partager l'article
Vous lisez:
Numéro 23 : Pascal Houzelot estime faire "l'objet d'un traitement inéquitable et partial de la part du CSA"
Pascal Houzelot, patron de Numéro 23.
Pascal Houzelot, patron de Numéro 23.
Le propriétaire de la chaîne assure par ailleurs souhaiter rester actionnaire majoritaire.

Mercredi, le CSA a rejeté le recours gracieux déposé par Pascal Houzelot, propriétaire de Numéro 23, contre la décision d'abroger l'autorisation d'émettre de la chaîne au 30 juin 2016. Dans la foulée, Numéro 23 a annoncé son intention d'introduire un recours contentieux devant le Conseil d'Etat, "stupéfaite" d'une décision qu'elle juge "incompréhensible". Et c'est un Pascal Houzelot remonté qui accorde ce samedi une interview à nos confrères du Figaro. "A chaque étape du dossier, il devient évident que je fais l'objet d'un traitement inéquitable et partial de la part du CSA", déclare-t-il.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1

"J'ai droit à un acharnement"

"Le CSA avait approuvé des opérations de revente des groupes AB, Lagardère et Bolloré. Et moi j'ai droit à un acharnement", dénonce Pascal Houzelot, estimant qu'"il est plus facile de taper sur un petit indépendant que sur un gros industriel". Le propriétaire de Numéro 23 confirme le dépôt d'un recours contentieux devant le Conseil d'Etat la semaine prochaine. "J'estime qu'il n'y a aucun fondement juridique à la sanction infligée par le CSA", se justifie Pascal Houzelot dans cette interview.

"Plus étonnant, le CSA a rejeté notre recours gracieux, malgré le fait que je me sois conformé à ses deux seules demandes : supprimer un article du pacte avec mon actionnaire UTH et renoncer définitivement à revendre Numéro 23 à NextRadioTV. Malgré sept demandes de notre part, le CSA ne nous a ni répondu ni reçu pour que je puisse m'expliquer. Et maintenant, il semble me reprocher de n'avoir pris aucun engagement supplémentaire alors qu'il n'en a jamais sollicité. C'est surréaliste !", dénonce-t-il, restant malgré tout "disponible 7 jours sur 7 pour parler avec le CSA et trouver un accord", et ainsi retirer son recours devant le Conseil d'Etat.

"Je n'ai jamais eu l'intention de revendre la chaîne au départ"

Par ailleurs, le propriétaire assure n'avoir "jamais eu l'intention de revendre la chaîne au départ", ajoutant que "c'est Alain Weill qui est venu (lui) proposer cette opération à un moment où elle était stratégiquement nécessaire pour porter le projet ambitieux d'un groupe indépendant". Enfin, Pascal Houzelot promet qu'il "veut rester actionnaire majoritaire et pour longtemps". "Je suis un véritable entrepreneur, pas un financier", affirme-t-il.

Sur le même thème
l'info en continu
"Les enquêtes du commissaire Van der Valk" démarre le 23 août sur France 3
Programme TV
"Les enquêtes du commissaire Van der Valk" démarre le 23 août sur France 3
"Le silence de l'eau" : Une nouvelle série italienne ce soir sur France 3
Programme TV
"Le silence de l'eau" : Une nouvelle série italienne ce soir sur France 3
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Axel Duroux (Endemol, RTL, TF1) prend la tête d'EuropaCorp
Cinéma
Axel Duroux (Endemol, RTL, TF1) prend la tête d'EuropaCorp
Audiences samedi : Jean-Baptiste Marteau réduit l'écart avec Audrey Crespo-Mara à 20h, "50' inside" au plus bas
TV
Audiences samedi : Jean-Baptiste Marteau réduit l'écart avec Audrey Crespo-Mara à...
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Vidéos Puremedias