Pierre Bergé descend le "Saint-Laurent" de Bertrand Bonello : "Un film méchant, homophobe"

Partager l'article
Vous lisez:
Pierre Bergé descend le "Saint-Laurent" de Bertrand Bonello : "Un film méchant, homophobe"
Pierre Bergé s'en prend violemment au film de Bertrand Bonello
Pierre Bergé s'en prend violemment au film de Bertrand Bonello © Abaca
Hier soir, à l'issue de la cérémonie des César, l'entrepreneur et compagnon historique d'Yves Saint-Laurent a vivement critiqué le biopic porté par Gaspard Ulliel.

Pierre Bergé se mêle de la guerre des biopics sur Yves Saint-Laurent. En 2014, deux films consacrés au célèbre créateur sont sortis en salles : l'un signé Jalil Lespert et emmené par Pierre Niney et Guillaume Gallienne, l'autre réalisé par Bertrand Bonello et porté par Gaspard Ulliel et Jérémie Rénier. Au box-office, le public a très largement plébiscité le premier, avec 1,6 million d'entrées tandis que le second, sorti en septembre, soit huit mois plus tard, a peiné à dépasser les 350.000 billets vendus.

À lire aussi
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Radio
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

Hier soir, au théâtre du Châtelet à Paris, pour la quarantième cérémonie des César, le "Saint-Laurent" de Bertrand Bonello partait favori avec dix nominations contre sept pour le "Yves Saint-Laurent" de Jalil Lespert. Les deux films étaient notamment en concurrence frontale dans les catégories meilleur acteur, meilleur acteur dans un second rôle, meilleurs décors, meilleurs costumes et meilleure photographie. A l'issue de la soirée, les deux biopics sont finalement chacun repartis avec un trophée.

Mais si le "Yves Saint-Laurent" de Jalil Lespert a connu la victoire de Pierre Niney dans la catégorie meilleur acteur, le film de Bertrand Bonello a dû se contenter d'un César technique, celui des meilleurs costumes. Sur les réseaux sociaux, à la fin de la soirée, Pierre Bergé a pris la parole. Dans un premier temps, le compagnon historique du célèbre créateur disparu en 2008 a tenu à féliciter Pierre Niney pour sa victoire. "Ce n'est que justice, il a été génial", a-t-il ainsi écrit.

Mais s'il a salué la victoire du "Yves Saint-Laurent" de Jalil Lespert, Pierre Bergé s'en est surtout pris au biopic concurrent. Dans un autre tweet, l'entrepreneur a ainsi parlé d'un "César de complaisance qu'il ne mérite même pas". "Film méchant, homophobe, où seul Ulliel existe", a également écrit celui qui avait assuré dès l'annonce des deux projets ne pas soutenir celui de Bertrand Bonello...

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
rodolphe

cet homme passe son temps à insulter, à critiquer sans aucune raison valable rappelez sa critique du Téléthon, quelle honte, il ne mérite que du mépris, j'espère que son pseudo Sidaction coulera avec lui....



dark-vador

Pierre Bergé comme d'hab raconte n'importe quoi car il est jaloux de l'autre film qui est bien meilleur et qui n'était pas un film à la gloire de Pierre Bergé



bigtv

Le baton de bergé vient encore de sévir , n'a t-il rien d'autre a foutre que de passer son temps a commenter l'actualité ? qd on a autant de pognon et l'age qu'il a , on se retire de la vie publique pour écouler des beaux jours ds un coin de paradis entouré de domestiques et d'hommes a tout faire ........



Tom Marbroz

Les pensées de Bergé ont encore frappé ; un homme antipathique, imbu de lui-même dont on oubliera vite le nom.



l-oeil-de-moscou2

Toute personne ne considérant pas les homosexuels comme des êtres supérieurs est homophobe aux yeux de Pierre Bergé. En même temps, le bonhomme est l'un des grands spécialistes de l'ordre moral à rebours :

"Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est
terroir, bérets, bourrées, binious – bref franchouillard ou cocardier –
nous est étranger voire odieux."



jean-le-bon2

Tiens ça faisait longtemps qu'on ne l'avait pas entendu ce ...



