"Astrapi" s'excuse après une blague jugée raciste

Partager l'article
Vous lisez:
"Astrapi" s'excuse après une blague jugée raciste
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
La "blague" d'"Astrapi"
La "blague" d'"Astrapi" © Astrapi
Une illustration dans le dernier numéro du journal a provoqué la colère de parents sur les réseaux sociaux.

Mauvaise blague. Dans le dernier numéro d'"Astrapi" en kiosque depuis le 26 avril, une illustration a provoqué la colère de plusieurs parents sur les réseaux sociaux, qui estiment le dessin raciste. Qualifiée de "Blague", l'illustration montre un guichetier de zoo à la peau grise et un enfant qui demande à son père : "Pourquoi le gros singe, il nous regarde ?" "Nous ne sommes pas encore rentrés, chérie...", répond le père.

À lire aussi
Pub pour CNews : Pourquoi "Libération" et "Le Monde" ont rétropédalé
Presse
Pub pour CNews : Pourquoi "Libération" et "Le Monde" ont rétropédalé
Pascal Praud accuse "Le Monde" et "Libération" d'avoir refusé une campagne publicitaire de CNews
Presse
Pascal Praud accuse "Le Monde" et "Libération" d'avoir refusé une campagne...
Baromètre de "La Croix" : La confiance des Français dans les médias remonte
Presse
Baromètre de "La Croix" : La confiance des Français dans les médias remonte
Plan social à "La voix du nord" : La rédaction vote une motion de défiance à l'encontre de son actionnaire (Rossel)
Presse
Plan social à "La voix du nord" : La rédaction vote une motion de défiance à...

Sur Facebook, le magazine bi-mensuel de Bayard Presse a tenu à présenter ses excuses ce week-end, expliquant la présence de cette "blague" dans ses colonnes. "A partir d'une réaction sur twitter d'un père, qui regrette son geste, les réseaux sociaux ont propagé cette blague avec son interprétation outrancière et cela donne lieu à de nombreux questionnements, invectives et insultes", démarre le communiqué d'"Astrapi", rappelant que "le racisme étant aux antipodes de (ses) valeurs, (il tient) à clarifier cette situation auprès de tous."

"L'idée raciale est tellement loin de ce que nous prônons"

Le journal jeunesse adresse ses "très sincères excuses à tous ceux qui ont pu se sentir choqués, blessés". "Si nous avions imaginé une telle lecture de cette blague, il est évident que nous ne l'aurions pas publiée. Ceux qui nous suivent depuis longtemps savent combien 'Astrapi' et l'ensemble des titres Bayard Jeunesse ont toujours lutté contre toute forme de discrimination et de racisme", poursuit le magazine, précisant qu'il continuera "à publier de nombreux dossiers sur le vivre ensemble, la tolérance, les différentes religions."

Inspirée d'une blague de Toto, cette bague "faisait juste écho à ce décalage de comportement entre les enfants et les adultes". "Le problème est que nous avons manqué de vigilance dans l'examen de l'illustration (qui se fait après la sélection des blagues) et nous n'avons pas associé le gris du visage du personne à une personne de couleur (...) L'idée raciale est tellement loin de ce que nous prônons que nous n'y avons tout simplement pas pensé", souligne le journal de Bayard Presse, espérant que ceux qui "connaissent moins ou pas" le bi-mensuel "comprendront qu'il n'en est rien et qu'ils entendront (le) regret sincère d'avoir laissé possible cette interprétation."

l'info en continu
"Il y a eu des soucis" : Paul El Kharrat ("Les 12 coups de midi") revient sur sa brouille avec Jean-Luc Reichmann
TV
"Il y a eu des soucis" : Paul El Kharrat ("Les 12 coups de midi") revient sur sa...
Audiences : Bilan catastrophique pour la mini-série "Meurtre au polonium - l'affaire Litvinenko" sur M6
Audiences
Audiences : Bilan catastrophique pour la mini-série "Meurtre au polonium -...
"Rien ne justifie mon comportement" : Denis Brogniart accusé de faits graves par d'anciennes collaboratrices
Personnalités
"Rien ne justifie mon comportement" : Denis Brogniart accusé de faits graves par...
Audiences : Record historique pour Estelle Denis sur RMC Story
Audiences
Audiences : Record historique pour Estelle Denis sur RMC Story
Télé.visionnaire : Le sport, vecteur d'innovation et de communication pour les marques
Business
Télé.visionnaire : Le sport, vecteur d'innovation et de communication pour les...
Audiences access 19h : L'élimination de Manon offre un record à "N'oubliez pas les paroles"
Audiences
Audiences access 19h : L'élimination de Manon offre un record à "N'oubliez pas les...