"Envoyé spécial" sur le glyphosate : Patrick Cohen, Mac Lesggy, Géraldine Woessner visés par une plainte en diffamation

Partager l'article
Vous lisez:
"Envoyé spécial" sur le glyphosate : Patrick Cohen, Mac Lesggy, Géraldine Woessner visés par une plainte en diffamation
Patrick Cohen
Patrick Cohen © France 5
Le professeur Gilles-Eric Seralini a porté plainte contre les trois journalistes.

Info puremedias.com. Trois journalistes visés par une plainte pour diffamation. Le jeudi 17 janvier dernier, "Envoyé spécial" consacrait l'un de ses reportages au glyphosate. Soulignant les dangers de cet herbicide utilisé notamment par la firme Monsanto, le magazine présenté par Elise Lucet a notamment donné la parole au professeur Gilles-Eric Seralini, auteur d'une étude controversée parue en 2012. Lors de la diffusion de ce reportage d'"Envoyé spécial", plusieurs journalistes avaient publiquement critiqué certains aspects du sujet de France 2, et notamment la présence de Gilles-Eric Seralini.

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend au "Parisien"
TV
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend...
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...

Selon nos informations, le professeur Gilles-Eric Seralini a décidé de déposer plainte pour diffamation contre trois d'entre-eux : Patrick Cohen de "C à vous" sur France 5, Mac Lesggy (de son vrai nom Olivier Lesgourgues), l'animateur de "E=M6" sur M6, et Géraldine Woessner, journaliste et chroniqueuse sur Europe 1. Gilles-Eric Seralini attaque ainsi en justice ces trois personnalités qui ont qualifié de "frauduleuse" ou "trompeuse" son étude après la diffusion du reportage de France 2.

Lors de sa publication en 2012, le rapport de Gilles-Eric Seralini avait déjà été vivement critiqué et qualifié de "frauduleux" par plusieurs personnalités des médias. Le journaliste Jean-Claude Jaillette, qui avait utilisé ce terme dans "Marianne", et Maurice Szafran, alors à la tête de l'hebdomadaire, avaient d'ailleurs été la cible de plaintes pour diffamation déposées par le professeur. Ils avaient été condamnés par la Justice qui avait donné raison à Gilles-Eric Seralini.

"Ces propos dépassent les limites acceptables de la liberté d'expression"

Dans ces trois nouvelles plaintes pour diffamation, que puremedias.com a pu consulter, le professeur Gilles-Eric Seralini vise tout d'abord un texte rédigé par la journaliste d'Europe 1 Géraldine Woessner et posté sur Facebook le 24 janvier 2019, en réaction au reportage de France 2. Dans son message, celle-ci qualifie l'étude du professeur de "frauduleuse".

"L'emploi affirmatif des termes 'étude frauduleuse' sans aucune précaution exclut évidemment toute prudence de la part de madame Géraldine Woessner", estime William Bourdon l'avocat de Gilles-Eric Seralini dans la plainte, ajoutant : "Ces propos tenus par madame Géraldine Woessner dépassent donc d'évidence les limites acceptables de la liberté d'expression ou de la critique pour dégénérer en des attaques abusives portant gravement atteinte à l'honneur et la considération du professeur Gilles-Eric Seralini."

Concernant Mac Lesggy, le professeur a porté plainte concernant un tweet de l'animateur de M6 daté du 23 janvier dernier, toujours concernant le numéro d'"Envoyé spécial" sur le glyphosate : "Pas l'ombre d'une remise en question... Mais comment s'en étonner quand cette émission a été préparée avec le fraudeur Seralini ?". Le lendemain, Olivier Lesgourgues a publié un autre tweet dans lequel il ôte le terme "fraude" : "Comme l'honnêteté scientifique n'est pas réglementée, je retire fraudeur et le remplace par trompeur, tricheur ou manipulateur, comme vous préférez". Dans sa plainte, le professeur Gilles-Eric Seralini "s'interroge sur ce qui a pu conduire" Mac Lesggy à tenir des propos "aussi virulents", estimant qu'il "aurait dû faire preuve de plus de prudence".

