Rétro 2014 : Les 10 plus belles bourdes de l'année

Partager l'article
Vous lisez:
Rétro 2014 : Les 10 plus belles bourdes de l'année
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
"Blacklist" victime de l'une des bourdes de l'année
"Blacklist" victime de l'une des bourdes de l'année © NBC
puremedias.com revient sur les plus belles bourdes ayant marqué l'année 2014.

Comme chaque année, 2014 a réservé son lot de bourdes, couacs et autres gaffes dans les médias français. puremedias.com revient sur les plus marquants.

À lire aussi
Coupe du monde : beIN SPORTS retire une pub qui chambrait TF1 après le couac survenu à la fin de Tunisie-France
TV
Coupe du monde : beIN SPORTS retire une pub qui chambrait TF1 après le couac...
La saison 2 de "Drag Race France" en prime ? Une nouvelle émission pour Nicky Doll... Les projets de France Télévisions
TV
La saison 2 de "Drag Race France" en prime ? Une nouvelle émission pour Nicky...
Miss France 2023 : Francis Huster, Marine Lorphelin, Kendji Girac... Le jury dévoilé
TV
Miss France 2023 : Francis Huster, Marine Lorphelin, Kendji Girac... Le jury...
Huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022 : Voici les matchs que va diffuser TF1
TV
Huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022 : Voici les matchs que va diffuser TF1

1. i-TELE diffuse par erreur les images d'une fellation

C'est une séquence assez incroyable qui s'est glissée le 11 février dernier sur iTELE. Dans sa chronique culturelle, le journaliste Olivier Benkemoun a choisi d'évoquer les frasques du week-end précédent de Shia LaBeouf lors de la présentation de "Nymphomaniac" au festival de Berlin. Des images du sulfureux film de Lars Von Trier ont alors été diffusées afin d'illustrer ses propos. Problème, ce n'étaient pas les plus soft et on a ainsi pu voir à l'antenne des corps dénudés, des scènes de sexe mais aussi une image de fellation... en gros plan.

i-Télé a invoqué une erreur de manipulation entre les deux bandes-annonces disponibles pour "Nymphomaniac", l'une soft pour tous les publics, et l'autre plus explicite. La chaîne a par ailleurs tenu à présenter ses excuses aux téléspectateurs pour cette erreur qui lui a finalement valu une mise en garde de la part du CSA.

iTELE diffuse les mauvais extraits de "Nymphomaniac" © Dailymotion

2. "L'affaire Soizic Corne" dans "On n'est pas couché"

Belle boulette sur le plateau de "On n'est pas couché" le 1er novembre dernier. Ce jour-là, l'évocation par Aymeric Caron du sort de Soizic Corne a déclenché un fou rire nerveux sur le plateau de Laurent Ruquier. Les personnes présentes autour de la table se sont ainsi interrogées longuement sur l'éventuel décès de la présentatrice des "Visiteurs du mercredi" , émission qu'elle co-animait dans les années 1970 avec Patrick Sabatier, invité ce jour-là dans l'émission de France 2.

Malgré la demande de l'animateur de "Mot de passe" de couper la séquence, cette dernière a finalement été conservée au montage et diffusée. Elle a rapidement créé la polémique. On a ainsi appris le lendemain que Soizic Corne était finalement bien vivante mais gravement malade. Embarrassé mais défendu par sa chaîne, Laurent Ruquier a finalement présenté ses excuses la semaine suivante dans sa propre émission. France 2 a pour sa part écopé d'une mise en demeure de la part du CSA dans cette affaire.

