"Ligue du Lol" : Alexandre Hervaud, ex-chef du service web de "Libération", réclame 204.000 euros au quotidien

Partager l'article
Vous lisez:
"Ligue du Lol" : Alexandre Hervaud, ex-chef du service web de "Libération", réclame 204.000 euros au quotidien
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
"Libération"
"Libération" © "Libération"
L'ancien journaliste du quotidien a saisi les prud'hommes après son licenciement.

Alexandre Hervaud contre "Libération" aux prud'hommes. En février 2019, une dizaine de personnes, principalement des femmes, ont relaté le cyberharcèlement qu'auraient exercé il y a une dizaine d'années des membres de la "Ligue du Lol", du nom d'un groupe Facebook créé par le journaliste Vincent Glad. A la suite de la révélation de cette affaire, plusieurs personnes liées à cette polémique ont été licenciées ou non reconduits au sein de leur entreprise. Parmi eux, Alexandre Hervaud, chef de service à "Libération.fr", a été mis à pied à titre conservatoire, avant d'être licencié après une enquête interne de la direction du quotidien. Celui-ci a saisi les prud'hommes afin de réclamer la nullité de son licenciement et 204.000 euros d'indemnités, selon "L'Express".

À lire aussi
"Honte à toi 'Libération'" : Carla Bruni fustige le quotidien après son enquête sur l'affaire Sofiane Bennacer
Presse
"Honte à toi 'Libération'" : Carla Bruni fustige le quotidien après son enquête...
Vincent Bolloré condamné par la justice après sa plainte contre "Le Monde diplomatique"
Presse
Vincent Bolloré condamné par la justice après sa plainte contre "Le Monde...
Prisma Media va lancer trois nouveaux magazines en 2023
Presse
Prisma Media va lancer trois nouveaux magazines en 2023
Geoffroy Lejeune évincé de "Valeurs actuelles" ? : Le journaliste dénonce "une énième tentative de déstabilisation"
Presse
Geoffroy Lejeune évincé de "Valeurs actuelles" ? : Le journaliste dénonce "une...

"Une double faillite" de "Libération"

Selon les propos rapportés par l'hebdomadaire, l'avocat d'Alexandre Hervaud a demandé que soit reconnue "la nullité du licenciement pour violation d'un des droits fondamentaux", "la liberté d'expression", et a réclamé sur ce chef 91.869,19 euros d'indemnité. "A titre subsidiaire, le licenciement sans cause réelle et sérieuse et à ce titre 27.020,35 euros d'indemnités", a-t-il poursuivi, demandant également des indemnités pour préjudice moral et vexatoire, dommages et intérêts pour non-respect de la procédure de licenciement, dommages et intérêts pour exécution déloyale du contrat de travail et dommages et intérêts pour manquement à la convention collective applicable.

Par la suite, le conseil a tenu à souligner qu'Alexandre Hervaud "n'a commis aucun manquement à son contrat de travail" : "Il n'y a aucun manquement professionnel (...) C'est la panique qui a emporté 'Libé', c'est la panique qui a balayé le sang-froid de 'Libé' avec un sujet : 'La Ligue du lol'". Il a expliqué avoir saisi les prud'hommes avec son client pour "une double faillite" du quotidien. "La première est que sur le plan journalistique, on a laissé propager des rumeurs. Des contre-enquêtes mettent Hervaud hors de cause", a-t-il souligné. Et d'ajouter : "'Libé' a failli comme employeur : c'est un licenciement 'bricolé'. Plutôt que d'entendre son journaliste dans le cadre d'une enquête sérieuse, on en a une parodie en raison d'une pression médiatique".

"Une tache d'huile"

Pour sa part, "Libération" a précisé via son avocat que "le salarié a d'abord été mis à pied à titre conservatoire" et que "cela n'impacte pas la qualification du licenciement" : "Nous ne sommes pas sur un motif disciplinaire mais personnel. Un fait personnel d'un salarié n'a pas d'impact sur la relation de travail. Mais il y a des exceptions, si le comportement du salarié affecte la vie de l'entreprise". L'avocat du journal a estimé que "La Ligue du lol" a eu un "impact très négatif" sur la rédaction, qu'il s'agissait d'une "tache d'huile" : "Les accusations de cyberharcèlement pendant 11 ans... Ce sont des comportements inadmissibles". Le verdict dans cette affaire est attendu le 5 novembre prochain.

l'info en continu
"On était persuadés que c'était terminé" : L'énorme bourde de TF1 qui balance la pub avant la fin du match des Bleus
Sport
"On était persuadés que c'était terminé" : L'énorme bourde de TF1 qui balance la...
Coupe du monde 2022 : Quand l'équipe de France jouera-t-elle son huitième de finale ?
TV
Coupe du monde 2022 : Quand l'équipe de France jouera-t-elle son huitième de...
"Champs-Elysées" : France 3 célèbre les 40 ans de l'émission culte de Michel Drucker le mercredi 21 décembre
Programme TV
"Champs-Elysées" : France 3 célèbre les 40 ans de l'émission culte de Michel...
"La grande expérience" : Le youtubeur Fabien Olicard décroche un prime time sur TMC le mercredi 21 décembre
Programme TV
"La grande expérience" : Le youtubeur Fabien Olicard décroche un prime time sur...
Affaire Gaël Perdriau : La justice autorise finalement "Mediapart" à publier son enquête sur le maire de Saint-Étienne
Internet
Affaire Gaël Perdriau : La justice autorise finalement "Mediapart" à publier son...
Audiences Netflix : Une série réalise le meilleur démarrage de l'histoire de la plateforme en seulement 5 jours
Audiences
Audiences Netflix : Une série réalise le meilleur démarrage de l'histoire de la...