Le "New York Times" renonce aux dessins politiques après une caricature jugée antisémite

Partager l'article
Vous lisez:
Le "New York Times" renonce aux dessins politiques après une caricature jugée antisémite
"New York Times"
"New York Times" © Abaca
La décision s'appliquera, dès le 1er juillet, pour l'édition internationale.

Le "New York Times" ne sera bientôt plus tout à fait la même. Hier, le prestigieux quotidien américain a annoncé son intention de renoncer aux dessins politiques dans "The International New York Times", son édition internationale. Une décision qui prendra effet dès le 1er juillet, soit dans moins de trois semaines. Le prestigieux navire amiral de la New York Times Company a expliqué qu'il réfléchissait à aligner l'édition internationale sur son édition nationale depuis l'année dernière. L'édition publiée aux États-Unis ne compte en effet plus de dessins politiques depuis déjà plusieurs années.

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Politique
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique de Canal+
TV
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique...

Difficile de ne pas voir dans ce renoncement un lien avec le tollé suscité par la publication d'un dessin d'Antonio Moreira Antunes, jugé antisémite, en avril dernier. Le "Times" avait en effet publié un dessin représentant Benyamin Nétanyahou, le Premier ministre israélien, en chien tenu en laisse par Donald Trump. Arrimé à un collier avec une étoile de David, il était représenté en guide du président américain, grimé en aveugle portant une kippa sur la tête. Face à la polémique, le quotidien s'était excusé dans un premier temps, regrettant un contenu "offensant", avant de sanctionner le responsable d'édition qui avait choisi cette caricature, et de prendre la décision de cesser de recourir aux dessins provenant d'une société extérieure.

"Peut-être devrions nous commencer à nous inquiéter"

Sur son site, Patrick Chappatte, l'un des dessinateurs auquel le "New York Times" fait régulièrement appel depuis plus de vingt ans, regrette que "toutes ces années de travail restent inachevées à cause d'un seul dessin - qui n'était pas de (lui) - qui n'aurait jamais dû être publié dans le meilleur journal du monde". "Ces dernières années, certains des meilleurs dessinateurs de presse aux Etats-Unis (...) ont perdu leur travail parce que leurs éditeurs les trouvaient trop critiques envers Donald Trump", a-t-il poursuivi. "Peut-être devrions-nous commencer à nous inquiéter", s'est-il alarmé, concluant : "Et nous rebeller. Les dessinateurs de presse sont nés avec la démocratie et lorsque les libertés sont menacées, ils le sont aussi".

Responsable de la rubrique éditoriale du "New York Times", James Bennet a indiqué dans une déclaration que le le journal continuera à "explorer différentes formes du journalisme d'opinion, y compris le journalisme visuel, qui exprime clairement la nuance et la complexité à partir d'une diversité de point de vue". Il a rappelé que la "Times" avait remporté le prix Pultizer l'an dernier grâce à une série de dessins politiques sur une famille de réfugiés syriens. Dans cette même déclaration, James Bennet a affirmé que le quotidien souhaite poursuivre à l'avenir sa collaboration avec Patrick Chappatte et Heng Kim Song, son autre dessinateur vedette, sur "d'autres formats".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
karima

ce genre de dessin est un recul moral



Sir Tainly

C'est très clairement un renoncement, un recul de la démocratie et un déni de liberté de la presse, quelle que soit l'édition que cela va toucher.
Entre les médias traditionnels qui deviennent pudibonds et Internet qui s'avère être le déversoir à haine & à vulgarité que l'on sait, on peut se dire que l'époque n'est pas au progrès.



LeMoi

Sachant que c'est déjà le cas dans l'édition américaine...



לך לישראל

Il ne faut pas forcément voir le mal partout. Le Figaro, Marianne (France) , le Daily Mail (RU), La Presse (Canada), FoxNews (USA), RT(Russie) etc ont tous titré de la même façon, sans préciser qu'il s'agissait des éditions internationales du NYT. Tous ne versent pas dans le clickbait chevronné.



tikeum75

De pire en pire, même si cela ne concerne que l’édition internationale du NYT.



Sechery_K

Niveau titre putaclic on est bon là.
" Le "New York Times" renonce aux dessins politiques après une caricature jugée antisémite " tu te dis que c'est tout le NYT mais non !
" Hier, le prestigieux quotidien américain a annoncé son intention de renoncer aux dessins politiques dans "The International New York Times", son édition internationale"



comments powered by Disqus
l'info en continu
CSA : Plus de 70.000 plaintes reçues en 2019
TV
CSA : Plus de 70.000 plaintes reçues en 2019
Fausse interview d'Alice Taglioni : Un groupe de presse belge présente ses excuses à ses lecteurs
Presse
Fausse interview d'Alice Taglioni : Un groupe de presse belge présente ses excuses...
Mort de Kobe Bryant : La BBC s'excuse après l'avoir confondu avec LeBron James
International
Mort de Kobe Bryant : La BBC s'excuse après l'avoir confondu avec LeBron James
Radio Nova : Mélanie Mallet nommée directrice déléguée de la station de Matthieu Pigasse
Radio
Radio Nova : Mélanie Mallet nommée directrice déléguée de la station de Matthieu...
"Vous avez la parole" : François Fillon n'aura pas de contradicteurs politiques sur France 2
TV
"Vous avez la parole" : François Fillon n'aura pas de contradicteurs politiques...
"Objectif : 10 ans de moins" : Cristina Cordula bascule à 23h05 ce soir sur M6
Programme TV
"Objectif : 10 ans de moins" : Cristina Cordula bascule à 23h05 ce soir sur M6
Vidéos Puremedias