Gaffe d'Aymeric Caron sur Soizic Corne © Dailymotion

3. Patrick Balkany arrache une caméra de BFMTV et se filme à son insu

Patrick Balkany ne veut pas parler de ses ennuis judiciaires à la presse et l'a fait violemment savoir le 26 janvier 2014 à une équipe de BFMTV. La chaîne d'information en continu a ainsi diffusé des images montrant une violente altercation entre l'un de ses journalistes et le maire de Levallois-Perret. Interrogé dans sa permanence sur certaines affaires le concernant, Patrick Balkany s'est très rapidement énervé. "Ca fait trente ans que j'ai la même maison ! Vous tombez de l'armoire ? Alors monsieur, j'ai fini de vous parler, maintenant vous pouvez sortir et quitter ma permanence. Cassez-vous !" a-t-il lancé dans un premier temps au journaliste de BFMTV. L'ancien cofondateur du RPR est ensuite revenu à la charge et a arraché la caméra des mains du journaliste.

"Tirez-vous ! Je la garde... Je garde la caméra ! Je la garde parce que vous nous faites chier" s'est-il énervé, avant de récupérer ladite caméra - qui tournait toujours - et de s'enfermer dans une pièce avec pour objectif de retirer la vidéo. "Je vais lui enlever son... Ça tourne, je vais lui enlever" a-t-il lancé, passablement agacé alors que sa femme Isabelle Balkany tentait de le calmer. La voix off, elle, indiquait que la caméra et son contenu avaient été rendus au journaliste quelques minutes plus tard par Isabelle Balkany, avec quelques excuses. Patrick Balkany, s'est lui aussi excusé quelques jours plus tard.

Patrick Balkany pète les plombs © Dailymotion

4. Louis Aliot (FN) traite de "pute" une journaliste de "L'indépendant"

Sacrée bourde pour le vice-président du Front National, Louis Aliot. Comme l'a rapporté L'indépendant, ce dernier a envoyé par erreur à une de ses journalistes un SMS qu'elle n'aurait jamais dû lire. Le numéro 2 du FN, également candidat à la mairie de Perpignan à l'époque, y insultait la journaliste Frédérique Michalak.

"Je viens de signifier à cette pute de Michalac, que dimanche je ne me déplacerai pas dans sa boutique. Elle courra derrière l'info. J'écris ce matin à son patron..." a ainsi envoyé le compagnon de Marine Le Pen à Frédérique Michalak en mars dernier. Se rendant compte de son erreur, Louis Aliot a adressé quelques minutes plus tard un SMS d'excuse à la journaliste de "L'indépendant" : "C'est une erreur, vous l'aurez compris... Ce message était destiné à un autre. Je vous présente mes excuses pour cette erreur et les termes employés. Mais je trouve que notre traitement n'est pas respectueux. Voilà c'est mon opinion" a écrit le cadre du Front National.

Louis Aliot, vice-président du Front national
Louis Aliot, vice-président du Front national © Abaca

5. Le magazine "People" publie par erreur la nécrologie de Kirk Douglas

C'est ce qu'on appelle une gaffe. Le 30 novembre dernier, le magazine américain "People" a publié sur son site internet la nécrologie de Kirk Douglas. Le site a annoncé la disparition du comédien américain, âgé de 97 ans, et a retracé sa carrière et sa vie, avec quelques informations manquantes. En effet, le jour de sa mort était "à compléter" et son âge était provisoire, la date de naissance étant indiquée entre parenthèses. Et surtout, le titre était précédé, en majuscule, de la mention "DO NOT PUB" pour... "ne pas publier".

La rédaction du magazine américain, comme de nombreux médias à travers le monde, dispose en fait d'un stock d'articles déjà écrits, consacrés à des personnalités, et qu'elle peut utiliser en cas de décès. Il s'agissait donc d'une erreur humaine ou technique de la part du magazine. Rapidement, "People" a évidemment retiré l'article en question mais les plus observateurs ont fait remonter l'information sur Twitter, et elle a provoqué de nombreux commentaires humoristiques ou plus critiques.

