François Hollande "déteste" le ton de BFMTV

Partager l'article
Vous lisez:
François Hollande "déteste" le ton de BFMTV
Par Julien Bellver Rédacteur en chef

Co-rédacteur en chef de puremedias.com, Julien Bellver est diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ). Passionné par les nouvelles technologies et les médias, il a collaboré à plusieurs émissions...

François Hollande n'aime pas les chaines d'infos.
François Hollande n'aime pas les chaines d'infos. © Abaca
Selon "Le Point", François Hollande n'apprécie pas beaucoup le traitement réservé à son action par la première chaîne d'informations, BFMTV.

Nicolas Sarkozy avait l'habitude de taper sur les chaînes du service public ou Canal+. François Hollande, malmené dans les sondages depuis plusieurs mois, a trouvé une autre cible médiatique : BFMTV. Le traitement de l'actualité par la première chaîne d'informations française ne serait pas du goût du Chef de l'Etat, qui s'en plaindrait régulièrement auprès de ses collaborateurs selon Le Point.

À lire aussi
"Cyril Hanouna participe à la banalisation de l'extrême droite" : Un écologiste refuse l'invitation de "Face à Baba"
Politique
"Cyril Hanouna participe à la banalisation de l'extrême droite" : Un écologiste...
Présidentielle 2022 : Eric Zemmour perd 200.000 euros de remboursement de frais de campagne à cause de CNews
Politique
Présidentielle 2022 : Eric Zemmour perd 200.000 euros de remboursement de frais de...
"Un échange avec Macron ne fait pas de vous un perroquet" : Les journalistes invités à l'Élysée répondent à la polémique
Politique
"Un échange avec Macron ne fait pas de vous un perroquet" : Les journalistes...
Réforme des retraites : Emmanuel Macron déjeune avec dix éditorialistes pour "distiller la bonne parole"
Politique
Réforme des retraites : Emmanuel Macron déjeune avec dix éditorialistes pour...

"Hollande déteste le ton de BFMTV", écrit notre confrère, qui cite le Chef de l'Etat lors d'une discussion en petit comité : "Alain Weill (son patron, NDLR) est un sale type et LCI propose un traitement de l'information plus professionnel". D'où, selon Le Point, le retour de l'amendement LCI à l'Assemblée Nationale, qui permettra peut-être à la chaîne d'infos du groupe TF1 de basculer du payant au gratuit à partir du 1er janvier 2015.

L'affaire Leonarda, le déclencheur

Ce n'est pas la première fois que le Chef de l'Etat pique une colère à propos du traitement qui lui est réservé sur les chaînes d'informations de la TNT. Pendant l'affaire Léonarda, il avait été ulcéré de voir sur BFMTV la jeune Rom lui répondre après son intervention solennelle depuis l'Elysée. "Un vrai scandale", aurait réagi François Hollande. "BFMTV et i>TELE ont procédé à une sorte de montage. Cela participe d'une manipulation permanente de tout ce que je dis ou fais, et ça ne peut que contribuer à abaisser la fonction présidentielle", s'était déjà plaint le président selon Le Canard Enchaîné.

Depuis l'arrivée au pouvoir des socialistes, BFMTV est dans la ligne de mire des ministres. L'Opinion rapportait il y a peu des propos tenus par plusieurs ténors du gouvernement au sujet de la chaîne d'Alain Weill. Arnaud Montebourg se serait ainsi élevé récemment contre la "bfm-isation" de la vie politique française. De son côté, Michel Sapin pesterait contre "l'emballement médiatique" créé par les chaînes d'infos en continu, sur lesquelles "une tornade chasse l'autre".

"B-FN"

Quant à Bruno Le Roux, le patron des députés PS à l'Assemblée nationale, il aurait pour habitude d'ironiser "Fox News... pardon BFM", référence peu flatteuse à la chaîne conservatrice et populiste américaine. Plus globalement, c'est l'ensemble des cabinets ministériels qui vociféreraient contre la rivale d'i>TELE, régulièrement accusée d'être "populiste", "bas de gamme", et de valoriser une info brute sans mise en perspective ni analyse. A tel point que la chaîne serait surnommée "B-FN" par de nombreux conseillers.

Ces critiques ne semblent pas vraiment atteindre BFMTV. Solidement assise sur des audiences en progression (2% de parts d'audience en septembre), la chaîne du groupe NextRadioTV ne craint visiblement rien des hommes politiques qui profitent souvent à plein du système qu'ils dénoncent.

François Hollande
François Hollande
François Hollande : "Quand on va chez Cyril Hanouna, on ne doit pas se plaindre"
François Hollande va prêter sa voix pour un dessin animé à la télévision
François Hollande traité de "tocard" : Pas de manquement de Cyril Hanouna selon l'Arcom
François Hollande invité de "L'Equipe du soir" ce soir
Voir toute l'actualité sur François Hollande
Autour de François Hollande
  • Aurélie Filippetti
l'info en continu
Netflix : Une série française cartonne et cumule plus de 50 millions d'heures vues dans le monde en seulement 10 jours
SVOD
Netflix : Une série française cartonne et cumule plus de 50 millions d'heures vues...
Pourquoi France 2 a déprogrammé en urgence sa soirée de mardi pour "raisons juridiques" ?
Déprogrammation
Pourquoi France 2 a déprogrammé en urgence sa soirée de mardi pour "raisons...
Camille Combal, "Crimes parfaits", les César... : Les temps forts à la télé du 18 au 24 février 2023
Programme TV
Camille Combal, "Crimes parfaits", les César... : Les temps forts à la télé du 18...
"Demain nous appartient" : Une actrice de "Plus belle la vie" rejoint le feuilleton de TF1
TV
"Demain nous appartient" : Une actrice de "Plus belle la vie" rejoint le...
Une suite de la mini-série "Le jeu de la dame" sur Netflix ? Un tweet frauduleux sème la confusion
SVOD
Une suite de la mini-série "Le jeu de la dame" sur Netflix ? Un tweet frauduleux...
"Koh Lanta" 2023 : Découvrez les visages de 20 aventuriers de la saison du "Feu sacré"
TV
"Koh Lanta" 2023 : Découvrez les visages de 20 aventuriers de la saison du "Feu...