"Koh-Lanta" 2023 : La mécanique du "Feu sacré", l'épopée de Tania... Alexia Laroche-Joubert fait le bilan

Partager l'article
Vous lisez:
"Koh-Lanta" 2023 : La mécanique du "Feu sacré", l'épopée de Tania... Alexia Laroche-Joubert fait le bilan
Par Maxime Fettweis Journaliste
Né en Belgique en septembre 1995, Maxime Fettweis a grandi avec l'arrivée de la "Star Academy", de "Koh-Lanta" ou encore de "Secret Story" sur le petit écran. Devenu journaliste, il se passionne de ce que disent les succès télévisuels de notre société et comment ils sont conçus en coulisse. Il a rejoint Puremédias en juin 2023.
Bande annonce consacrée à Tania pour la finale de "Koh-Lanta : le feu sacré" © TF1
À la tête d'Adventure Line Productions, qu'elle pilote depuis 2016, Alexia Laroche-Joubert revient sur "Koh-Lanta : le feu sacré", dont l'épilogue sera diffusé ce mardi 13 juin sur TF1.

"Et à la fin, il n'en restera qu'un." TF1 s'apprête à tirer le rideau de "Koh-Lanta : le feu sacré" dont l'ultime épisode diffusé ce mardi 13 juin à 21h10. Après la mythique épreuve des poteaux, le jury final devra départager le duo final du jeu d'aventure parmi Tania, Frédéric et Nicolas. Si la production promettait une saison "riche et que le jeu est bien jouée" lors de la conférence de presse de présentation du programme, elle a surtout été marquée par une profusion de règles, deux abandons et le parcours de Tania, phénix de la saison. À quelques heures du dénouement final, la patronne d'Adventure Line Production (ALP), fait le bilan d'une saison qu'elle voit comme celle du retour aux fondamentaux du jeu.

À lire aussi
Euro 2024, Coupe du monde 2026, Finale de Ligue des champions, Football féminin... : Frédéric de Vincelles dévoile la stratégie sport du groupe M6
Interview
Euro 2024, Coupe du monde 2026, Finale de Ligue des champions, Football féminin......
"On a pris confiance dans l'équilibre de la série entre comédie et polar" : Les scénaristes de "HPI" se confient sur la saison 4 de la série phénomène de TF1
Interview
"On a pris confiance dans l'équilibre de la série entre comédie et polar" : Les...
Frédéric de Vincelles : "Avec M6+, l'objectif est de réaliser un milliard d'heures consommées annuellement"
Interview
Frédéric de Vincelles : "Avec M6+, l'objectif est de réaliser un milliard d'heures...
Caroline Vigneaux veut dépoussiérer Les Molières sur France 2 et en faire "un grand divertissement, façon 'Champs-Elysées'"
Interview
Caroline Vigneaux veut dépoussiérer Les Molières sur France 2 et en faire "un...

A lire aussi : "Koh-Lanta" 2023 : Qui a gagné l'édition du "feu sacré" ?

Propos recueillis par Maxime Fettweis

Puremedias : Quel bilan tirez-vous de la saison de "Koh-Lanta : le feu sacré" dont la finale est diffusée ce soir sur TF1 ?
Alexia Laroche-Joubert : C'est ma plus belle saison. Pour la petite info, trois totems sont produits chaque année pour "Koh-Lanta". À la fin de chaque saison, il y en a un qui va chez Denis (Brogniart) et deux qui sont donnés aux équipes. Jusqu'ici j'avais uniquement récupéré celui de la saison au Cambodge qui était ma première en tant que productrice. Cette année, j'ai exceptionnellement demandé d'en récupérer un.

Qu'est-ce qui vous a particulièrement marquée ?
On est revenus à des doubles fondamentaux. Avec "Le totem maudit", on était déjà revenus à deux équipes, ce qui ramenait une simplicité de lecture par rapport aux saisons à trois ou quatre équipes. Nous avons aussi misé sur un casting semblable aux premières générations de "Koh-Lanta" avec un mélange d'individus très différents tant sportivement que socialement. Certains sont parfois très stratèges comme Frédéric qui sera sur les poteaux ce soir. On a combiné les ingrédients du meilleur casting qu'on puisse avoir avec une mécanique facile à appréhender.

Ils ont dit
"Le totem maudit n'a pas réussi à tenir sa promesse"
Alexia-Laroche Joubert

Estimez-vous que "Le feu sacré" a tenu toutes ses promesses ?
Ça nous est arrivé de faire des mécaniques qui fonctionnaient moins que d'autres ou qui étaient un petit peu complexes. Par exemple, je trouve que le totem maudit n'a pas réussi à tenir sa promesse. Le feu sacré a entrainé plusieurs rebondissements et a donné des outils aux aventuriers pour renverser le jeu. On est parvenus à le faire exister aussi après la réunification. Le feu sacré ne s'est en quelque sorte jamais éteint.

