Ursula Gauthier de "L'Obs" dénonce "la mise au pas systématique de la presse" en Chine

Partager l'article
Vous lisez:
Ursula Gauthier de "L'Obs" dénonce "la mise au pas systématique de la presse" en Chine
Ursula Gauthier
Ursula Gauthier © France24
La journaliste de "L'Obs" qui va être expulsée de Chine dénonce la banalisation des atteintes à la liberté de la presse.

J-2. Dans deux jours, Ursula Gauthier, qui est la correspondante de "L'Obs" en Chine depuis six ans, va être poussée vers la sortie à cause du non-renouvellement de sa carte de presse et de son visa par les autorités chinoises. Un départ forcé que l'hebdomadaire voit comme une expulsion. La direction de "L'Obs" a dénoncé une "atteinte inacceptable à la liberté d'informer" et une "entrave réelle à l'exercice du métier de journaliste en Chine". Le 18 novembre dernier, Ursula Gauthier avait signé un article intitulé "Après les attentats, la solidarité de la Chine n'est pas sans arrière-pensées", décrivant les mesures répressives des autorités chinoises.

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

"Une tentative de mise au pas de la presse"

Ce matin, Ursula Gauthier a dénoncé les rapports difficiles des autorités chinoises avec la presse. Invitée de la matinale de France Inter, la journaliste a estimé qu'il était "vraiment terrible" d'être un journaliste chinois en Chine. "On ne peut rien écrire d'original, on est obligé de reprendre les dépêches de l'agence Chine nouvelle. Il y avait des médias extrêmement bons, qui faisaient des enquêtes sur des sujets très approfondis et vraiment très professionnels mais ils ont été muselés.... Il y avait des blogueurs très indépendants d'esprit qui pouvaient s'exprimer sur Weibo, l'équivalent de Twitter, ils ne peuvent plus le faire. Et maintenant c'est au tour des médias internationaux. Il y a vraiment une tentative systématique de mise au pas de la presse", a-t-elle indiqué.

"Personne n'a lu mon article"

Pourtant, ironie de l'histoire, son article n'est pas accessible en Chine, même en français, puisque Internet n'est pas libre dans le pays. "Il n'a pas été lu par les personnes du ministère des Affaires étrangères que j'ai rencontrées trois fois. Ils se fondaient sur la version qui a été donnée par le 'Global times', un quotidien chinois virulent et très nationaliste. En fait je pense que personne n'a lu mon article", a-t-elle ajouté en expliquant avoir reçu des "menaces de mort". Des internautes ont utilisé des logiciels militaires pour chercher son adresse et ses photos pour les publier sur des forums de discussions et sur le site du "Quotidien du peuple". "Les internautes réagissent en bas des articles officiels. On laisse libre cours au courroux du peuple et il s'en donne à coeur joie", indique-t-elle.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
chrisarmona

pas suffisamment pour que vous ne lisiez pas cet article ...



yukulele

Oui, d'où le "presque" même si la comparaison est il est vrai, un peu exagérée. Néanmoins on ne peut nier qu'en France aussi il y a des gros problèmes de liberté de la presse. Les journalistes ne finissent peut-être pas morts ou en prison mais peuvent vite se retrouver sans emploi et sans avenir professionnel, ce qui peut s'apparenter à une mise à mort sociale.



yukulele

Le documentaire a été censuré par Canal+ avant d'être diffusé sur le service public, sur Youtube c'est l'interview des 2 journalistes, pas le documentaire. Prenez simplement la peine de copier/coller les mots clés sur Youtube, ça prend environ 3 secondes.



bigtv

Elle commence a souler celle la ..............



avilov

"On pourrait presque écrire la même chose de la France"...C'est une mauvaise plaisanterie. Un quart des 199 journalistes détenus dans le monde sont emprisonnés en Chine. Allez dire cela au prix Nobel de la Paix emprisonné Liu Xiaobo dont la femme est toujours assignée à résidence, sans être accusée d'aucune infraction ou à Chen Guangcheng (aveugle et refugié aux Etats Unis, dont la famille continue à être harcelée.
Je ne parlerai pas de la peine de mort. Là effectivement cela va mieux. On est passé de 10000 condamnations à mort en 2003 à 4000 en 2013. J'arrête j'ai envie de vomir...



Eagle

si c'est sur youtube, c'est pas censuré



yukulele

"On ne peut rien écrire d'original, on est obligé de reprendre les dépêches de l'agence Chine nouvelle. Il y avait des médias extrêmement bons, qui faisaient des enquêtes sur des sujets très approfondis et vraiment très professionnels mais ils ont été muselés..."

On pourrait presque écrire la même chose de la France. Ici quand les journalistes ne sont pas directement censurés par les chaînes (reportage Crédit Mutuel) ils s'auto-censurent eux même pour éviter les problèmes. Voir l'interview intéressante des 2 journalistes qui ont réalisé ce fameux reportage qui a tant déplu à Bolloré, mots clés "Crédit Mutuel, Censure, Bolloré, Canal+ et TAFTA | Guerre contre le journalisme" sur Youtube



Clément Lucien

La liberté de la presse a deux tournants, comme elle le dit si bien, avant il y avait plus de journaliste "libres" d'écrire ce qu'ils veulent, idem pour les médias étrangers. Mais depuis Xi Jinping les choses changent, vont dans un bon et un mauvais sens en même temps. Il faut savoir que la région du Xinjiang est dans la chinois une zone à risque, un peu comme le tibet. Je ne sais pas ce qu'il s'y passe et ne croit qu'à moitié ce qu'il se dit dans les médias français à ce sujet. Le People Daily est un torchon, pour l'avoir lu plusieurs fois. Mais c'est vrai, Ursula Gauthier, depuis le temps qu'elle y est, devrait savoir que la censure est et reste plus que présente, et que son article n'est sans doute pas arrivé au bon moment, alors que plein de réformes sont en cours dans le pays et qu'il se prépare à faire face à Daesh, comme nous en France.



Palimpseste

ça fait longtemps que la presse en France n'informe plus (à quelques rares journaux près).



mr23

Elle me fait rire cette journaliste en faisant celle qui découvre la non liberté de la presse en Chine !
Elle ne le savait pas ?
Pour une journaliste, elle me paraît un peu "légère" !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Parents mode d'emploi" non reconduit sur France 3
TV
"Parents mode d'emploi" non reconduit sur France 3
"Surprise sur prise !" de retour sur France 2
TV
"Surprise sur prise !" de retour sur France 2
"On n'est pas couché": la dernière saison ?
TV
"On n'est pas couché": la dernière saison ?
Le casting de "Friends" réuni pour un épisode évènement
TV
Le casting de "Friends" réuni pour un épisode évènement
Audiences samedi: le rugby profite au JT de France 2, record historique pour "20h30 le samedi"
TV
Audiences samedi: le rugby profite au JT de France 2, record historique pour...
Audiences: "The Voice" leader devant France 3, retour en hausse pour "Le grand show de l'humour"
TV
Audiences: "The Voice" leader devant France 3, retour en hausse pour "Le grand...
Vidéos Puremedias