Quand Lance Armstrong dénonçait le dopage dans une publicité Nike

Partager l'article
Vous lisez:
Quand Lance Armstrong dénonçait le dopage dans une publicité Nike
Quand Lance Armstrong dénonçait le dopage dans une pub Nike. © Youtube
Dans une publicité Nike de 2001, Lance Armstrong dénonçait le dopage et vantait le mérite de l'entrainement. Après les révélations de l'ancien coureur cycliste, cette publicité paraît cynique et illustre les relations ambiguë entre la marque et le champion.

La nuit dernière, Lance Armstrong a avoué. Lors d'un long entretien avec Oprah Winfrey diffusé sur OWN, le champion déchu a reconnu s'être dopé durant sa carrière et ses sept victoires du Tour de France. Par un simple "Oui" à une série de questions plus proches d'un interrogatoire que d'une interview, le sportif a fait part de ses remords concernant ce "grand mensonge" et a affirmé qu'il était impossible d'avoir un tel palmarès sans se doper."Mon cocktail c'était l'EPO, les transfusions et la testostérone", a-t-il indiqué, estimant que "se doper faisait partie du boulot" des sportifs.

À lire aussi
"Allez au restaurant !" : Quand M6 encourage les gens à ne pas regarder la finale de "Top Chef" ce soir
Publicité
"Allez au restaurant !" : Quand M6 encourage les gens à ne pas regarder la finale...
Chute historique du marché pub en 2020, un rebond de 13% attendu cette année
Publicité
Chute historique du marché pub en 2020, un rebond de 13% attendu cette année
Pub : Vers une révolution verte de la production ?
Publicité
Pub : Vers une révolution verte de la production ?
Environnement : Quand les chaînes de télé se mettent à la pub responsable
Publicité
Environnement : Quand les chaînes de télé se mettent à la pub responsable

Un mea culpa qui obéit à une stratégie de communication mûrement réfléchie par le champion et ses conseillers dans le but de limiter les poursuites judiciaires à venir, et sauver ses contrats publicitaires. Les internautes se sont empressés de dénoncer la manoeuvre et ont ressorti une ancienne publicité que le coureur cycliste avait faite pour Nike, son sponsor historique qui a divorcé très tardivement avec la star. Cette campagne, qui date de 2001 (année où il emporte son troisième Tour de France), apparait aujourd'hui très cynique (voire ridicule) car Lance Armstrong y dénonce... le dopage !

"Ce que je prends ? 6 heures de vélo par jour"

Pendant 30 secondes, le champion se montre en train de se livrer à une prise de sang, à des entrainements musclés et glorifie, en guise de message, l'effort comme seul moyen d'atteindre le haut niveau. "C'est mon corps, et je peux en faire ce que je veux. Je peux le pousser, le régler, l'étudier, l'écouter", commente Armstrong avant d'enchaîner. "Tout le monde veut savoir ce que je prends. Ce que je prends ? 6 heures de vélo par jour où je me bouge." "Et vous, vous prenez quoi ?", conclut le champion déchu avant que la marque ne balance son fameux slogan "Just do it".

Nike lui versait 7,5 millions de dollars par an

En octobre dernier, l'Union cycliste internationale (UCI) a décidé de retirer à Lance Armstrong ses sept titres de vainqueur du Tour de France. Cette sanction inédite est intervenue après la suspension à vie décrétée cet été par l'USADA (l'agence américaine antidopage), qui reproche au cycliste d'avoir mis au point "le programme de dopage le plus sophistiqué" de l'histoire du sport. Plusieurs sponsors, ont immédiatement rompu leur contrat avec le champion. Nike a attendu le dernier moment (la décision de l'UCI) pour lâcher Armstrong avec qui elle était liée depuis plus de 10 ans. L'équipementier lui versait une prime annuelle de 7,5 millions de dollars et cette publicité montre à quel point elle faisait partie intégrante (sciemment ou non) du système Armstrong. En 20 ans de carrière, le coureur aurait amassé 100 millions d'euros grâce au cyclisme, dont 20 millions de dollars sur la seule année 2010.

L'actualité de la publicité vous intéresse ? Suivez notre rubrique Ecran Pub sur Twitter et sur Facebook !

l'info en continu
"Quand on ne sait rien, on se tait !" : Christophe Hondelatte tacle la couverture des faits divers par les chaînes infos
TV
"Quand on ne sait rien, on se tait !" : Christophe Hondelatte tacle la couverture...
"Wonderman" : Laurent Lafitte sera Bernard Tapie dans la nouvelle série Netflix
Netflix
"Wonderman" : Laurent Lafitte sera Bernard Tapie dans la nouvelle série Netflix
CNews mise en demeure par le CSA : Le Conseil d'état rejette le recours de Canal+
TV
CNews mise en demeure par le CSA : Le Conseil d'état rejette le recours de Canal+
France 2 : Laurent Bignolas s'excuse pour un "Télématin" réalisé "dans des conditions dégradées"
TV
France 2 : Laurent Bignolas s'excuse pour un "Télématin" réalisé "dans des...
"On va peut-être s'arrêter là" : Fabrice Luchini très agacé par une remarque d'un journaliste de CNews
TV
"On va peut-être s'arrêter là" : Fabrice Luchini très agacé par une remarque d'un...
"Amazon est le choix de la raison" : Vincent Labrune (LFP) défend son diffuseur de la Ligue 1 et tacle Canal+
Sport
"Amazon est le choix de la raison" : Vincent Labrune (LFP) défend son diffuseur de...