Kirk et Michael Douglas en 2012
Kirk et Michael Douglas en 2012 © Abaca

6. Cyril Hanouna face à Nicole Scherzinger : "C'est quoi cette merde ?"

Le 6 octobre dernier, Cyril Hanouna a accueilli sur son plateau de "Touche pas à mon poste" la chanteuse Nicole Scherzinger. A cette occasion, Cyril Hanouna a largement teasé l'arrivée de la chanteuse dans l'émission, à grand renfort d'annonces et d'extraits musicaux. Très fier d'accueillir la star sur son plateau, l'animateur avait semble-t-il oublié de se renseigner sur l'actualité de la chanteuse. En effet, après la première page de publicité, la production a lancé un extrait du nouveau single de Nicole Scherzinger, "Your Love". Un titre que n'a pas reconnu Cyril Hanouna.

"Qu'est-ce que c'est que cette merde, là ?" a-t-il lancé, en direct, sous les rires gênés du public et de ses chroniqueurs. "Qu'est-ce qu'il y a ? Mettez-moi quelque chose de bien ! C'était quoi ça, s'il vous plaît, en régie ? Parlez !" a surenchéri Cyril Hanouna, interrompu par un "C'était Nicole..." d'une Enora Malagré gênée par la bourde de son comparse. "Qui ça ? Ah... Ah, c'est les Pussycat Dolls... C'est vachement bien ça" a-t-il tenté de se rattraper.

Gaffe de Cyril Hanouna © Dailymotion

7. Gros bug aux NRJ Music Awards lors de la collégiale de Noël

Ah, le direct et ses aléas... Le 1er décembre dernier, TF1 et NRJ diffusaient la 16ème cérémonie des NRJ Music Awards. Et après le raté colossal de Katy Perry l'an dernier, c'est cette fois le lancement de la prestation collégiale qui a connu un couac. En effet, alors que de nombreux artistes francophones devaient célébrer Noël en reprenant "All I Want for Christmas Is You", le célèbre tube de Mariah Carey, les téléspectateurs ont assisté à un moment de flottement, le son ayant été lancé mais les artistes absents !

"Alors, ça arrive... Je me disais 'Cette année, je n'ai pas eu mon petit pépin technique'. Ce n'est rien du tout", a lancé Nikos Aliagas alors que la musique s'arrêtait. "Nous allons reprendre depuis le début. On va faire comme si de rien n'était. Il n'y a pas eu de faux lancement, on est bien, on est tranquille, on s'installe. On a eu un petit problème de désinstallation mais ça fait partie de la magie de ce métier. Si tout était parfait, on ne serait pas là. Ce sont la fragilité et la puissance des artistes qui nous font rêver, et c'est ce que vous aimez", a lancé le maître de cérémonie, avant un point sur Twitter et, finalement, la reprise d'"All I Want for Christmas Is You".

Gros bug aux NRJ Music Awards
Gros bug aux NRJ Music Awards © DR

8. Lapsus : Philippe Merdier et Apolline de la Merde

Ah les lapsus à la télévision... Méditerranée, mer, météo... merdier ? Le 29 janvier soir, la langue de David Pujadas a fourché à la fin du 20 Heures de France 2. Au moment d'annoncer le bulletin météo de son collègue Philippe Verdier, le journaliste a en effet remplacé la première lettre du nom de famille de son collègue par un M. Après avoir évoqué le documentaire "Méditerranée, notre mer à tous", puis la météo, David Pujadas a poursuivi juste un peu trop longtemps l'allitération, mais s'est repris en cours de route.

L'année 2014 a été marquée par un autre beau lapsus du même esprit, quand Benoist Apparu a évoqué l'élection de Nicolas Sarkozy à la tête de l'UMP et l'analyse quelques secondes plus tôt d'Apolline de Malherbe en plateau. "Eh bien déjà, permettez-moi de vous dire que je ne partage pas l'analyse politique d'Apolline de la Merde" a-t-il lancé, s'excusant immédiatement d'avoir écorché le nom de la journaliste...
Le lapsus de David Pujadas © Dailymotion
Le lapsus de Benoist Apparu © Dailymotion

9. "Blacklist" : TF1 se trompe de jour pour sa nouvelle série

Retour de vacances difficile chez TF1 ? En août dernier, quelques jours avant de lancer sa nouvelle série américaine "Blacklist" emmenée par Megan Boone et James Spader, la première chaîne s'est emmêlée les pinceaux dans ses visuels promotionnels... En effet, dans les pages de Paris Match, les lecteurs ont pu découvrir une page de publicité pour la nouvelle série de la Une, avec le slogan "Il faut savoir s'entourer d'ennemis" et deux citations de critiques américaines.

