Vincent Bolloré (sans chauffeur) au CSA

Partager l'article
Vous lisez:
Vincent Bolloré (sans chauffeur) au CSA
Vincent Bolloré au CSA. © Youtube
Ce matin, le président de Vivendi s'est rendu au CSA pour son audition.

Les journalistes étaient venus nombreux ce matin pour attendre Vincent Bolloré à la sortie du CSA après son audition devant les Sages. Lui-même s'en est étonné. "Canal est un immense établissement français et international et c'est très heureux d'être pouvoir auditionné, c'est un toujours honneur et un plaisir", a-t-il simplement déclaré aux caméras présentes, dont celle de "Médias le mag" sur France 5.

À lire aussi
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6

"Je crois beaucoup à la régulation française", a-t-il expliqué, serein, quelques instants plus tôt avant de repartir non pas en Autolib mais dans sa propre voiture, sans chauffeur. Ce n'est pas anodin, il écrivait il y a peu dans sa lettre aux salariés que l'arrogance "n'est pas un comportement qui permet d'avancer".

Un comité d'éthique

Le gendarme de l'audiovisuel avait convoqué le milliardaire breton, venu accompagné de Jean-Christophe Thiery, le président du Directoire du groupe Canal+, et de Maxime Saada, le directeur général. Le rendez-vous a duré près de deux heures. Vincent Bolloré a défendu son "impartialité politique" et a nié toute volonté de censure tant de documentaires que des "Guignols".

Mais l'industriel a voulu donner des gages de sa bonne foi aux Sages. Il s'est donc engagé à créer un "comité d'éthique" : une structure qui sera chargée de "garantir, sous le contrôle du CSA, l'indépendance éditoriale comme celle de l'information" de Canal+. Il s'est également engagé à rouvrir de façon "élargie et pluraliste" le comité d'éthique d' iTELE.

Mais le CSA a décidé de placer Vincent Bolloré sous surveillance. Les Sages lui ont annoncé qu'ils allaient ouvrir de leur côté un "groupe de travail qui sera chargé d'examiner l'ensemble des conséquences" du changement de stratégie et du virage éditorial mis en place par Bolloré. Ce qui, dans le jargon policé du CSA, sonne comme un avertissement.

JB/BD

Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
Politique
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Programme TV
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
SVOD
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
TV
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
Vidéos Puremedias