Les chaînes de télévision ont moins financé le cinéma français en 2018

Partager l'article
Vous lisez:
Les chaînes de télévision ont moins financé le cinéma français en 2018
Salle de cinéma
Salle de cinéma © Abaca
Les investissements dans le septième art de Canal+ ont baissé de 22,5% sur un an.

Moins d'investissement de la part des télévisions. Selon le bilan dévoilé ce lundi par le Centre national de la cinématographie et de l'image animée, que "Le Monde" a pu se procurer, les chaînes de télévision ont moins financé les films français, c'est-à-dire produits à 100% français ou en co-productions majoritairement françaises, lors de l'année 2018.

À lire aussi
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de...
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte puissante avec "Coup de foudre"
Audiences
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte...
Europe 1 : Matthieu Noël récupère le 16h/18h
Exclusivité
Europe 1 : Matthieu Noël récupère le 16h/18h

Les chaînes de télévision représentent un tiers du financement du cinéma français

Malgré une hausse notable de productions hexagonales, le budget total accordé aux films d'initiative français atteint 956,9 millions d'euros, soit une baisse de 12% par rapport à 2017. Par ailleurs, le prix moyen d'un film a reculé de 17,7% en 2018, pour atteindre 4,04 millions d'euros. Cependant, ce devis moyen reste deux fois supérieur à celui des autres productions européennes. Ce sont principalement les films qui ont coûté le plus cher (soi ptlus de 7 millions d'euros) qui ont vu leur nombre baisser par rapport à 2017. En revanche, les longs-métrages entre 4 et 7 millions d'euros de budget et les oeuvres coûtant moins de 1 million d'euros ont connu une hausse de production.

Ainsi, si les chaînes de télévision restent les principales sources de financement du septième art (28,6%), elles ont moins financé le milieu en 2018. Par exemple, Canal+, dont les investissements sont liés à son chiffre d'affaires, a rétréci son financement de 22,5% sur un an. La structure de financement des films français s'est donc modifiée : derrière les chaînes de télévision, ce sont les producteurs qui financent le plus les longs-métrages d'initiative français (23,8%), suivis des mandats de ventes internationales et de distribution (15,2%), les crédits d'impôts (11,6%) et les aides publiques (10,7% de l'ensemble du budget). Le reste du budget est complété par les sociétés de financement de l'industrie cinématographique et de l'audiovisuel et les financements étrangers.

Plus haut nombre de productions françaises depuis 2008

En 2018, le nombre de productions françaises a atteint son plus haut résultat depuis dix ans. 237 films d'initiative française ont été produits, un chiffre bien supérieur aux voisins européens tels que l'Espagne (200 films), l'Allemagne (190) et le Royaume-Uni. Toutefois, l'Hexagone reste bien loin de l'Inde (entre 1.000 et 1.500 films), les Etats-Unis (650-700), la Chine (500-600) et le Japon (500). Le CNC révèle également que les films français représentent 39,3% des entrées en 2018.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Box office story

En Italie le box office s'est écroulé depuis de nombreuses. A quelques exceptions près un budget d'un film italien est de 2 millions d'euros, car un beau succès en Italie c'est de 300 000 à 500 000 entrées désormais.



FREESBEE65

quelle surprise Canal s'est allegrement assis sur ses obligations et pour les sanctionner; ils ont baissé le pantalon en lui accordant des passes droits et des investissements reduits qu'il pourra reduire encore plus sans probleme



Freddy

Si au moins le ministère de la culture pouvait en faire autant en arrêtant de subventionner un "cinéma" pourvoyeur de nanars.



EiffelNord

Des fois dans rien : la plupart des grosses comédies grand public
fonctionnent avec soit très peu de comique visuel et donc de VFX
et avec soit un côté low cost (caméra embarqué).

C'est moins cher car c'est surtout moins ambitieux.

Tout le monde se demande encore où est l'argent (par rapport au budget initial, pas rapport aux bénéfices réalisés après la sortie) des Visiteurs 3 et des films de Dany Boon (les salaires des acteurs principaux, les scénaristes et le réalisateur).



EiffelNord

L'article ne dit pas ça :

Y a plus de films qu'avant mais pour un coût moindre.

Reste à savoir si ces moindres financements ont eu un impact sur la qualité des films : plus, moins ou autant de daubes que l'année précédente.



Geo

L'Inde est le pays qui produit le plus de films chaque année, mais aussi où les gens vont le plus au cinéma.



Nekida

Ok donc plus de films avec moins d'argent. reste à savoir dans quoi coupent les producteurs.



Box office story

22% de daubes de moins bonne nouvelle



bigtv

Comparer la production française avec celle de l'inde , du grand n'importe quoi ....



comments powered by Disqus
l'info en continu
"Gossip Girl" : Un reboot sur HBO Max en 2020
Séries
"Gossip Girl" : Un reboot sur HBO Max en 2020
Un jour, un générique : "Attention à la marche !"
TV
Un jour, un générique : "Attention à la marche !"
TF1 : Alessandra Sublet aux commandes de l'adaptation du divertissement "Who Bares Wins"
TV
TF1 : Alessandra Sublet aux commandes de l'adaptation du divertissement "Who Bares...
"Fargo" : La série arrive enfin sur France 2 ce soir... à 1h05 !
Programme TV
"Fargo" : La série arrive enfin sur France 2 ce soir... à 1h05 !
"Top Chef" : Jean-François Piège quitte l'émission de M6 au bout de 10 saisons
TV
"Top Chef" : Jean-François Piège quitte l'émission de M6 au bout de 10 saisons
Audiences samedi : Le carton du Tour de France booste F2 et F3, les "20 Heures" au coude-à-coude
Audiences
Audiences samedi : Le carton du Tour de France booste F2 et F3, les "20 Heures" au...
Vidéos Puremedias