TF1 : Gilles Pélisson confirmé à la présidence pour trois ans de plus

Partager l'article
Vous lisez:
TF1 : Gilles Pélisson confirmé à la présidence pour trois ans de plus
Gilles Pélisson
Gilles Pélisson © Abaca
Depuis 2016, le dirigeant s'est attaché à adapter le groupe TF1 aux nouveaux enjeux du marché des médias.

À TF1, le mandat de Gilles Pélisson est bien parti pour s'inscrire dans la durée. Hier, à l'occasion de la présentation de ses résultats financiers pour le premier trimestre de l'année 2019, le groupe TF1 a fait savoir, via un communiqué de presse, que son conseil d'administration avait confirmé Gilles Pélisson au poste de PDG pour trois années supplémentaires. Âgé de 61 ans, le Lyonnais, pilier du groupe Bouygues, dont TF1 est une filiale, est donc théoriquement assuré de rester en poste jusqu'en 2022. Cette année-là, n'ayant pas encore atteint la limite d'âge de 67 ans, il pourrait de nouveau être prolongé mais aussi assister au départ de Nicolas de Tavernost, son homologue de M6.

À lire aussi
Attaques contre Karine Le Marchand dans les médias : M6 dénonce des propos "dénigrants et infondés"
TV
Attaques contre Karine Le Marchand dans les médias : M6 dénonce des propos...
Pour Edwy Plenel, "l'oligarque" Vincent Bolloré pose un "vrai problème de pluralisme" dans les médias
TV
Pour Edwy Plenel, "l'oligarque" Vincent Bolloré pose un "vrai problème de...
"Vitamine C" : Un nouveau jeu autour de la santé avec Michel Cymes et Bérénice Bourgueil sur France 2
TV
"Vitamine C" : Un nouveau jeu autour de la santé avec Michel Cymes et Bérénice...
"Il y a plus d'acteurs que de spectateurs" : Un humoriste ironise sur le film de Mouloud Achour dans "Clique"
TV
"Il y a plus d'acteurs que de spectateurs" : Un humoriste ironise sur le film de...

Entré en fonction en février 2016, cet homme de confiance de Martin Bouygues a succédé à Nonce Paolini en 2016. Depuis son arrivée, il a structuré le groupe autour de trois grandes entités : les antennes, le digital et les activités de production. Pour s'occuper des contenus, il a nommé une équipe de professionnels chevronnés du petit écran. Du côté des programmes, Ara Aprikian, un ancien du groupe passé par Canal+, et son fidèle second, Xavier Gandon, se sont attelés à mettre sur pied la stratégie multi-chaînes chère à Gilles Pélisson, suite logique des acquisitions menées sous la mandature de son prédécesseur, Nonce Paolini. À l'information, Thierry Thuillier, ancien pilier du service public, a pour mission de pérenniser le puissant leadership de TF1 et d'installer durablement LCI dans le paysage.

Un groupe centré autour de trois grands pôles

La production est désormais un autre volet essentiel des activités de TF1. Durant son premier mandat, Gilles Pélisson a piloté l'intégration de la filiale Newen dont il a confié la présidence à Bibiane Godfroid, là encore une experte du média TV. Le bilan en la matière est positif. En France, malgré sa filiation avec le groupe TF1, Newen continue de produire pour tous les grands groupes de télévision, et conduit des projets aussi bien avec Netflix qu'Amazon. Alors que l'expansion et la montée en puissance de la SVOD re-configure le marché, Newen poursuit désormais une stratégie d'internationalisation, via des acquisitions en Europe.

Sur le digital, l'accélération est nette. Olivier Abecassis est chargé de consolider les activités du groupe, désormais rassemblées sous la marque-ombrelle "Unify". Ces trois dernières années, sous la houlette de Gilles Pélisson, le groupe a mené de nombreuses acquisitions dont "Doctissimo", "Auféminin.com", "Marmiton" et "My Little Paris". Par ailleurs, depuis 2017, TF1 est devenu un acteur du secteur des MCN (Multi-Channel Networks, soit une écurie de vidéastes Youtube) via un partenariat avec Studio71. Ce dernier rassemble des influenceurs et youtubeurs dont Lolywood, le Palmashow ou encore Iris Mittenaere. Des talents que le groupe s'attache aussi à exposer sur ses antennes linéaires.

Objectif rentabilité

L'année dernière, Gilles Pélisson a été enfin à la pointe du combat contre les opérateurs, obtenant de ceux-ci qu'ils rémunèrent davantage le groupe TF1 pour la diffusion de son signal. Une garantie pour TF1 de revenus supplémentaires, qui devrait l'aider à mener à bien son grand défi pour 2019 : obtenir une rentabilité à deux chiffres.

Gilles Pelisson
Gilles Pelisson
Gilles Pélisson : "Les risques pris par TF1 durant la crise ont payé"
Gilles Pélisson prédit une chute "d''au moins 50%" du chiffre d'affaires publicitaire de TF1 en avril
Réforme de l'audiovisuel : Gilles Pélisson critique de nouveau le projet de Franck Riester
Gilles Pélisson (TV Notes 2019) : "Ceux qui disent que la télévision est morte se trompent"
Voir toute l'actualité sur Gilles Pelisson
l'info en continu
Attaques contre Karine Le Marchand dans les médias : M6 dénonce des propos "dénigrants et infondés"
TV
Attaques contre Karine Le Marchand dans les médias : M6 dénonce des propos...
"L'absente" : Thibault de Montalembert et Clotilde Courau dans une mini-série sur France 2 ce soir
Programme TV
"L'absente" : Thibault de Montalembert et Clotilde Courau dans une mini-série sur...
"Affaires sensibles" : Fabrice Drouelle débarque sur France 2 ce soir à 23h05
Programme TV
"Affaires sensibles" : Fabrice Drouelle débarque sur France 2 ce soir à 23h05
"Influences" : NRJ 12 lance son feuilleton quotidien aujourd'hui à 17h55
Programme TV
"Influences" : NRJ 12 lance son feuilleton quotidien aujourd'hui à 17h55
France Télévisions s'associe à Amazon Prime Video pour produire une série d'action
SVOD
France Télévisions s'associe à Amazon Prime Video pour produire une série...
"Objectif Top Chef" : La saison 7 arrive sur M6 aujourd'hui
Programme TV
"Objectif Top Chef" : La saison 7 arrive sur M6 aujourd'hui