Des propos de Patrick Cohen dans "C à vous" visés

Enfin, la dernière plainte vise le journaliste Patrick Cohen pour ses propos tenus dans "C à vous", le 17 janvier sur France 5, face à Elise Lucet et Tristan Waleckx, auteur de l'enquête. Après avoir fait part de sa surprise de voir "ressurgir" l'étude de Gilles-Eric Seralini dans "Envoyé spécial", le chroniqueur avait qualifié la publication du professeur de "l'une des pires tromperies scientifiques de ces dix dernières années" : "Il y a eu un tollé immédiat, l'étude était fausse. Comment présenter Seralini comme un témoin de moralité dans la bataille contre Monsanto ?", a interrogé Patrick Cohen.

"Il ne s'agit pas là de l'accusation d'avoir commis des erreurs mais bien d'avoir volontairement menti et falsifié l'étude pour parvenir au résultat voulu", souligne le conseil du professeur William Bourdon, estimant que ces allégations du journaliste lui "portent indiscutablement atteinte à l'honneur, la considération et au crédit". "Monsieur Patrick Cohen, journaliste chevronné, aurait dû faire preuve d'autant plus de prudence qu'il ne pouvait pas ignorer la situation et les campagnes violentes dont le professeur Gilles-Eric Seralini a fait l'objet depuis 2012 à l'initiative de Monsanto", ajoute l'avocat dans la plainte.

"Il n'y a aucun doute que ce soit une tromperie scientifique"

Contacté par puremedias.com, Patrick Cohen maintient ses propos tenus dans "C à vous" : "Six agences scientifiques ont employé le terme de 'faute grave' à son propos. Je pense qu'il n'y a absolument aucun doute que ce soit une tromperie scientifique et l'une des pires de ses dix dernières années, compte tenu de son retentissement médiatique", a-t-il affirmé. L'animateur d'Europe 1 tient à préciser qu'il n'a pas employé le terme de "fraude" lors de son intervention dans "C à vous", le 17 janvier dernier.

Egalement contacté par nos soins, Mac Lesggy, Géraldine Woessner, le professeur Gilles-Eric Seralini et son avocat n'ont pour le moment pas réagi.

Invité du "Quart d'heure médias" le 24 janvier dernier, Yannick Le Tranchant, patron de l'information de France Télévisions, avait réagi concernant les critiques faites au sujet du numéro d'"Envoyé spécial" de France 2 consacré au glyphosate :

Yannick Le Tranchant dans "#QHM" © puremedias
Patrick Cohen
Patrick Cohen
"Rembob'Ina" : Patrick Cohen décrypte la télévision sur LCP ce soir
"C à vous" : Blessé, Patrick Cohen fait son retour dans l'émission
"À regret, je jette l'éponge" : Patrick Cohen fait ses adieux à la matinale d'Europe 1
Voir toute l'actualité sur Patrick Cohen
Autour de Patrick Cohen
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Mr.Eddy

Son compte est banni, il pourra pas reviendre ici.



L'Œil

https://disqus.com/home/dis...

Alléluia, il est toujours vivant.
Il parle de "vraie France" dans son dernier message... si ça se trouve, il va voter RN aux européennes !



Funny

Vive seralini. Si le glyphosate était dangereux, on serait mort depuis longtemps !!



Philox74

Un procès gagné n'a aucune valeur scientifique.

Et c'est bien là le problème car tout le monde mélange en se disant que si un procès est gagné, c'est que le produit est dangereux pour tous...or il
n'y a aucune preuve de nocivité du glyphosate pour l'homme dans son
alimentation.

Par contre, le glyphosate détruit les sols, ça c'est confirmé. Et c'est pour cela qu'il doit être interdit. Mais il ne faut pas oublier que les culture bio utilisent aussi des pesticides (bios) qui sont tout autant nocifs.

L'agriculteur américain malade qui a gagné contre Monsanto ne peut pas prouver que le roundup est dangereux pour l'homme. Par contre, il a gagné son procès parce que le glyphosate l'a rendu malade...parce qu'il l'utilisait tous les jours dans ses cultures et parce qu'il l'utilisait à haute dose...et
parce qu'il l'a ingéré.

N'importe quel produit chimique ou naturel (dit bio..l'arsenic est bio au fait) peut rendre malade celui qui l'utilise. Comme le disait Paracelse : c'est la dose qui fait le poison.



