Accusation de dopage : Roselyne Bachelot condamnée pour diffamation

Partager l'article
Vous lisez:
Accusation de dopage : Roselyne Bachelot condamnée pour diffamation
Roselyne Bachelot
Roselyne Bachelot © Abaca
Rafael Nadal avait porté plainte en avril 2016 contre l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy.

Jeu, set et match. Ce jeudi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Roselyne Bachelot à 500 euros d'amende avec sursis et 10.000 euros de dommages et intérêts. Elle a perdu son procès pour diffamation après avoir accusé le tennisman Rafael Nadal de dopage. L'ancienne ministre des Sports devra aussi verser 2.000 euros au joueur espagnol au titre des frais de justice.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

"Il a été contrôlé positivement et il est couvert par la loi du silence"

En mars 2016, l'ancienne proche de François Fillon, alors chroniqueuse sur D8, avait déclaré sur le plateau du "Grand 8" que Rafael Nadal s'était déjà dopé dans le cadre de son activité de joueur de tennis. "On sait que sa fameuse blessure qui a entraîné sept mois d'arrêt de compétition est très certainement due à un contrôle positif", avait affirmé Roselyne Bachelot, précisant à Laurence Ferrari, la présentatrice de l'émission, que, très souvent, "lorsqu'(elle) verra un joueur de tennis qui s'arrête plusieurs mois, c'est qu'il a été contrôlé positivement et qu'il est couvert par la loi du silence."

Ces propos avaient énervé Rafael Nadal et ses proches, qui avaient pris la parole dans les médias espagnols pour démentir les propos de Roselyne Bachelot, avant que le sportif ne décide de porter plainte pour diffamation contre l'actuelle présentatrice de LCI. "Par cet acte, je prétends non seulement défendre mon intégrité et mon image en tant que sportif mais aussi les valeurs que j'ai défendues tout au long de ma carrière", avait-il annoncé dans un communiqué. De plus, l'Espagnol avait assuré ne s'être jamais dopé et avoir eu recours à d'onéreuses thérapies de pointe pour soigner ses problèmes aux genoux, comme l'utilisation de cellules souches et de plasma enrichi en plaquettes.

Roselyne Bachelot
Roselyne Bachelot
César à Polanski : "Je me serais levée, il n'y a pas de doute", estime Roselyne Bachelot
Roselyne Bachelot répond à Jérémy Ferrari : "Son argument est tout à fait recevable et j'y souscrirais volontiers !"
"C'est ma force" : Roselyne Bachelot assume son passage aux "Grosses Têtes"
Arrêt de France 4 et France Ô : Roselyne Bachelot promet une décision "dans quelques jours"
Voir toute l'actualité sur Roselyne Bachelot
Autour de Roselyne Bachelot
Sur le même thème
l'info en continu
Photos montrant des seins : Instagram met à jour sa politique concernant la nudité
Internet
Photos montrant des seins : Instagram met à jour sa politique concernant la nudité
"Quotidien" : Yann Barthès surpris par un retour à l'antenne plus rapide que prévu
TV
"Quotidien" : Yann Barthès surpris par un retour à l'antenne plus rapide que prévu
Allocution d'Emmanuel Macron : C8 remplace exceptionnellement "TPMP" par "Balance ton post !" ce soir
TV
Allocution d'Emmanuel Macron : C8 remplace exceptionnellement "TPMP" par "Balance...
"Daube", "Médiocre" : André Bercoff détruit le documentaire sur Donald Trump qu'il commentera ce soir sur W9
TV
"Daube", "Médiocre" : André Bercoff détruit le documentaire sur Donald Trump qu'il...
COVID-19 : Patrick Cohen fustige un "relâchement de l'intelligence sur les plateaux télé"
TV
COVID-19 : Patrick Cohen fustige un "relâchement de l'intelligence sur les...
France 5 déprogramme "La maison France 5" et "Silence, ça pousse !" pour laisser place à des vendredis culturels
TV
France 5 déprogramme "La maison France 5" et "Silence, ça pousse !" pour laisser...
Vidéos Puremedias