Roselyne Bachelot : "Canal+ gère ses affaires comme il l'entend"

Partager l'article
Vous lisez:
Roselyne Bachelot : "Canal+ gère ses affaires comme il l'entend"
Roselyne Bachelot s'exprime sur le dossier Canal+ © franceinfo
La ministre de la Culture était l'invitée de franceinfo ce vendredi.

La ministre de la Culture appelée à se positionner. Invitée ce matin de l'interview de la matinale de franceinfo assurée par Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia, Roselyne Bachelot a été interrogée sur l'épineux dossier de Canal+ dont deux des collaborateurs ont été licenciés ces derniers mois : Sébastien Thoen et Stéphane Guy. "Canal+ gère ses affaires comme il l'entend et je me garderai d'intervenir dans la gestion d'un groupe comme Canal+", a expliqué la membre du gouvernement, bottant en touche.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur la diffusion
Séries
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur...
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et Camille Combal de plagiat
TV
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et...

Avant d'essayer d'évacuer le sujet en rappelant les obligations du groupe Canal+ en matière de financement du cinéma : "Je l'invite évidemment à continuer son soutien actif au cinéma et à l'audiovisuel français. C'est aussi la raison pour laquelle j'ai pris un certain nombre de dispositions".

"Il vaut mieux ne pas renvoyer les personnels qui font ça"

Salhia Brakhlia est revenue à la charge pour savoir si Roselyne Bachelot n'avait pas envie d'appeler le patron du groupe Canal+ pour obtenir des explications. "Aujourd'hui je n'ai pas besoin d'appeler le patron de Canal+. Je lui dis évidemment avec respect dans la gestion qui est la leur qu'il vaut mieux ne pas renvoyer les personnels qui font ça", a précisé la ministre de la Culture.

Avant que l'interview ne touche à sa fin, Marc Fauvelle a voulu connaître la position de la ministre vis-à-vis de CNews, chaîne d'information du groupe Canal+ boycottée par certaines personnalités politiques en raison de la présence controversée d'Eric Zemmour. "CNews a choisi une ligne éditoriale qui est franchement une ligne acceptée. (...) Il faut tout écouter, même les gens avec lesquels on n'est pas d'accord, sinon on n'est pas dans la liberté d'expression", a-t-elle stipulé.

Mais Roselyne Bachelot a fini par avouer après une brève hésitation qu'elle a décliné les invitations qui lui ont été faites par la chaîne, "pour l'instant". "J'ai toujours une réticence à aller chez les gens qui m'attaquent de cette façon", a-t-elle conclu. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
"Hollyoaks : L'amour mode d'emploi" : Un nouveau soap quotidien pour TF1 Séries Films dès le 8 février
Programme TV
"Hollyoaks : L'amour mode d'emploi" : Un nouveau soap quotidien pour TF1 Séries...
Football américain : 9 heures de direct sur la chaîne L'Equipe le 24 janvier
Sport
Football américain : 9 heures de direct sur la chaîne L'Equipe le 24 janvier
"Snowpiercer" renouvelé pour une saison 3
Séries
"Snowpiercer" renouvelé pour une saison 3
"Escape" : Une fiction française inédite avec Lannick Gautry et Barbara Cabrita le 9 février sur W9
Programme TV
"Escape" : Une fiction française inédite avec Lannick Gautry et Barbara Cabrita le...
Le dessinateur Xavier Gorce cesse de travailler pour "Le Monde"
Presse
Le dessinateur Xavier Gorce cesse de travailler pour "Le Monde"
2020, année historique pour Netflix
SVOD
2020, année historique pour Netflix
Vidéos Puremedias