Didier Quillot (LFP) - P4 : "La Ligue 1 n'est pas encore une marque mondiale"

Partager l'article
Vous lisez:
Didier Quillot (LFP) - P4 : "La Ligue 1 n'est pas encore une marque mondiale"
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Didier Quillot, patron de la LFP © Dailymotion
Didier Quillot décrypte pour puremedias.com son appel d'offres historique portant sur les droits de la Ligue 1 pour la période 2020-2024.

Didier Quillot, invité exceptionnel de puremedias.com ! Lundi 4 juin, le patron de la Ligue de football professionnel (LFP) a accepté de nous recevoir dans son bureau du 16e arrondissement de Paris, afin de décrypter en vidéo l'appel d'offres historique qu'il a personnellement organisé le 29 mai dernier. Le résultat, valable pour la période 2020-2024, risque de durablement rabattre les cartes du marché des droits du foot en France. Avec un prix record de 1,15 milliard d'euros par an, l'appel d'offres a été marqué par l'entrée fracassante de l'opérateur sino-espagnol Mediapro sur le marché, avec l'acquisition de 8 matchs sur 10 par journée de Ligue 1. Si beIN Sports est parvenu à sauver les meubles avec un lot, Canal+, diffuseur depuis 34 ans de la compétition, est reparti les mains vides d'une bataille à laquelle SFR n'a pas participé, contrairement à Free.

À lire aussi
Jacques Vendroux (Europe 1) : "J'ai envie de prouver à Radio France qu'ils ont fait une énorme connerie"
Interview
Jacques Vendroux (Europe 1) : "J'ai envie de prouver à Radio France qu'ils ont...
Gilles Favard : "J'ai reçu une proposition pour rejoindre 'TPMP'"
Interview
Gilles Favard : "J'ai reçu une proposition pour rejoindre 'TPMP'"
Thierry Thuillier (TF1) : "Le débat de mercredi sera forcément différent de celui de 2017"
Interview
Thierry Thuillier (TF1) : "Le débat de mercredi sera forcément différent de celui...
Gilles Bouleau (P2) : "Je n'ai jamais rencontré Nicolas de Tavernost"
Interview
Gilles Bouleau (P2) : "Je n'ai jamais rencontré Nicolas de Tavernost"

Dans cette dernière partie de l'interview, Didier Quillot revient sur la nouvelle dimension prise par la Ligue 1 avec cet appel d'offres. Le patron de la LFP a tout d'abord estimé que le fan de foot ne sera pas perdu malgré l'arrivée de Mediapro. "La relation du fan au quotidien se fera avec son fournisseur d'accès", a-t-il expliqué, estimant que ces derniers "packagerons" les offres des éditeurs dans des bouquets, ce qui simplifiera les choses pour le téléspectateur.

Selon Didier Quillot, la Ligue 1 n'est par ailleurs "pas encore" devenue une marque mondiale même si elle "progresse". "On n'est pas encore au niveau de la English Premier League ni de la Liga", a-t-il estimé. "Je pense qu'aujourd'hui, en termes de qualité de spectacle et d'attractivité, on commence à avoir rattrapé les Italiens et puis peut-être les Allemands. On n'est plus très loin en termes d'attractivité du produit", a ajouté Didier Quillot.

Les droits internationaux de la Ligue 1 sont "en-dessous de leur valeur réelle"

Le patron de la LFP n'a par ailleurs vu aucun danger à ce que la Ligue 1 soit désormais quasi intégralement aux mains d'opérateurs étrangers, sino-espagnols pour Mediapro, qataris pour beIN. "Le football n'est plus seulement un sport. C'est une industrie de spectacle, de divertissement ou d'entertainment. C'est une industrie qui se globalise, se mondialise. Le PSG, le Barça, le Real, Manchester United. la Juventus, le Bayern, sont des marques mondiales. Qui dit marques mondiales, qui dit stars, qui dit entertainement, dit opérateurs mondiaux", a-t-il résumé.

Didier Quillot a enfin estimé que les droits internationaux de la Ligue 1 sont "en-dessous de leur valeur réelle" et "très loin de la valeur des autres championnats européens". "On est en train de travailler avec notre partenaire beIN (qui détient et commercialise ces droits pour la Ligue, ndlr) zone géographique par zone géographique. On fait des appels d'offres", a annoncé le patron de la LFP. "On a fait un appel d'offres en Afrique il y a quelques mois. On a obtenu une revalorisation à la hausse de 32% de nos droits", a-t-il précisé, ajoutant que la Ligue espérait faire de même en Amérique du Sud et du Nord prochainement. puremedias.com vous propose de découvrir le dernier extrait vidéo de cette interview.

A REVOIR l
- Didier Quillot - P1 : "On n'a pas compris la stratégie d'enchères de Canal+".
- Didier Quillot - P2 : "Si la chaîne Mediapro est bien foutue, elle rencontrera son public".
- Didier Quillot - P3 : "On n'avait pas pensé que Free serait là".

l'info en continu
"Vise le coeur" : Nouvelle série policière avec Claire Keim et Lannick Gautry le jeudi 1er septembre sur TF1
Programme TV
"Vise le coeur" : Nouvelle série policière avec Claire Keim et Lannick Gautry le...
"Danse avec les stars" : Une célèbre chanteuse officialisée dans le cast de TF1
TV
"Danse avec les stars" : Une célèbre chanteuse officialisée dans le cast de TF1
"Superman et Loïs" : Quel bilan pour la série estivale de TF1 ?
Audiences
"Superman et Loïs" : Quel bilan pour la série estivale de TF1 ?
"La bataille des clans" : TFX dégaine sa nouvelle télé-réalité le lundi 29 août
Programme TV
"La bataille des clans" : TFX dégaine sa nouvelle télé-réalité le lundi 29 août
"Duels en familles" : Cyril Féraud remplace "Des chiffres et des lettres" à compter du lundi 29 août sur France 3
Programme TV
"Duels en familles" : Cyril Féraud remplace "Des chiffres et des lettres" à...
L'un des meilleurs films "Batman" va quitter Netflix dans quelques jours
SVOD
L'un des meilleurs films "Batman" va quitter Netflix dans quelques jours