Rachat Direct 8/Canal+ : pour Nicolas de Tavernost, le CSA est "au pied du mur"

Partager l'article
Vous lisez:
Rachat Direct 8/Canal+ : pour Nicolas de Tavernost, le CSA est "au pied du mur"
Nicolas de Tavernost
Nicolas de Tavernost © Abaca
Le patron de M6 a réitéré son inquiétude sur le dossier du rachat de Direct 8 et Direct Star par Canal+, appelant le CSA "à refuser l'opération".

Alors que l'Autorité de la concurrence a autorisé lundi l'opération de rachat des chaînes du groupe Bolloré, Direct 8 et Direct Star, par Canal+, Nicolas de Tavernost a de nouveau exprimé son inquiétude, soulignant la "forte responsabilité (du CSA) lorsqu'il examinera les conséquences d'une arrivée de Canal+ sur le marché de la télévision gratuite". Si le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel s'est accordé un délai de deux mois pour se prononcer sur ce rachat, le patron de M6 appelle l'organe de contrôle à "refuser l'opération".

À lire aussi
Mort de Jean-Yves Lafesse : Paris Première rend hommage ce soir à l'humoriste
TV
Mort de Jean-Yves Lafesse : Paris Première rend hommage ce soir à l'humoriste
Audiences samedi : Les JO boostent les audiences de France Télé, Audrey Crespo-Mara en forme sur TF1
TV
Audiences samedi : Les JO boostent les audiences de France Télé, Audrey...
Audiences : "Mongeville" en tête des audiences devant "Fort Boyard" fort sur cibles, "Les touristes" sous les 2 millions
TV
Audiences : "Mongeville" en tête des audiences devant "Fort Boyard" fort sur...
Mohamed Bouhafsi s'effondre en larmes lors de ses adieux sur RMC
TV
Mohamed Bouhafsi s'effondre en larmes lors de ses adieux sur RMC

A l'occasion de la publication des résultats du groupe M6 pour le premier semestre 2012, Nicolas de Tavernost a souligné que "l'autorité a bien remarqué qu'il y avait un problème de concurrence". Lundi, l'Autorité a en effet donné son feu vert au rachat des chaînes du groupe Bolloré par Canal+ sous conditions. "Est-ce qu'elle en a tiré toutes les conséquences techniques qui sont complexes ? Est-ce qu'elle en a fait une bonne analyse juridique sur les conglomérats et les effets sur le marché ?", s'est interrogé le dirigeant qui prévoit d'analyser en détail la décision de l'Autorité de la concurrence une fois qu'elle aura été publiée dans son intégralité. "Nous n'excluons rien à ce stade", a indiqué Nicolas de Tavernost, qui juge "relativement light" les conditions techniques prévues par l'Autorité de la concurrence.

"Nous allons être extrêmement attentifs sur la façon dont le CSA va aborder cette question", a déclaré Nicolas de Tavernost à la rédaction des Echos. "Au CSA d'encadrer cette affaire, il en a tous les moyens juridiques", il est "au pied du mur", a par ailleurs indiqué le patron de M6 au Figaro. "Le Conseil peut encore intervenir - c'est son pouvoir et son devoir - pour que les chaînes (...) qui n'ont cessé, comme M6, d'investir depuis vingt-cinq ans ne voient pas leur croissance stoppée et que les six nouvelles chaînes HD, qu'il a choisi de lancer (...) puissent se développer", a-t-il expliqué.

Mi-juin, dans une interview accordée à puremedias.com, Nicolas de Tavernost s'était déjà opposé à cette opération de rachat, soulignant l'avantage fiscal dont bénéficie Canal+ par rapport aux chaînes gratuites nationales. L'application d'une TVA réduite sur les activités de la chaîne cryptée permet en effet à Canal+ d'économiser 400 millions d'euros, "plus que le résultat de TF1 et M6 réunis".

Nicolas de Tavernost
Nicolas de Tavernost
Groupe M6 : Face aux rumeurs de retrait de Bertelsmann, Nicolas de Tavernost rassure ses salariés
"Qu'a-t-elle apporté à part des déficits ?" : Nicolas de Tavernost tire à boulets rouges sur franceinfo
Quand le CSA envoyait des "sourds-muets" contrôler les films érotiques de M6
Nicolas de Tavernost propose la suspension de la publicité sur France Télévisions et Radio France
Voir toute l'actualité sur Nicolas de Tavernost
Autour de Nicolas de Tavernost
l'info en continu
Mort de Jean-Yves Lafesse : Paris Première rend hommage ce soir à l'humoriste
TV
Mort de Jean-Yves Lafesse : Paris Première rend hommage ce soir à l'humoriste
Sean Penn refuse de tourner une série tant que le cast n'a pas été vacciné
Cinéma
Sean Penn refuse de tourner une série tant que le cast n'a pas été vacciné
Sarah-Cheyenne Santoni quitte "Ici tout commence" sur TF1
Séries
Sarah-Cheyenne Santoni quitte "Ici tout commence" sur TF1
Audiences samedi : Les JO boostent les audiences de France Télé, Audrey Crespo-Mara en forme sur TF1
TV
Audiences samedi : Les JO boostent les audiences de France Télé, Audrey...
Audiences : "Mongeville" en tête des audiences devant "Fort Boyard" fort sur cibles, "Les touristes" sous les 2 millions
TV
Audiences : "Mongeville" en tête des audiences devant "Fort Boyard" fort sur...
Jérôme Saporito : "La Ligue 2 est un produit particulièrement attractif pour la chaîne L'Equipe"
Interview
Jérôme Saporito : "La Ligue 2 est un produit particulièrement attractif pour la...