Wackes Seppi

Le reportage de France 3 est plutôt bien fait. Regardez-le.

Le teaser était putassier.



NorbertGabriel

Redonne moi ta définition de "normal" ..



LeMoi

Ah c'est pas aux USA, les 2 procès gagnés contre Monsanto ?



NorbertGabriel

Et puis le plat est-il rond ou carré ?? comme il y les 4 coins du monde, faudrait quand même vérifier ça ..



Nekida

neuneu n'a pas lu l'article apparemment....comme c'est etonnant...



Nekida

parce que c'est un nom amusant.



Arnaud

Bien content que Géraldine Woessner ait des comptes à rendre, cette Madame je sais tout est insupportable.



Il n'y en a qu'une

Plutôt sud-américains que nord-américains sur le coup.



LeMoi

Le glyphosate est surtout dangereux pour les agriculteurs américains qui en respirent et en répandent des tonnes sur leurs champs, pour le reste, à ma connaissance, on ne sait pas grand chose de sûr...



LeMoi

C'est un peu comme si un platiste portait plainte contre un vrai scientifique pour diffamation...



Kadok

Commencez par donner les sources de vos premières affirmations pour commencer, sinon ça va partir dans tout les sens et en mille feuille argumentatif...

EDIT: 2 jours après, toujours pas la trace d'une source...



NorbertGabriel

J'ai dit "un pays de l'AmSud" qui produit du coton, je dois avoir ça dans des notes mais ça date de 3 ou 4 ans..



NorbertGabriel

Je connais pas spécialement tous les contributeurs mais l'article sur l'amarante et sa résistance aux pesticides ne me semble pas contestable. Allez le voir avant de généraliser.



Auré

J'admire votre patience.



DansTonTube

Alors, réjouissons-nous !



Kadok

Pour info, voici ce que dit le directeur de l'ANSES à propos des infimes quantités de glyphosate qui se retrouvent dans votre corps.
(Attention! propos d'un scientifique payé par l'Etat, sans conflits d’intérêts, qui connait son sujet, et qui peut heurter la sensibilité de certains écologistes et journalistes qui croient connaitre le sujet)
https://twitter.com/T_Fiole...
"Sur le plan sanitaire, c'est plutôt rassurant"



DansTonTube

Un tout petit, alors...



Kadok

"Un peu de savon c'est pas bien méchant"
Donc, vous prendrez bien un "p'tit verre" de savon liquide alors ?



DansTonTube

Un peu de savon c'est pas bien méchant et l'uranium, c'est vous-même qui venez de rappeler qu'il y en a naturellement dans la terre et donc dans les légumes....



Kadok

Vous êtes en train de dire que manger du savon ou de l'uranium est sans danger ?



DansTonTube

Ah bah oui, puisqu'on mange du savon, l'uranium de la terre, des insectes, des acariens et tout un tas de trucs sans danger, ce serait dommage de ne pas ajouter des désherbants, des pesticides, du plastique et du mercure... ça peut pas faire de mal.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 5 au 11 octobre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 5 au 11 octobre 2019
France Télévisions : Les programmes du soir désormais disponibles dès le matin sur le numérique
TV
France Télévisions : Les programmes du soir désormais disponibles dès le matin sur...
"Connexion intime" : France 2 propose une soirée continue sur la pornographie chez les jeunes le 9 octobre
Programme TV
"Connexion intime" : France 2 propose une soirée continue sur la pornographie chez...
"Alexandra Ehle" de retour le 8 octobre sur France 3
Programme TV
"Alexandra Ehle" de retour le 8 octobre sur France 3
"Objectif 10 ans de moins" : M6 lance son nouveau programme de coaching avec Cristina Cordula le 8 octobre
Programme TV
"Objectif 10 ans de moins" : M6 lance son nouveau programme de coaching avec...
"Le premier oublié" : M. Pokora et Muriel Robin héros d'un téléfilm sur Alzheimer le 7 octobre sur TF1
Programme TV
"Le premier oublié" : M. Pokora et Muriel Robin héros d'un téléfilm sur Alzheimer...
Vidéos Puremedias