Salto : Selon le Sénat, la plateforme ne comptait que 397.000 abonnés payants fin 2021

Partager l'article
Vous lisez:
Salto : Selon le Sénat, la plateforme ne comptait que 397.000 abonnés payants fin 2021
Par Ludovic Galtier Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Le lancement de Salto le 20 octobre 2020 © Salto
Selon les estimations de Roger Karoutchi, vice-président du palais du Luxembourg, 126.000 comptes profitaient à cette période du mois gratuit.

Les chiffres qui gâchent la fête. Quatre ans jour pour jour après l'annonce de la création de Salto, le 15 juin 2018, le sénateur Roger Karoutchi a révélé, dans son rapport d'information sur les filiales et les participations du groupe France Télévisions, repéré ce mercredi par "La correspondance de la presse", une estimation du nombre d'abonnés de la plateforme française de SVOD.

À lire aussi
Netflix : Une série française cartonne et cumule plus de 50 millions d'heures vues dans le monde en seulement 10 jours
SVOD
Netflix : Une série française cartonne et cumule plus de 50 millions d'heures vues...
Une suite de la mini-série "Le jeu de la dame" sur Netflix ? Un tweet frauduleux sème la confusion
SVOD
Une suite de la mini-série "Le jeu de la dame" sur Netflix ? Un tweet frauduleux...
Amazon : Cette immense réussite du cinéma hollywoodien va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Amazon : Cette immense réussite du cinéma hollywoodien va bientôt quitter la...
"Formula 1 : Pilotes de leur destin", "Interstellar", "Demon Slayer" : Quelles sorties sur Netflix en février 2023 ?
SVOD
"Formula 1 : Pilotes de leur destin", "Interstellar", "Demon Slayer" : Quelles...

Un chiffre d'affaires de 17,1 millions d'euros fin 2021

"Le chiffre d'affaires de Salto a atteint 17,1 millions d'euros fin 2021", soit la date du premier anniversaire de la plateforme, écrit le vice-président Les Républicains du palais du Luxembourg. "À la même date, le nombre d'abonnés était estimé à 523.000 dont 397.000 abonnés payants". Autrement dit, 126.000 abonnés auraient profité à cette période du mois d'abonnement gratuit proposé par la plateforme pour recruter de nouveaux publics. On ignore en revanche quelle part de ces abonnements temporaires a été convertie en abonnements pérennes au tarif de 6,99 euros par mois. Contacté par puremedias.com, Salto n'a pas souhaité, comme à son habitude, commenter les estimations publiées par Roger Karoutchi.

En janvier, Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, avait estimé à 700.000 le nombre d'abonnés à la plateforme. Quelques jours plus tard, le chiffre de 500.000 abonnés payants avait été ébruité par la presse. "Il convient de rappeler que Netflix avait atteint 750.000 abonnés en moins d'un an en France lors de son lancement en 2014", met en contexte le sénateur, reconnaissant toutefois que comparaison n'est pas toujours raison. Les budgets des deux acteurs sont effectivement à des années-lumière l'un de l'autre : quelques dizaines de millions d'euros par an pour Salto (250 millions d'euros sur trois ans, selon "Capital"), contre 17 milliards de dollars engagés par le leader américain Netflix et 30 milliards de dollars par Disney.

À lire aussi : Salto, une première année dans la douleur

Roger Karoutchi se montre néanmoins formel quant au "retard de Salto par rapport à ses concurrentes" tricolores. "Éditeur et plateforme de services de VAD, Canal + dispose ainsi de 8,68 millions d'abonnés. La plateforme arte.tv se situait, quant à elle, en termes d'audience, en quatrième position derrière les géants américains Netflix, Amazon Prime Video et Disney+ au premier quadrimestre 2021".

Pour étayer son affirmation, le sénateur s'appuie aussi sur le taux de pénétration des services de vidéo à la demande au sein de la population abonnée en France. Avec un faible taux de pénétration de 2,50%, Salto est derrière Canal+ (14,30%), OCS (6,10%) et RMC Sport (2,90%). Pénalisée par un système de distribution peu favorable, la plateforme est disponible simplement sur le réseau Bouygues Telecom et accessible seulement depuis avril dernier via Amazon Prime Video.

Vers un retrait de France Télévisions de Salto "même en cas d'échec de la fusion TF1-M6" ?

Après avoir rappelé que les groupes France Télévisions, TF1 et M6 détiennent chacun un tiers du capital de la plateforme, qu'il qualifie "d'échec annoncé", Roger Karoutchi note, par ailleurs, que "le groupe public a fait apparaître (au titre de sa participation aux dépenses de fonctionnement de Salto, ndlr) une perte de 10,9 millions d'euros en 2020 puis de 31,1 millions d'euros en 2021". Une perte marginalement minorée par le fait que "France Télévisions commercialise auprès de la société Salto des droits audiovisuels et enregistre à ce titre dans ses comptes, des reversements au titre des droits cédés (1,6 million d'euros en 2020)", relativise le sénateur dans la foulée.

Roger Karoutchi est enfin catégorique s'agissant de l'avenir de la participation de France Télévisions au sein de la plateforme. Il préconise de "revendre" cette dernière "même en cas d'échec de la fusion entre les groupes TF1 et M6". Jusqu'à présent, le départ du groupe public de la plateforme avait été acté, le 24 mars dernier, seulement "en cas de réalisation de la fusion des groupes TF1 et M6". Les deux chaînes privées sont pour l'instant dans l'attente du feu vert de l'Autorité de la concurrence.

En cas de fusion, "le nouveau groupe (TF1-M6, ndlr) s'engagerait ainsi à racheter la participation de France Télévisions pour un montant de 45 millions d'euros", conclut Roger Karoutchi. "Cette somme correspondrait à l'intégralité de l'investissement de France Télévisions au sein de Salto, chiffre pour l'heure invérifiable faute de précision sur les investissements réalisés en 2022".

Salto
Salto
"On attend de savoir à quelle sauce on va être mangés", la longue incertitude qui plane au-dessus de Salto
Salto : De sa création à sa dissolution, l'histoire tourmentée du "Netflix à la française"
Salto : Vers une dissolution de la plateforme SVOD
Salto : Ce film coup de poing va bientôt quitter la plateforme
Voir toute l'actualité sur Salto
l'info en continu
"N'oubliez pas les paroles" : Nagui hilare après l'anecdote improbable d'une candidate sur sa demande en mariage
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Nagui hilare après l'anecdote improbable d'une...
"Ils font rayonner la France" : Thomas Isle décroche un prime time sur France 3 le mercredi 22 février
Programme TV
"Ils font rayonner la France" : Thomas Isle décroche un prime time sur France 3 le...
"Je n'ai aucun respect pour vous !" : Passe d'armes entre Olivier Véran et André Bercoff dans "Face à Baba"
TV
"Je n'ai aucun respect pour vous !" : Passe d'armes entre Olivier Véran et André...
"Astérix et Obélix : L'empire du milieu" : La presse démolit le film de Guillaume Canet
Cinéma
"Astérix et Obélix : L'empire du milieu" : La presse démolit le film de Guillaume...
Audiences janvier 2023 : TF1 leader en baisse avec France 2 à ses trousses, M6 dévisse encore, C8 double Arte et TMC
Audiences
Audiences janvier 2023 : TF1 leader en baisse avec France 2 à ses trousses, M6...
Audiences access 20h : Record pour la P2 de "Quotidien"
Audiences
Audiences access 20h : Record pour la P2 de "Quotidien"