Sophie de Menthon, virée de RMC : "Pourquoi cette mise à mort médiatique ?"

Partager l'article
Vous lisez:
Sophie de Menthon, virée de RMC : "Pourquoi cette mise à mort médiatique ?"
Invitée lundi soir sur France 5, Sophie de Menthon est revenue sur son licenciement de RMC après ses propos sur Nafissatou Diallo.

Sophie de Menthon contre-attaque. Après son dérapage verbal sur l'antenne de RMC et la mise en demeure de la station par le CSA, la "grande gueule", virée depuis peu, a confié son désarroi à Alessandra Sublet dans "C à vous" sur France 5 lundi soir. "Ce que je regrette infiniment, c'est qu'on ait cru que j'avais dit que ce qui était arrivé de mieux, c'était ce qui s'est passé avec DSK. Je parlais du dédommagement, je suis obligée de défendre ces propos, c'est insoutenable", a-t-elle expliqué.

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

Selon elle, on lui reproche désormais "de s'être désolidarisée" des équipes de l'émission. "Tout s'est emballé (...) Le propre de cette émission, c'est la liberté d'expression. Mais la liberté d'expression, c'est d'assumer ses propres propos, pas ceux des autres", s'est défendue Sophie de Menthon. La chef d'entreprise assume s'être "dissociée" des propos tenus par Franck Tanguy, qui avait lancé en direct : "Nafissatou Diallo, c'est quand même un tromblon extraordinaire ! Elle n'a rien pour elle, elle ne sait pas lire pas écrire, elle est moche comme un cul, et elle gagne 1,5 million, c'est quand même extraordinaire cette histoire".

Bourdin en remet une couche

"Franck Tanguy s'est effectivement excusé quelques jours après les faits. Et c'est la moindre des choses. Et je trouve dommage que Sophie de Menthon ne présente pas également ses excuses. Elle dit 'regretter' sa phrase mais ne reconnait pas son côté 'insultant'. En plus, elle se défausse sur nous en disant que c'est l'émission qui a été sanctionnée et pas elle. C'est une attitude qui pose problème", fustigeait récemment Olivier Truchot, l'un des deux animateurs de RMC.

Lundi midi, sur D8, Jean-Jacques Bourdin a lui aussi soutenu sa direction qui a décidé de licencier la grande gueule. "Elle est même allée jusqu'à dire que c'était la faute des présentateurs de l'émission qui ne l'avaient pas interrompue. Mais quand on tient des propos, on les assume !" juge-t-il. "Je me suis dissociée d'autres propos et tout d'un coup il y a un espèce d'amalgame, insoutenable, et je ne comprends pas ce qu'ils me veulent ? Pourquoi cette mise à mort ? Bourdin va dans les médias et me tue, pourquoi ?", lui a répondu Sophie de Menthon, qui assure "avoir appris par les médias" son licenciement.

Sophie de Menthon
Sophie de Menthon
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
TV
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
TV
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
TV
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
TV
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent Delahousse, Les Marseillais au plus bas
TV
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
TV
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
Vidéos Puremedias