Publicité : Les recettes de la télévision se sont contractées en 2022

Partager l'article
Vous lisez:
Publicité : Les recettes de la télévision se sont contractées en 2022
Par Tom Kerkour Journaliste
Ayant grandi à l'heure où YouTube empiète sur le petit écran, Tom Kerkour savoure autant un épisode de "Cauchemar en cuisine" que du Joueur du Grenier. Captivé par le bouleversement des médias à l'ère digitale/numérique, il intègre la rédaction de Puremédias en décembre 2022.
Un des spots de "Tout pour la daronne". © C8
Selon le Baromètre unifié du marché publicitaire (BUMP) publié par France Pub, l'Irep et Kantar Media, les recettes publicitaires de la télévision ont reculé d'1,5% en 2022.

Petite panne de croissance pour le marché publicitaire de la télévision. Ce mardi 14 mars, le Baromètre unifié du marché publicitaire (BUMP ) 2022 a été publié par France Pub, l'Irep et Kantar Media. Sur l'année écoulée, "les recettes publicitaires nettes de l'ensemble des médias s'élèvent à 16,736 milliards d'euros, en progression de +5% par rapport à 2021". Mais ce périmètre cache des situations disparates. C'est notamment le cas de la télévision, donc le marché publicitaire - revenus du digital inclus - a atteint 3,4 milliards d'euros. Soit une petite compression d'1,5% par rapport à 2021.

À lire aussi
"2050Now" : "Les Echos - Le Parisien" lance un nouveau média numérique sur l'environnement
Business
"2050Now" : "Les Echos - Le Parisien" lance un nouveau média numérique sur...
"Face A" : Jenifer, Matt Pokora, Indochine... Les stars de la chanson racontent l'histoire de leur tube dans le premier podcast de Purecharts
Business
"Face A" : Jenifer, Matt Pokora, Indochine... Les stars de la chanson racontent...
"5 ans de plus !" : Canal+ diffusera la cérémonie des Césars jusqu'en 2030
Business
"5 ans de plus !" : Canal+ diffusera la cérémonie des Césars jusqu'en 2030
"On ne demande pas à quelqu'un qu'on croise dans la rue de nous épouser !" : Comment (et pourquoi) les médias affinent leurs stratégies pour mieux connaître les internautes
Business
"On ne demande pas à quelqu'un qu'on croise dans la rue de nous épouser !" :...

Comme le note ce rapport, la TV "reste le seul grand média à avoir dépassé son niveau d'avant-crise à +2,4% vs 2019". Le cinéma par exemple, lourdement handicapé par les restrictions sanitaires puis par la chute de la fréquentation, voit toujours ses recettes en retrait de 36% par rapport à 2019. La presse, elle, est en recul de 11,3% sur la même période. Derrière ces recettes en berne, des budgets communication et marketing réduits à cause de la conjoncture économique. La guerre en Ukraine, l'inflation et la crainte d'une récession ont mené à une rationalisation.

Pas d'effet Coupe du monde ?

A LIRE AUSSI : "Trop de pub à la TV : L'Arcom tape sur les doigts de France Télévisions, C8 et CNews"

En ce qui concerne le volume de ces annonces télévisées, le BUMP scinde l'année en deux tendances. Sur le premier semestre, le nombre de spots était en croissance de 10,7%. Mais les analystes notent une baisse pendant l'été. Plus surprenant encore, alors que la France a été captivée par la Coupe du monde retransmise par TF1 et BeIN SPORTS, la tendance ne s'est pas inversée en fin d'année. "Les grands évènements sportifs, pourtant très prisés des marques, n'ont pas permis d'inverser la tendance", précise l'étude. Selon "Capital", la Une a tout de même généré 151 millions d'euros de recettes grâce à la compétition. Le tout avec plus de 1200 spots.

Côté typologie des annonceurs, ils sont moins nombreux qu'en 2021 (-3,3%) mais plus diversifiés qu'en 2019 (+2,7%) et ils "semblent avoir opté pour des formats plus longs". En ce qui concerne les tendances attendues pour l'année 2023, "le marché de la communication retrouverait son niveau de 2019, mais de manière inégale selon les médias".

l'info en continu
"Danse avec les stars" : Keiona éliminée, Inès Reg sauvée... Qui sont les 3 couples finalistes de la saison 2024 ?
TV
"Danse avec les stars" : Keiona éliminée, Inès Reg sauvée... Qui sont les 3...
"Si j'avais pu pousser pour qu'il n'y ait que des femmes" : Redouane Bougheraba regrette qu'il y ait peu de femmes dans "Au Micro"
TV
"Si j'avais pu pousser pour qu'il n'y ait que des femmes" : Redouane Bougheraba...
"Têtu" : Le groupe SOS et la fondation Le Refuge annoncent la reprise du magazine dédié aux questions LGBTQIA+
Presse
"Têtu" : Le groupe SOS et la fondation Le Refuge annoncent la reprise du magazine...
Netflix dépasse à nouveau les attentes et atteint les 270 millions d'abonnés dans le monde
Audiences
Netflix dépasse à nouveau les attentes et atteint les 270 millions d'abonnés dans...
Face aux audiences décevantes, TF1 déprogramme en urgence la série "Dr Bash" dès mercredi prochain
TV
Face aux audiences décevantes, TF1 déprogramme en urgence la série "Dr Bash" dès...
"New-York unité spéciale" : Confondue avec son personnage d'Olivia Benson, Mariska Hargitay interrompt le tournage de la série pour venir en aide à une petite fille
TV
"New-York unité spéciale" : Confondue avec son personnage d'Olivia Benson, Mariska...