Vincent Bolloré (sans chauffeur) au CSA

Partager l'article
Vous lisez:
Vincent Bolloré (sans chauffeur) au CSA
Vincent Bolloré au CSA. © Youtube
Ce matin, le président de Vivendi s'est rendu au CSA pour son audition.

Les journalistes étaient venus nombreux ce matin pour attendre Vincent Bolloré à la sortie du CSA après son audition devant les Sages. Lui-même s'en est étonné. "Canal est un immense établissement français et international et c'est très heureux d'être pouvoir auditionné, c'est un toujours honneur et un plaisir", a-t-il simplement déclaré aux caméras présentes, dont celle de "Médias le mag" sur France 5.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...

"Je crois beaucoup à la régulation française", a-t-il expliqué, serein, quelques instants plus tôt avant de repartir non pas en Autolib mais dans sa propre voiture, sans chauffeur. Ce n'est pas anodin, il écrivait il y a peu dans sa lettre aux salariés que l'arrogance "n'est pas un comportement qui permet d'avancer".

Un comité d'éthique

Le gendarme de l'audiovisuel avait convoqué le milliardaire breton, venu accompagné de Jean-Christophe Thiery, le président du Directoire du groupe Canal+, et de Maxime Saada, le directeur général. Le rendez-vous a duré près de deux heures. Vincent Bolloré a défendu son "impartialité politique" et a nié toute volonté de censure tant de documentaires que des "Guignols".

Mais l'industriel a voulu donner des gages de sa bonne foi aux Sages. Il s'est donc engagé à créer un "comité d'éthique" : une structure qui sera chargée de "garantir, sous le contrôle du CSA, l'indépendance éditoriale comme celle de l'information" de Canal+. Il s'est également engagé à rouvrir de façon "élargie et pluraliste" le comité d'éthique d' iTELE.

Mais le CSA a décidé de placer Vincent Bolloré sous surveillance. Les Sages lui ont annoncé qu'ils allaient ouvrir de leur côté un "groupe de travail qui sera chargé d'examiner l'ensemble des conséquences" du changement de stratégie et du virage éditorial mis en place par Bolloré. Ce qui, dans le jargon policé du CSA, sonne comme un avertissement.

JB/BD

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12 décembre sur M6
Programme TV
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12...
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Programme TV
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
TV
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Séries
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
TV
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
Vidéos Puremedias