Pub : Michel Polnareff gagne son procès contre Cetelem

Partager l'article
Vous lisez:
Pub : Michel Polnareff gagne son procès contre Cetelem
Le chanteur remporte son procès contre Cetelem
Le chanteur remporte son procès contre Cetelem
Le chanteur a demandé réparation auprès de la justice pour son sosie dans les publicités du bonhomme vert.

Polnareff 1 - 0 Cetelem. Le chanteur Michel Polnareff a en effet remporté son procès contre la société allemande. L'interprète de "Lettre à France" avait porté plainte pour dénoncer l'utilisation de son image par le biais d'un sosie approximatif.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

10.000 euros de dommages et intérêts

Depuis quelques années, les publicités télévisées du spécialiste des prêts à la consommation Cetelem mettent en scène des sosies de célébrités autour d'une copie douteuse du bonhomme vert, symbole de la marque. Ces spots s'accompagnent du slogan "Il ne suffit pas de ressembler à Cetelem pour faire du Cetelem". L'on peut ainsi y voir un sosie de Michael Jackson, de Marylin Monroe ou encore du chanteur français Michel Polnareff, reconnaissable à sa chevelure blonde et ses lunettes noires sur montures blanches.

Une imitation que le principal intéressé est loin d'avoir appréciée, "horrifié" selon les dires de son avocat en avril dernier. L'homme de 71 ans a ainsi porté plainte devant le tribunal de grande instance de Paris, réclamant plus d'un million d'euros de dommages et intérêts. La justice a finalement tranché, ce mercredi, en faveur du chanteur mais n'a ordonné le versement que de 10.000 euros de dédommagement reversée par BNP Paribas Personal Finance et l'agence de publicité TBWA, et 4.000 euros de frais de justice, selon l'AFP.

"Aucune atteinte à la dignité"

Dans son jugement, le tribunal a estimé que le personnage mis en scène par ces spots publicitaires "ridiculise" effectivement l'artiste, qui "se plaint de l'utilisation, sans son autorisation, de son image par le biais du personnage créé". Un sosie qui utilise ses "accessoires notoires" et son "identité physique marquante". Mais la 17e chambre civile a tempéré son jugement. Si ces publicités télévisées "présente(nt) effectivement un certain ridicule, il ne peut-être considéré que ce ridicule rejaillit sur Michel Polnareff, dès lors que ce personnage se distingue du chanteur". Et de conclure : "Aucune atteinte à la dignité ne peut non plus être caractérisée".

Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
Politique
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Programme TV
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
SVOD
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
TV
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
Vidéos Puremedias