Mais si la publicité pouvait donner envie à certains de regarder "Blacklist", ceux-ci seraient finalement tombés sur des rediffusions de "Profilage" puisque le visuel donnait rendez-vous aux téléspectateurs "tous les jeudis" ! Hic, la fiction allait être diffusée... la veille, le mercredi. La chaîne a rapidement admis l'erreur et rectifié le tir.

TF1 se trompe de jour de diffusion dans sa publicité pour "Blacklist".
TF1 se trompe de jour de diffusion dans sa publicité pour "Blacklist". © TF1/NBC

10. iTELE évoque (encore !) par erreur la mort de Jack Lang

iTELE a visiblement du mal avec Jack Lang. Ce 23 décembre, le journaliste Emmanuel Ostian voulait évoquer la disparition de Jacques Chancel. Mais le présentateur de "La Newsroom" s'est emmêlé les pinceaux... "Le match des éditorialistes, qui ne sera pas vraiment un match puisqu'on va en consacrer l'essentiel bien entendu à la disparition de Jack Lang", a-t-il ainsi lancé face à l'étonnement de Philippe Tesson et Bruno Roger-Petit, les deux éditorialistes du jour en plateau, qui n'ont manqué de lui faire corriger son erreur avant de réprimer quelques rires. "De Jacques Chancel ! Pardonnez-nous mais Jack Lang témoignait tout à l'heure sur notre antenne donc je... Confusion idiote, bien sûr", a lancé Emmanuel Ostian, désolé.

S'il s'agit d'une erreur pouvant arriver à chacun, ce n'est toutefois pas la première fois qu'iTELE confond une personnalité disparue avec l'ancien ministre de la Culture. En effet, le 6 décembre 2013, en marge de la disparition de Nelson Mandela, une journaliste avait déjà confondu Jack Lang qu'elle tentait de joindre au téléphone et Madiba. A ses côtés, Olivier Galzi avait immédiatement rectifié, suivi par des excuses de sa consoeur. "Allo ? Vous voulez absolument que je disparaisse..." avait alors répondu Jack Lang.

iTELE et sa bourde sur Jack Lang © Dailymotion
l'info en continu
Coupe du monde : beIN SPORTS retire une pub qui chambrait TF1 après le couac survenu à la fin de Tunisie-France
TV
Coupe du monde : beIN SPORTS retire une pub qui chambrait TF1 après le couac...
La saison 2 de "Drag Race France" en prime ? Une nouvelle émission pour Nicky Doll... Les projets de France Télévisions
TV
La saison 2 de "Drag Race France" en prime ? Une nouvelle émission pour Nicky...
Netflix : Plus que quelques jours pour découvrir ce thriller palpitant tiré d'une histoire vraie
SVOD
Netflix : Plus que quelques jours pour découvrir ce thriller palpitant tiré d'une...
Miss France 2023 : Francis Huster, Marine Lorphelin, Kendji Girac... Le jury dévoilé
TV
Miss France 2023 : Francis Huster, Marine Lorphelin, Kendji Girac... Le jury...
Audiences Youtube : Inoxtag crée la surprise avec un concept atypique
Audiences
Audiences Youtube : Inoxtag crée la surprise avec un concept atypique
Audiences : Bilan décevant pour les 10 émissions du "Late avec Alain Chabat" sur TF1
Audiences
Audiences : Bilan décevant pour les 10 émissions du "Late avec Alain Chabat" sur...