Débat houleux entre Thomas Sotto et Aymeric Caron sur les "cadavres dépouillés de Brétigny"

Partager l'article
Vous lisez:
Débat houleux entre Thomas Sotto et Aymeric Caron sur les "cadavres dépouillés de Brétigny"
Débat houleux entre Aymeric Caron et Thomas Sotto sur i-Télé © Canal+
Invités de "La semaine des médias" sur i-Télé, Thomas Sotto et Aymeric Caron se sont vivement accrochés sur le traitement par Europe 1 de la catastrophe de Brétigny et sur l'affaire dite des "cadavres dépouillés".

Débat houleux aujourd'hui dans "La semaine des médias" sur i-Télé. Matthias Gurtler recevait sur son plateau Thomas Sotto venu commenter les bons chiffres d'audience de sa matinale sur Europe 1 et Aymeric Caron, invité à l'occasion de la sortie de son dernier livre "Incorrect : Pire que la gauche bobo, la droite bobards".

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête interne à France Télévisions
TV
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête...

Dans son ouvrage très critique envers certains journalistes, le chroniqueur de "On n'est pas couché" met notamment en cause la rédaction d'Europe 1, accusée d'avoir diffusé sans le vérifier le témoignage d'une syndicaliste policière au moment du déraillement d'un train à Brétigny-sur-Orge en juillet 2013. A l'époque, cette dernière avait notamment affirmé que des équipes de secours avaient été caillassées par des habitants du quartier et que certaines victimes décédées dans l'accident avaient été dépouillées par des passants.

L'affaire avait fait grand bruit à l'époque alors qu'il ne s'agit que d'"une rumeur fausse qui n'est pas vérifiée" selon Aymeric Caron. En réaction à ces accusations, la direction d'Europe 1 a récemment décidé de ne pas assurer la promotion du livre du chroniqueur de "On n'est pas couché" sur l'antenne de sa station.

"Tu jettes le discrédit sur une rédaction"

Sur le plateau de "La semaine des médias", Thomas Sotto a tenu à réagir à cette mise en cause, même s'il n'était pas encore aux commandes de la matinale d'Europe 1 à l'époque. "Je n'ai pas lu le bouquin mais je me suis évidemment renseigné sur ce passage et je suis allé voir le journaliste que tu mets en cause" a ainsi expliqué le matinalier. "Ce qui me gêne, c'est que tu jettes le discrédit sur une rédaction qui fait son travail sérieusement et rigoureusement. Ton enquête n'est pas rigoureuse" a lancé Thomas Sotto.

"Tu n'as pas lu mon livre Thomas" a immédiatement réagi Aymeric Caron. "Tu es exactement en train de faire ce que je reproche aux journalistes. Tu dis : 'Ce livre, je ne l'ai pas lu. Je me suis renseigné'" a répondu le journaliste. Avant de contre-attaquer : "Tu as tort Thomas. Pardon (...) J'ai du respect pour la rédaction d'Europe 1 pour laquelle j'ai travaillé. J'ai des amis dans cette rédaction. Le problème, c'est que les gens en ont marre du copinage chez les journalistes, chez les politiques. Cela aurait été du copinage pour moi de dire : 'Je ne peux pas parler de cette information parce que j'ai travaillé pour cette rédaction pour laquelle j'ai de l'affection et dans laquelle j'ai des amis" a expliqué le chroniqueur de "On n'est pas couché".

"Comment as-tu enquêté sur cette affaire avec Europe 1. Est-ce que tu as parlé au rédacteur en chef, à Guillaume Biet, le journaliste que tu mets en cause, oui ou non ?" a alors interrogé Thomas Sotto. "Est-ce que tu as lu mon livre ?" lui a répondu Aymeric Caron, avant que son contradicteur lui indique que ce n'était pas la question. Le chroniqueur de l'émission de Laurent Ruquier a fini par laisser entendre qu'il n'avait pas contacté le journaliste d'Europe 1, faisant valoir qu'il n'avait pas de raison de le faire étant donné que les propos tenus par Guillaume Biet sur cette affaire étaient tous disponibles sur Internet.

"Ca, c'est de la diffamation"

Aymeric Caron a par ailleurs affirmé qu'il n'y avait aucune diffamation dans son livre sur ce sujet, contrairement à ce qu'avait affirmé le patron d'Europe 1, Fabien Namias, lors d'un passage récent dans "C à vous" sur France 5. Ce a quoi Thomas Sotto a répondu, visiblement pas convaincu : "C'est pire que de la diffamation, tu jettes le discrédit sur le travail d'une rédaction". Avant d'ajouter un peu plus tard en direction de Matthias Gurtler qui tentait de ramener le calme : "Sur les faits de Brétigny, je suis désolé, ce qu'il dit est faux".

"Thomas, tu affirmes donc que ce que j'écris sur Brétigny, sur Europe 1, est faux ? C'est ça ce que tu dis sur un livre que tu n'as pas lu par ailleurs ?" a alors lancé, accusateur, Aymeric Caron. "J'affirme simplement que l'enquête qui a été faite par le service police-justice d'Europe 1 était sérieuse. J'affirme que s'ils disent qu'il y a eu ces problèmes, il y avait deux sources, des sources policières et de familles qui disaient qu'elles allaient porter plainte. Ce sont des faits et seuls les faits m'intéressent" a répondu le matinalier d'Europe 1.

"C'est très intéressant ce que tu viens d'affirmer" a répliqué, agacé, Aymeric Caron. Avant de lancer, alors que Matthias Gurtler tentait pour la énième fois de changer de sujet : "Ca, c'est de la diffamation". puremedias.com vous propose de revoir cet échange houleux à partir de 5 minutes 30.

Thomas Sotto
Thomas Sotto
RTL : Thomas Sotto s'en prend aux "lâches" qui demandent aux soignants de déménager
Alerté en direct par un téléspectateur, Thomas Sotto rectifie une information dans le "20 Heures" de France 2
Thomas Sotto ("Vous avez la parole" sur France 2) : "On aimerait bien se délocaliser pour les municipales"
Thomas Sotto révèle avoir été re-contacté par Europe 1 cette saison
Voir toute l'actualité sur Thomas Sotto
Autour de Thomas Sotto
Sur le même thème
l'info en continu
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
Programme TV
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
Séries
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Programme TV
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
TV
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma (enfin) publiés
Politique
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma...
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Politique
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Vidéos Puremedias