Pascal Mar

LES 2 films sont une merveille encore une occasion de se taire ce monsieur



La Sardine

Il se lache de plus en plus. Faut faire un bouquin de ses interventions, toutes plus hilarantes les unes que les autres.



Gilles Salvia

Bergé c'est comme Dumas, avec l'âge il mord plus fort sa laisse...



bigmen

moi qui a vu les deux films enfin celui de niney jusqu'au bout mais 15 minutes d'ulliel et basta , je le comprends quoi



Château de Boigne

C'est en réalité une énorme claque dans la figure de Pierre Bergé. Soutenant le projet de Jalil Lespert face à celui de Bertrand Bonello, il a octroyé aux costumiers du film "autorisé" l'exclusivité d'accéder aux archives d'Yves Saint-Laurent, et en a refusé l'accès à la costumière du film "interdit", sans doute parce que l'ego de Pierre Bergé, bouffi d'aigreur et de suffisance, n'appréciait pas l'image que le deuxième film renvoyait de lui. Et malgré cela, c'est la costumière qui n'a pas eu accès aux archives YSL qui a reçu le César des meilleurs costumes !



kinolo

"Os à ronger". S'il y en a bien un de méchant et d'aigri, c'est bien lui. Bonello n'a jamais prétendu filmer la vérité, il en donne son interprétation, comme tout bon créateur.



cocobello2

C'est moche de vieillir ! Immense respect pour cet homme mais depuis quelques années, il n'est que l'ombre de lui-même. Il appelait au respect de l'art et de l'Homme et a oublié tous ses principes d'ouverture. Triste !



matew76

Bouh ce film il est méchant..sérieusement



jarod26

Pierre Bergé est homosexuel. C'est pour ça qu'il passe son temps à crier à l'homophobie.



Eyle Bay

Pour avoir vu les deux films, et ainsi faire la comparaison, le film de Bonello présente un Bergé plus antipathique. Et c'est celui-là qui était le plus intéressant selon moi. Mais Niney a particulièrement bien clos le bec aux critiques faciles en recevant son prix.



lampeapetrole2

Bouuuuh, vilain macho va!



xfinity

Les prises de parole de Pierre Bergé ne sont plus que des prises de position sans intérêts. Il ne parvient plus à exister médiatiquement que par ce biais.
Il n'a vraiment pas la classe de son ancien compagnon, qui lui existait par son talent.



vincetv

Encore ?? Il en a pas marre le papy Bergé de se répéter et de dire sans cesse la même chose ? On sait que l'autre Saint-Laurent il l'a validé pas celui de Bertrand Bonello un simple caprice marketing... De plus il devrait se taire c'est le premier à être intolérant avec les autres.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Bientôt la fin des "cop shows" à la télé ?
TV
Bientôt la fin des "cop shows" à la télé ?
Licenciement de Natacha Polony : Europe 1 condamnée à lui verser près de 400.000 d'euros d'indemnités
Radio
Licenciement de Natacha Polony : Europe 1 condamnée à lui verser près de 400.000...
Netflix dévoile ses nouvelles productions françaises pour 2020
SVOD
Netflix dévoile ses nouvelles productions françaises pour 2020
"César Wagner" : Gil Alma dans la peau d'un "Monk" à la française ce soir sur France 2
Programme TV
"César Wagner" : Gil Alma dans la peau d'un "Monk" à la française ce soir sur...
Municipales 2020 : 500 débats prévus sur France Télévisions
TV
Municipales 2020 : 500 débats prévus sur France Télévisions
"Better Call Saul" : La saison 6 du spin-off de "Breaking Bad" sera la dernière
Séries
"Better Call Saul" : La saison 6 du spin-off de "Breaking Bad" sera la dernière
Vidéos Puremedias