"Zemmour et Naulleau" : Après Ferrero, d'autres annonceurs boycottent l'émission de Paris Première

Partager l'article
Vous lisez:
"Zemmour et Naulleau" : Après Ferrero, d'autres annonceurs boycottent l'émission de Paris Première
"Zemmour et Naulleau"
"Zemmour et Naulleau" © PARIS PREMIERE
Monabanq, Groupama, la MAIF et la MAAF ne communiqueront plus dans l'émission diffusée sur la chaîne du groupe M6.

"Zemmour et Naulleau" bientôt en quarantaine ? Lundi, la marque Ferrero, qui fabrique le Nutella, a annoncé sa décision de ne plus communiquer pendant l'émission, qui a fait son retour sur Paris Première le 2 octobre dernier. "Nous avons demandé à Paris Première d'exclure ce programme de notre liste de diffusion" avait écrit Ferrero sur Twitter, en réponse à la branche française du collectif Sleeping Giants. Pour rappel, ces cyber-activistes sont spécialisés dans l'assèchement financier de sites d'extrême-droite. Leur spécialité est de repérer et interpeler les annonceurs dont les publicités apparaissent sur ces sites.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...

Depuis la prise de position de Ferrero, la liste des annonceurs ne souhaitant plus communiquer dans l'émission de Paris Première s'est allongée. Contacté par "Le Parisien", le groupe d'assurance MAIF, qui avait été interpellé par Sleeping Giants, indique avoir "exclu le programme de (ses) futurs investissements" sur Paris Première, tout en maintenant ses "achats programmés, effectués bien avant les événements récents". Toujours dans "Le Parisien", Groupama et Monabanq annoncent à leur tour qu'elles ne communiqueront plus pendant l'émission de Paris Première. Sur Twitter, Sleeping Giants assure que la MAAF a également décidé de ne plus diffuser de spots dans les écrans jouxtant "Zemmour et Naulleau".

"Z&N", émission phare de Paris Première depuis 2011

Pour rappel, cette situation de boycott intervient alors qu'Eric Zemmour, condamné en septembre pour provocation à la haine religieuse, est au coeur d'une énième polémique suite à son discours islamophobe tenu lors de la "Convention de la droite", un rassemblement organisé par des proches de Marion Maréchal. Ses propos ont déclenché l'ouverture d'une enquête du parquet de Paris pour "injures publiques en raison de l'origine ou de l'appartenance ou de la non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée" et "provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence". Un contexte qui a valu au polémiste un rappel à l'ordre du "Figaro" et de Paris Première, et a convaincu RTL, radio sur laquelle il intervenait depuis 2010, de l'écarter.

À quelques heures de la diffusion du deuxième numéro de "Zemmour et Naulleau" sur Paris Première, ce sont donc déjà cinq annonceurs qui ont fait défection. Reste à voir si la situation s'étirera dans la durée. Pour rappel, "Zemmour et Naulleau" est une émission diffusée depuis septembre 2011 sur la chaîne payante du groupe M6. Produite par Troisième Œil Productions ("C à vous") et animée par Anaïs Bouton, l'émission dans laquelle Eric Zemmour et Eric Naulleau débattent chaque semaine, est un vecteur d'audience important pour la chaîne. La saison dernière, l'émission, diffusée en prime-time le mercredi soir, rassemblait une moyenne de 100.000 téléspectateurs (0,5% de PDA), selon Médiamétrie, en audience veille.

Jurisprudences Morandini et Hanouna

"Zemmour et Naulleau" n'est pas la première émission à faire l'objet d'un boycott. En 2017, après un canular jugé homophobe, "Touche pas à mon poste", l'émission de Cyril Hanouna sur C8, avait fait l'objet d'un boycott de la part d'annonceurs pendant plusieurs semaines. Quelques mois plus tôt, des annonceurs avaient refusé de communiquer durant l'émission "Morandini Live !" sur iTELE. Dans les deux cas, les annonceurs avaient été préalablement pris à partie sur les réseaux sociaux, notamment via Twitter, et appelés à se positionner. Ce qui n'a pas empêché ces deux émissions de perdurer.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
orange

Le Rn est représenté à l'assemblée nationale. Partager certaines de ses idées serait il délictueux ?



EiffelNord

Je suis plus étonné par son maintien au Figaro
que par son maintien sur Paris Première (Groupe M6)
compte tenu de son éviction de RTL et du remous à LCI.



EiffelNord

sauf si on enquête, après ce coup de projecteur, sur elles.



EiffelNord

Et Nutella a été condamné aux USA pour publicité mensongère.

(En France, ce matin, à la radio, je suis tombé sur une pub pour une crème anti-âge d'une société Medipharma que je suis sûr pourrait tomber, encore plus que d'autres pubs de cosmétiques, pour publicité mensongère).



