Le journal "Le Monde" conseille à Valérie Trierweiler de lâcher Twitter et son job de journaliste

Partager l'article
Vous lisez:
Le journal "Le Monde" conseille à Valérie Trierweiler de lâcher Twitter et son job de journaliste
"Le Monde" daté du 14 juin 2012.
"Le Monde" daté du 14 juin 2012. © DR
Dans son éditorial à la Une du journal, "Le Monde" conseille à Valérie Trierweiler "d'oublier Twitter". En cause, son tweet de soutien à Olivier Falorni qui a déclenché un tsunami politique.

Pas sûr qu'elle apprécie la démarche. Dans son éditorial à la Une, le journal Le Monde conseille à Valérie Trierweiler "d'oublier Twitter". En cause, son message de soutien à Olivier Falorni qui a déclenché un tsunami sur les réseaux sociaux et dans les médias. Une "authentique erreur politique" juge le journal. Un tweet reçu hier par plus de 75.000 followers, retweeté des milliers de fois, commenté et détourné par des centaines d'internautes. Un incident "diplomatweet" à la Une de toute la presse française et étrangère. Elle doit "éviter d'émettre des avis politiques contraires à ceux de l'Elysée (...) ne doit pas règler ses comptes dans l'arène publique" estime le journal.

À lire aussi
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El Rhazoui dans "L'heure des pros" sur CNews
TV
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El...
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et agace Léa Salamé
Radio
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...

Quelques jours avant l'élection, Valérie Trierweiler avait déjà avoué sa capacité à gaffer sur Twitter. "François me fait totalement confiance. Sauf sur mes tweets !" expliquait-elle avec une certaine clairvoyance. Ajoutant : "Certains aimeraient que je réagisse moins sur ce réseau social mais tout le monde respecte ma liberté. J'ai du caractère, on ne peut pas me brider." Depuis l'élection de son compagnon à la tête de l'Etat, Valérie Trierweiler a toujours revendiqué son indépendance d'esprit. Au point de mettre à mal la présidence de son compagnon ?

"Il faut choisir"

Le Monde lui conseille donc de lâcher Twitter mais aussi de mettre fin à ses activités journalistiques, Valérie Trierweiler ayant choisi de continuer à piger pour Paris Match malgré son nouveau statut. "Journaliste ou première dame, il faut choisir. De toute évidence, Valérie Trierweiler souhaite occuper un rôle aux côtés du président. Dans ce cas, elle doit suspendre ses activités journalistiques, quelles qu'elles soient" écrit notre confrère. Journaliste ou première dame, cette question déchire depuis plusieurs jours la profession. Récemment, Jean-Pierre Elkabbach s'est insurgé contre le sacrifice des femmes journalistesau profit de leur mari.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Sanction contre Cyril Hanouna : Le CSA finalement condamné à verser 1,1 million d'euros à C8
Justice
Sanction contre Cyril Hanouna : Le CSA finalement condamné à verser 1,1 million...
Premières séances : "J'accuse" de Roman Polanski démarre fort malgré la polémique
Cinéma
Premières séances : "J'accuse" de Roman Polanski démarre fort malgré la...
Estelle Lefébure part en "Rendez-vous en terre inconnue" le 3 décembre sur France 2
Programme TV
Estelle Lefébure part en "Rendez-vous en terre inconnue" le 3 décembre sur France 2
"Los Angeles: Bad Girls" : Le spin-off de "Bad Boys" avec Jessica Alba débarque le 3 décembre sur TF1
Programme TV
"Los Angeles: Bad Girls" : Le spin-off de "Bad Boys" avec Jessica Alba débarque le...
Très émue, Monia Kashmire révèle avoir "pensé au suicide" lorsqu'elle était étudiante
TV
Très émue, Monia Kashmire révèle avoir "pensé au suicide" lorsqu'elle était...
Mort de Raymond Poulidor : Les chaînes bouleversent leur programmation
TV
Mort de Raymond Poulidor : Les chaînes bouleversent leur programmation
Vidéos Puremedias