Un boxeur interdit de combattre en Amérique du nord après avoir embrassé de force une journaliste

Partager l'article
Vous lisez:
Un boxeur interdit de combattre en Amérique du nord après avoir embrassé de force une journaliste
Le boxeur bulgare a embrassé de force la journaliste lors d'une interview. © "The Guardian"
Le sportif bulgare Kubrat Pulev avait embrassé de force la journaliste américaine en mars dernier.

La sanction est tombée. Le 23 mars dernier, le boxeur bulgare Kubrat Pulev avait embrassé de force la journaliste du "Vegas Daily Sports" Jennifer Ravalo lors d'une interview. Le sportif de 37 ans venait de remporter par K.O. un combat et avait subitement pris la tête de son interlocutrice pour l'embrasser sur la bouche.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...

Elle était "très dragueuse", selon Kubrat Pulev

Après cet incident, les enquêteurs de la commission des sports de Californie ont décidé de suspendre l'athlète en l'interdisant de combattre en Amérique du nord, comme le rapporte le site de sport "Espn". Lors de l'audience mardi, la journaliste s'est estimée "insultée, cyber-harcelée et menacée" depuis cette affaire, rappelant que Kubrat Pulev "avait eu deux mois pour s'excuser". Ce qu'il a accepté de faire lors de l'audience. De son côté, le Bulgare s'est défendu en évoquant la joie qu'il a eue après sa victoire en mars dernier, qui l'aurait privé de toute inhibition. Selon lui, Jennifer Ravalo était "très dragueuse" et ne semblait pas gênée par l'incident. Ses avocats ont également déclaré qu'elle avait rejoint le sportif et son équipe lors d'une soirée après le combat.

Le lendemain de l'incident, le baiser forcé avait fait le tour des médias et avait valu à Kubrat Pulev une suspension, en attente de l'audience de la commission des sports de Californie. Elle a ainsi été reconduite hier. Le boxeur a également été condamné à payer une amende de 2.500 dollars et à suivre des cours de prévention du harcèlement sexuel. Après le stage de prévention, les autorités pourraient envisager de lever sa suspension. En fonction de son comportement, la Commission pourrait revenir sur sa décision le 22 juillet prochain lorsque son dossier sera réexaminé.

l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 juin 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 juin 2020
"Kiffons l'été !" remplace "C que du kiff" et "A prendre ou à laisser" sur C8 à partir du 22 juin
Programme TV
"Kiffons l'été !" remplace "C que du kiff" et "A prendre ou à laisser" sur C8 à...
"La France a un incroyable talent" : Le spin-off "La bataille du jury" démarre le 23 juin sur M6
Programme TV
"La France a un incroyable talent" : Le spin-off "La bataille du jury" démarre le...
Droits télé : La Ligue de rugby et Canal+ trouvent un accord financier après l'arrêt des championnats
Sport
Droits télé : La Ligue de rugby et Canal+ trouvent un accord financier après...
Le Monde : 30 millions d'euros de manque à gagner en 2020
Presse
Le Monde : 30 millions d'euros de manque à gagner en 2020
"SWAT" : La série veut mieux représenter les relations entre la police et la communauté noire
Séries
"SWAT" : La série veut mieux représenter les relations entre la police et la...
Vidéos Puremedias