Pourrait-on voir cette règle revenir dans une prochaine saison ?
Oui. On expérimente toujours des choses et on voit si ça fonctionne ou pas. Pour le coup, c'est une mécanique qui a fonctionné et qu'on pourrait retrouver, mais pas tout de suite évidemment. Au même titre que le vote noir, le collier d'immunité ou d'autres règles qu'on a testées puis qu'on a décidé de garder au fur et à mesure. L'écueil c'est de ne pas surproduire le programme. La force du concept tient à ce côté Robinson Crusoé, il faut faire attention de ne pas le dénaturer.

Détournement de vote, épreuves éliminatoires, éviction du jeu puis repêchage... On ne peut pas dire que cette saison n'a pas été perturbée par des éléments extérieurs à la survie. Ne pensez-vous pas que l'accumulation de règles éloigne justement "Koh-Lanta" de son âme ?
C'est un risque et j'ai l'impression qu'on a évité cet écueil avec le feu sacré qui est très lisible. Je la trouve dingue cette saison. Elle renoue avec des fondamentaux en y a ajoutant quelque chose qu'il n'y avait pas tant que ça au début, c'est-à-dire des personnes qui s'emparent des mécaniques. Mais c'est sûr qu'en 20 ans il y a eu pas mal d'évolutions.

Certains fans voudraient que l'émission revienne à ses fondamentaux. Pensez-vous qu'il serait possible de retirer toutes ces règles après plus de deux décennies de "Koh-Lanta" ?
Il y a toujours un fantasme de la nostalgie, ce que j'appelle le syndrome des émissions de Carpentier. Tout le monde veut refaire Carpentier en disant que c'était la bonne télé mais si on le refaisait aujourd'hui, je ne suis pas sûre que ça fonctionnerait. Méfions-nous de notre propre vision nostalgique des choses. Les gens qui s'inscrivent au casting de "Koh-Lanta" veulent en découdre et être surpris. Si d'un seul coup vous leur dites qu'ils reviennent à une époque où tout était moins titanesque, il y aurait peut-être une déception. Je pense que c'était possible de revenir aux deux équipes, à un casting plus familial et à des règles simples... Mais l'évolution du jeu l'a fait passer d'une aventure de Robinson Crusoé à un jeu de stratégie aussi. L'un ne va plus sans l'autre.

La saison a aussi été marquée par les abandons de Benjamin puis Grace. Que ressentez-vous lorsqu'un candidat vous demande de quitter l'aventure ?
C'est toujours extrêmement compliqué parce que ça peut être la porte ouverte à décourager les candidats encore en jeu. L'expérience est extrêmement dure et quand on voit quelqu'un partir, ça peut donner des idées à d'autres. Pour participer c'est un vrai parcours du combattant avec des mois et des mois de sélection donc abandonner c'est forcément prendre la place de quelqu'un qui serait peut-être allé jusqu'au bout. Il n'y a jamais eu d'abandon de quelqu'un qui ne regrette pas et en l'occurrence, Grace a admis qu'elle regrettait.

Ils ont dit
"Il n'y a jamais eu d'abandon de quelqu'un qui ne regrette pas et en l'occurrence, Grace a admis qu'elle regrettait"
Alexia Laroche-Joubert

Ces départs ont permis le retour de Tania puis de Quentin. Pour autant, les abandons n'ont pas toujours été remplacés dans "Koh-Lanta". Que répondez-vous aux fans qui vous reprochent de jouer avec les règles pour les besoins de l'émission ?
Il y a des saisons où les abandons ne sont pas remplacés et des saisons où ils le sont. Concernant Grace, c'était un cas très particulier et on s'est posé la question. On est assez libres d'admettre quand on modifie certaines choses. Il y a quelques abandons qu'on n'a pas remplacés, c'est vrai. Là en l'occurrence, on l'a joué comme ça.

Revenir dans le jeu n'empêche pas de faire un parcours impressionnant comme l'illustre celui de Tania. Comment analysez-vous sa présence parmi les finalistes ?
C'est génial ! C'est vraiment le phénix de la saison. On a été cueillis par son parcours tellement atypique. On l'a sélectionnée au casting car on décelait quelque chose chez elle, on y croyait. Quand on l'a vue évoluer lors des premiers jours de tournage, on ne s'est pas dit qu'elle allait monter sur les poteaux. C'est ça qui est magique. J'ai toujours un faible pour ces candidates qui d'un seul coup se révèlent. On a eu le cas avec Cindy ("Koh-Lanta : la guerre des chefs" en 2019, ndlr), Lola ou Alexandra ("Koh-Lanta : les 4 terres" en 2020, ndlr). Quand on les voit la première fois, on se demande si elles vont tenir le choc, et elles font des parcours dingues.