EiffelNord

"il faudra aussi décompter le temps de parole des journalistes qui valorisent les idées du PS et de LFI"
... j'aimerai les connaître... en espérant découvrir des noms de personnes qui sont très très présents dans les médias.



Yaya

Mais pour qui se prend ce groupe "Sleeping Giants" ? Qui sont-ils pour terroriser autant les marques ? Excusez-moi mais je suis assuré à la MAAF, ce n'est pas parce qu'ils passent leur pub dans l'émission de Zemmour que je vais partir de chez eux ... C'est tellement ridicule comme raisonnement. Les marques devraient arrêter de se coucher contre ces groupes qui ne vivent que par Twitter.



Texar

Dans ce cas il faudra aussi décompter le temps de parole des journalistes qui valorisent les idées du PS et de LFI, sans compter tous ceux qui ont largement vendu le programme LREM pour la présidentielle...



A French is back

Et toi tu tiens combien de temps?



Mr.Eddy

Sans doute. Mais je vois pas ce que ça change en fait. Parfois la majorité se trompe. Parfois elle a raison.



walter

La question n'est pas de savoir si Zemmour a bien voté Le Pen ou Barthès a bien voté Hamon, la question est plutôt "Combien sont-ils à penser que Zemmour a voté Le Pen et combien pensent que Barthès a voté Hamon ?" Je reste persuadé que le premier pourcentage est bien plus élevé, sans comparaison même. Et je ne vois pas l'intérêt de développer davantage, trop crevé ce soir de surcroît.



Mr.Eddy

Pourquoi ? Pourquoi il ne pourrait pas avoir voté Fillon par exemple ? Ou même avoir mis un bulletin De Gaulle ? Ou un bulletin blanc ? C'est toute la limite de ce genre de raisonnement, on s'invente des faits. Mais la seule chose qu'on sait, c'est qu'on ne sait pas pour qui ont voté Zemmour et Barthès.



walter

Pas d'accord avec toi, pas grave.



Mr.Eddy

On ne sait pas pour les 2. Cela reste de la supposition. Et à droite, on t'expliquera que Zemmour est un esprit libre et qu'on ne peut pas connaître son vote. On t'expliquera aussi que Barthès, on a même pas besoin de se poser la question, il a voté Hamon. Chacun voit midi à sa porte.



Mr.Eddy

Tu crois ?



walter

Je doute fort que la grande majorité des fidèles de Quotidien (moi le premier) soient absolument certains du nom inscrit sur le bulletin qu'a glissé Barthès dans l'urne au premier tour des présidentielles 2017... au second tour, c'est certes plus évident.
En revanche, la question ne se pose même pas pour ceux qui suivent Zemmour.



LeMoi

C’est triste pour Naulleau tout de même



The Eye

Zemmour n'appellera jamais à voter pour un parti. C'est un électron libre. En plus, il a quelques belles divergences avec le RN.



elcox

Non d'autres émissions marchent bien.



Mr.Eddy

Chez LREM ils demanderont qu'on décompte son temps de parole chez LR. Et aux Républicains, ils demanderont qu'on décompte son temps de parole chez LREM.



Tenue correcte exigée

Je sais pas, les repris de justice y'en a déjà partout :)
Mais c'est une question difficile y compris pour d'autres, par exemple Xavier Bertrand a quitté LR mais sans rejoindre LREM, pourtant quand il parle c'est toujours de la politique il me semble.



Mr.Eddy

Mais on compte son temps de parole chez qui alors ?



Tenue correcte exigée

C'est une bonne question, avant c'était Wauquiez mais là c'est Aliot ou Maréchal, ou lui-même, mais peu importe en fait, on n'a pas besoin de soutenir une personne précise pour avoir une appartenance politique.



Mr.Eddy

Mais Zemmour soutient qui alors ?



José

C'est ce que j'indique par la prime au premier...
La question est ont ils eu raison ou tort de ne pas vouloir associer leurs marques à ce pyromane ?
Pour moi ils ont raison et c'est ce qui est important. Si Ferrero y gagne au passage en image positive alors tant mieux pour du eux.



Tenue correcte exigée

Bon, je reprends calmement. Prenons Yann Barthès puisque c'est le cas qui semble intéresser tout le monde. Dans son émission, il a parfois invité des politiques (il ne le fait plus mais passons), dans ce cas il se place dans la position de n'importe quel présentateur qui interroge quelqu'un, on peut le soupçonner de soutenir tel ou tel, mais sans être affirmatif. Zemmour, lui, se déplace pour aller dans des meetings politiques, il va donc sur leur terrain, et pas pour faire un reportage puisqu'il est sur la scène, c'est la différence, il n'est pas commentateur mais bien acteur.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12 décembre sur M6
Programme TV
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12...
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Programme TV
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
TV
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Séries
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
TV
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
Vidéos Puremedias