"DPDA" avec Marine Le Pen : David Pujadas évoque la polémique sur le choix des invités

Partager l'article
Vous lisez:
"DPDA" avec Marine Le Pen : David Pujadas évoque la polémique sur le choix des invités
David Pujadas évoque la polémique sur les invités opposés à Marine Le Pen dans "Des paroles et des actes" sur France 2 © Dailymotion
David Pujadas a tenu hier soir à revenir au début de "Des paroles et des actes" sur la polémique entourant le choix des débatteurs opposés à l'invitée principale de l'émission : Marine Le Pen.

David Pujadas a finalement préféré prendre la parole. Hier soir, l'animateur de "Des paroles et des actes" a décidé de revenir en début d'émission sur la polémique entourant le choix des contradicteurs que France 2 allait oppposer à l'invitée principale de la soirée : Marine Le Pen. Mercredi, France 2 et David Pujadas avaient été vivement critiqués par le journaliste de "Libération" Jean Quatremer. Ce dernier leur reprochait d'avoir accédé à la demande de Marine Le Pen de ne pas débattre avec Martin Schulz, le président du Parlement européen.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

"Une belle preuve d'indépendance journalistique : est-ce aux invités de choisir leurs contradicteurs ? N'aurait-il pas été davantage conforme à la déontologie journalistique que David Pujadas renonce à inviter Le Pen ?" avait ainsi attaqué Jean Quatremer dans un billet publié sur son blog.

Immédiatement, l'équipe de l'émission s'était défendue de toute soumission et avait fait valoir qu'on ne pouvait pas forcer un invité à débattre avec un autre. "Ça n'a rien à voir avec 'se coucher'. Ça n'a rien à voir avec l'indépendance journalistique. On le fait avec tous les invités. Ce n'est pas la particularité de Marine Le Pen" avait expliqué à puremedias.com Gilles Bornstein, rédacteur en chef de "Des paroles et des actes".

"Personne ne dicte sa loi à quiconque ici"

Hier soir, David Pujadas est donc revenu sur cette affaire en tout début d'émission. "J'en profite pour vous donner une précision sur l'organisation du débat. Ça fait partie du contrat de confiance" a expliqué l'animateur. "Personne ne dicte sa loi à quiconque ici. Et comme partout ailleurs quand on organise un débat politique, un face-à-face, c'est entre deux personnes consentantes. On ne peut pas forcer quelqu'un à dialoguer et cela, quelque soit l'invité. Ça c'est dit", a conclu David Pujadas. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
TV
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
Séries
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
TV
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
Programme TV
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une 100% masculine
Presse
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une...
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Confinement
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Vidéos Puremedias