"Libération" : 82 départs après le changement d'actionnaire

Partager l'article
Vous lisez:
"Libération" : 82 départs après le changement d'actionnaire
"Libération"
"Libération"
Un tiers des salariés du journal a demandé à profiter du plan de départs volontaires.

C'est la chienlit à "Libé" ! Après avoir longuement critiqué leur nouvelle direction dans la rubrique "Nous sommes un journal", un tiers des 250 salariés du quotidien va quitter le navire. Selon Le Monde, 82 d'entre eux, dont une soixantaine des 180 journalistes de la rédaction, ont demandé à profiter du plan de départs volontaires. Un fort désaveu pour la nouvelle direction de Libération.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

Après quelques figures historiques de la rédaction comme Bayon ou Pierre Marcelle, plusieurs membres de la rédaction en chef du journal ont fait valoir leur droit au départ comme Gérard Lefort et Fabrice Rousselot. François Sergent et Éric Decouty vont également faire leurs cartons et organiser leur pot de départ.

Des conditions financières très favorables

En septembre, les patrons de "Libé" ont annoncé un vaste plan de restructuration prévoyant la suppression de 93 postes, dont 81 CDI. Cette grande vague de départs volontaire devrait cependant faciliter la tâche des dirigeants puisqu'ils n'auront pas besoin de recourir à des départs contraints. Le plan social assurait des conditions de départs très favorables (un mois de salaire brut par année d'ancienneté). Ceux qui se faisaient connaître avant le jeudi 16 octobre bénéficiaient d'une indemnité supplémentaire de 12.000 euros.

Au printemps dernier, "Libé" était au bord de la faillite. Bruno Ledoux a réuni, dans la douleur a recapitalisé le journal à hauteur de 18 millions d'euros, accueillant un nouvel actionnaire : le milliardaire Patrick Drahi, le propriétaire de Altice (Numéricable).

Sur le même thème
l'info en continu
"J'ai été complètement débile" : Carla Bruni-Sarkozy regrette son trait d'humour sur le coronavirus
Radio
"J'ai été complètement débile" : Carla Bruni-Sarkozy regrette son trait d'humour...
"Disparu à jamais" : Finnegan Oldfield et Nicolas Duvauchelle dans la future mini-série de Harlan Coben pour Netflix
Séries
"Disparu à jamais" : Finnegan Oldfield et Nicolas Duvauchelle dans la future...
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
TV
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Radio
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Radio
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Vidéos Puremedias