Mise en retrait de l'antenne de CNews, Audrey Pulvar réagit dans une tribune au "Monde"

Partager l'article
Vous lisez:
Mise en retrait de l'antenne de CNews, Audrey Pulvar réagit dans une tribune au "Monde"
Audrey Pulvar
Audrey Pulvar © CNews
La journaliste a signé hier un texte sur le site du quotidien contre le Front national.

La riposte d'Audrey Pulvar ! Ce samedi, Le Monde a publié sur son site une tribune de la journaliste dans laquelle elle appelle à faire bloc face au Front national et déplore l'absence de mobilisation face à la présence de Marine Le Pen au second tour. Mercredi dernier, la présentatrice a été mise à l'écart de l'antenne de CNews, après avoir signé une pétition contre la candidate du parti frontiste.

À lire aussi
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...
Audiences : "Koh-Lanta" puissant leader en baisse face à "Candice Renoir", carton pour Guy Bedos sur France 3
Audiences
Audiences : "Koh-Lanta" puissant leader en baisse face à "Candice Renoir", carton...

"Il était prévisible que je sois écartée"

Dans ce texte, Audrey Pulvar compare la réaction du 21 avril 2002, lorsque Jean-Marie Le Pen a accédé au second tour face à Jacques Chirac , à celle du dernier résultat de la présidentielle avec Marine Le Pen et Emmanuel Macron. "Dans les rues ce 1er mai 2002, djembés, jeunes motivés, bambins sur les épaules-à-papa, slogans : 'C'est pas les sans-papiers, c'est pas les immigrés, c'est Le Pen qu'il faut virer !' Et l'inquiétude. On se cherche, on se reconnaît, on est ensemble. Pour dire non", démarre la journaliste, pointant du doigt en 2017 "l'abyssal silence de rues vides et la tentation d'une rageuse abstention."

"Hier, le courage de journalistes comme Paul Nahon, Bernard Benyamin ou Anne Sinclair devant le jeu dangereux d'une profession fascinée par les outrances d'un parti alors tout à fait contournable, résistible. Aujourd'hui ?", s'interroge l'ancienne animatrice de "Pop Up", avant d'aborder son cas personnel : "L'acceptation, principe de neutralité oblige, d'un phénomène, le succès de l'extrême droite, que nous, journalistes, avons contribué à créer depuis trente ans. Au nom de ce principe et afin de protéger du soupçon mes consoeurs et confrères, dont je loue le professionnalisme, inattaquable, il était prévisible que je sois écartée de l'antenne jusqu'à nouvel ordre."

Sur le même thème
l'info en continu
Mathieu Kassovitz va adapter "La Haine" en comédie musicale
Cinéma
Mathieu Kassovitz va adapter "La Haine" en comédie musicale
Interview de Juan Branco par Apolline de Malherbe sur BFMTV : "Aucun manquement" pour le CSA
TV
Interview de Juan Branco par Apolline de Malherbe sur BFMTV : "Aucun manquement"...
"Fort Boyard" : Inquiète pour l'avenir du jeu, Alexia Laroche-Joubert lance un appel au gouvernement
TV
"Fort Boyard" : Inquiète pour l'avenir du jeu, Alexia Laroche-Joubert lance un...
"Je vous quitterai le coeur brisé" : Jean-Jacques Bourdin évoque son départ de RMC à l'antenne
TV
"Je vous quitterai le coeur brisé" : Jean-Jacques Bourdin évoque son départ de RMC...
"13 Reasons Why" : La 4e et dernière saison en ligne aujourd'hui sur Netflix
Netflix
"13 Reasons Why" : La 4e et dernière saison en ligne aujourd'hui sur Netflix
"Pop Show", Stéphane Bern, théâtre... : Ce qui vous attend cet été sur France Télé
TV
"Pop Show", Stéphane Bern, théâtre... : Ce qui vous attend cet été sur France...
Vidéos Puremedias