Vous ne semblez pas vouloir revenir à un casting composé de profils plus sportifs...
C'était une tendance qui avait été un peu initiée à la demande de la chaîne il y a quelques années. On avait misé sur des candidats avec parfois des profils de super héros. Quand ils nous ont demandé de revenir à des personnalités plus authentiques, on s'est dit : "Pourquoi pas". En fin de compte je trouve que la force du concept aujourd'hui c'est cette fraicheur. Je pense qu'il faut de tout, d'ailleurs il y a aussi de très bons sportifs dans le casting du feu sacré.

Les armes stratégiques et la mixité du casting n'empêchent pas l'élimination des plus âgés et des femmes en premier. Pourriez-vous adapter les règles permettre à ce genre de profil de s'en sortir dans le jeu ?
C'est vrai que parfois, il y a de personnes plus âgées qui partent tôt comme on l'a vu pour Emin cette saison. Mais il faut faire attention à tirer des généralités. Avec Maud, on a quand même eu une gagnante de plus de cinquante ans. Ce serait dommage que des gens qui ont mon âge en l'occurrence se ferment la voie de "Koh-Lanta". Il y a énormément de choses qui interviennent dans cette aventure. Il faut savoir jouer avec les épreuves, la stratégie et la survie. De notre côté, on n'est pas là pour introduire des armes stratégiques ciblées pour protéger des candidats plus âgés ou de catégories socio-professionnelles particulières. L'idée c'est que tout le monde puisse jouer et s'emparer des règles. Peut-être qu'on peut se dire qu'ils peuvent jouer différemment.

Ils ont dit
"Ce serait dommage que des gens qui ont mon âge en l'occurrence se ferment la voie de "Koh-Lanta'"
Alexia Laroche-Joubert

On a moins entendu parlé de vagues de haines contre les candidats sur les réseaux sociaux. Le problème est-il réglé ?
Les réseaux se sont un peu calmés. Je pense que les quelques internautes médiocres et extrêmement minoritaires auxquels on a pu être confrontés ont enfin compris que c'était vain et qu'ils risquaient des poursuites judiciaires. Je m'en réjouis car on a pris ça à bras le corps. Quentin a été encore un peu malmené mais c'était beaucoup moins que ce que nous avons vécu précédemment. Il faut regarder ce jeu comme un jeu et en admirer les coups de maître.

Parmi les reproches du public, la diffusion le mardi revient régulièrement. Pensez-vous qu'un retour le vendredi sera possible ?
C'est un terrain qui est complexe et ce n'est pas le mien. Cette stratégie vient de la chaîne et je la comprends parfaitement. C'est aussi notre rôle en tant que producteur d'aider notre partenaire diffuseur à mettre en place des stratégies de consommation. Ce que j'ai pu faire en tant que producteur c'est de réduire la durée de l'émission de manière à permettre aux téléspectateurs de regarder l'émission jusqu'au bout sans se coucher trop tard en semaine. Je ne veux pas froisser la chaîne. Ce qu'ils ont fait, ils ont eu raison de le faire. Côté producteur, j'aurais préféré qu'on ne perturbe pas les habitudes partagées par des millions de Français depuis 20 ans.

La prochaine saison est déjà en boîte. Que pouvez-vous nous en dire ?
Nous sommes effectivement déjà en visionnage de la saison suivante. Mais je ne dirais rien. Comme vous le savez, nous restons concentré sur Tania, Frédéric et Nicolas.

l'info en continu
Benjamin Szwarc, ancien talent de "The Voice", est mort à l'âge de 29 ans
TV
Benjamin Szwarc, ancien talent de "The Voice", est mort à l'âge de 29 ans
CNews condamnée à 50.000 euros d'amendes après des propos de Geoffroy Lejeune sur l'immigration "arabo-musulmane" dans "L'heure des pros 2"
TV
CNews condamnée à 50.000 euros d'amendes après des propos de Geoffroy Lejeune sur...
Caroline Roux sur le débat entre Jordan Bardella et Gabriel Attal : "France Télévisions s'est battu pour le décrocher"
TV
Caroline Roux sur le débat entre Jordan Bardella et Gabriel Attal : "France...
Audiences access 20h : Belle forme pour "C à vous, la suite" proche du million sur France 5, Hanouna net leader des talks à plus de 2 millions de téléspectateurs
Audiences
Audiences access 20h : Belle forme pour "C à vous, la suite" proche du million sur...
Audiences pré-access : "Tout le monde a son mot à dire" avec Olivier Minne et Sidonie Bonnec au top sur France 2, "Secret Story" stable sur TF1
Audiences
Audiences pré-access : "Tout le monde a son mot à dire" avec Olivier Minne et...
Audiences : "Will Trent" petit leader sur TF1, "Top chef" remonte sur M6, la finale de la Ligue Europa fait s'envoler les compteurs de W9
Audiences
Audiences : "Will Trent" petit leader sur TF1, "Top chef" remonte sur M6, la...