Daphné Burki sur Vincent Bolloré : "On fantasme beaucoup de choses"

Partager l'article
Vous lisez:
Daphné Burki sur Vincent Bolloré : "On fantasme beaucoup de choses"
Daphné Bürki © Europe 1
L'animatrice de "La Nouvelle Edition" a tenu aujourd'hui à rassurer sur l'indépendance éditoriale au sein de la chaîne.

Daphné Bürki tient à rassurer sur la liberté éditoriale au sein du groupe Canal+. Invitée ce matin du "Grand Direct des médias" sur Europe 1, l'animatrice de "La Nouvelle Edition" n'a pas pu échapper à une question sur l'indépendance au sein de la chaîne cryptée depuis sa reprise en main par Vincent Bolloré. "J'ai l'impression que ça fait vendre du papier en effet", a balayé Daphné Bürki lorsqu'ont été évoquées des supposées pressions au sein du groupe Canal+. "On raconte beaucoup de choses. On fantasme beaucoup de choses (...)", a-t-elle poursuivi, avant de donner en exemple son cas personnel : "Moi, je vais être très honnête. Au quotidien, Vincent Bolloré n'est jamais venu dans une régie, dans une conférence de rédaction. Il ne m'a jamais dit : 'Vous ne parlerez pas de ça'", a-t-elle raconté.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...

"Je ne subis aucune censure"

Interrogée sur son échange avec le nouveau patron de Vivendi, Daphné Bürki a tenu à démystifier les choses : "La seule chose qu'il m'a dite, c'est : 'De quoi vous avez besoin ?' (...) Il m'a donné les clés. Il m'a dit : 'Ca va être super !' Et c'est tout !! Je veux bien qu'on raconte plein de choses mais venez dans les studios de Canal+ ! Venez visiter et voir comment ça se passe !", a-t-elle lancé. Avant d'assurer : "Moi, je ne subis en tout cas aucune censure".

"C'est la presse qui crée des légendes comme ça, parce que ça fait vendre ?", l'a alors interrogée Jean-Marc Morandini. "Oui. Je pense que c'est assez excitant. Mais j'adore les médias aussi. Vous le savez.... Dès qu'il y a une petite étincelle, on a envie que ça fasse un feu...", a expliqué d'un air entendu celle qui juste avant, avait bravement lancé : "Le jour où on me dira de me taire, je partirai".

Petites étincelles

Au rayon "petite étincelle", rappelons qu'en 2015 la direction de Canal+ a refusé la diffusion d'un documentaire critique envers le Crédit mutuel. De la même manière, rappelons aussi que la direction de Canal+ a demandé le retrait après diffusion d'un reportage critique sur l'Olympique de Marseille. "La direction tient avant tout à défendre les intérêts du groupe Canal+ et estime qu'il est donc préférable d'éviter certaines attaques frontales ou polémiques à l'encontre de partenaires contractuels ou futurs", avait d'ailleurs reconnu sans détour cette même direction à l'époque.

Rappelons aussi que récemment, lors d'un débat organisé par nos confrères d'Arrêt sur images, Jean-Baptiste Rivoire, rédacteur-en-chef adjoint de "Spécial Investigation", délégué syndical SNJ-CGT avait évoqué la censure d'une autre enquête sur la BNP. Ce créateur de "légendes" avait précisé à l'époque que sept récents sujets de son émission sur onze avaient été refusés par la nouvelle direction alors que sous la précédente, "ça passait" pour "80 ou 90% des cas".

Rappelons enfin qu'Olivier Ravanello, éditorialiste à iTELE et président de la Société des journalistes de Canal+/iTELE, s'est inquiété le 1er mars dernier dans Le Monde des possibles atteintes à l'indépendance des journalistes au sein du groupe. Le journaliste avait ainsi demandé la signature publique d'une charte de bonne conduite par la direction, "seul moyen" selon lui, "de garantir l'avenir". "Rien ne dit que demain, ce qui se passe sur l'investigation ou le sport ne concernera pas également iTELE", s'était inquiété cet autre créateur de "légendes". puremedias.com vous propose de revoir la séquence avec Daphné Bürki à partir de 4 minutes 50.

Daphné Bürki
Daphné Bürki
"Ensemble avec nos soignants" : Daphné Bürki absente au dernier moment de l'émission de France 2
Audiences : "Je t'aime, etc." signe son record historique sur France 2
France 2 : Daphné Bürki animera une nouvelle émission sur les médias
"Je t'aime etc." : Daphné Bürki en direct vendredi après-midi sur France 2
Voir toute l'actualité sur Daphné Bürki
Autour de Daphné Bürki
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Programme TV
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
Vidéos Puremedias