Patrick Cohen : "Les audiences de la matinale ne sont pas indexées sur la cote de popularité de François Hollande"

Partager l'article
Vous lisez:
Patrick Cohen : "Les audiences de la matinale ne sont pas indexées sur la cote de popularité de François Hollande"
Par Benoit Daragon Journaliste
Patrick Cohen
Patrick Cohen © Abaca
Alors qu'il est redevenu l'homme le plus écouté de France, Patrick Cohen fait le point sur puremedias.com.

Ce matin, lors de la publication des résultats d'audience radio pour la période novembre/décembre 2013, Patrick Cohen, qui a appris qu'il avait repris à Laurent Bazin de RTL, le titre de présentateur de la matinale la plus écoutée de France. Après plusieurs vagues difficiles pour la radio publique, la nouvelle ravit le journaliste.

À lire aussi
"Arrêtez la science-fiction !" : Daniel Riolo pique une colère sur RMC lors d'un débat sur les blessés chez les Bleus
Radio
"Arrêtez la science-fiction !" : Daniel Riolo pique une colère sur RMC lors d'un...
Pascal Praud et Christian Ollivier s'écharpent sur RTL à propos du boycott de la Coupe du monde au Qatar
Radio
Pascal Praud et Christian Ollivier s'écharpent sur RTL à propos du boycott de la...
"Je me prends une fatwa sud-coréenne" : Philippe Caverivière insulté après avoir blagué sur le groupe BTS
Radio
"Je me prends une fatwa sud-coréenne" : Philippe Caverivière insulté après avoir...
Constance Benqué, Régis Ravanas... : Médias en Seine réunira les principaux acteurs de la radio demain
Radio
Constance Benqué, Régis Ravanas... : Médias en Seine réunira les principaux...

puremedias.com : Vous redevenez la première matinale de France, ce qui n'était plus arrivé depuis le printemps 2012 !

Patrick Cohen : Yes ! Ca fait un an qu'on attend ça. Nous sommes en tête de 7h00 à 8h45, avec une nette avance sur RTL. Ca n'est pas le fruit du hasard mais le résultat de beaucoup de travail. Cela prouve aussi que, contrairement à ce qui a été beaucoup dit, les audiences de la matinale de France Inter ne sont pas indexées sur la cote de popularité de François Hollande. Je n'ai jamais cru à cette théorie. Je crois que tout simplement les auditeurs sont revenus chez nous alors que le fil avait été rompu en janvier dernier au moment de la semaine de grève.

Comment expliquez-vous ce changement de tendance alors que l'antenne n'a changé que marginalement ?

Il n'y a pas de recette magique, ni de stratégie occulte concoctée en secret dans une cave ! On a poursuivi notre ligne, en proposant un rendez-vous différent. Par exemple, pour l'interview de la matinale, on refuse d'aligner cinq interviews politiques par semaine. Ce serait plus simple d'ailleurs et ça me demanderait moins de temps de préparation. Mais on s'efforce de donner la parole à des intellectuels, des écrivains, des acteurs, des chanteurs, des historiens ou des philosophes !

"On aime bousculer les habitudes des auditeurs"

Vous estimez travailler plus qu'avant ?

Plus qu'avant je ne sais pas mais mes équipes et moi ne nous sommes pas endormis depuis la fin de la présidentielle ! On travaille beaucoup, on fait des délocalisations en province qui plaisent beaucoup à nos auditeurs. Tout en faisant, parallèlement, le tour de l'Europe pour analyser les enjeux des futures élections. Nos contenus sont variés et on aime bousculer les habitudes des auditeurs pour les surprendre chaque matin.

Dans le détail, comment se passe l'arrivée d'André Manoukian et de Clara Dupont-Monod ?

André, c'est très positif. Il a réussi à prendre la suite de Didier Varrod et à faire adopter par les auditeurs ce style bien à lui. Et il a l'air heureux de travailler le matin puisqu'il n'a accepté de ne reprendre la case de Frédéric Lopez qu'à condition de garder sa chronique. Quant à Clara, elle a beaucoup progressé dans un exercice très difficile. Je suis content du résultat même si c'est compliqué en terme de programmation. Car on refuse de faire la course à l'interview scoop à cette heure-là. On essaye, au contraire, d'ouvrir les horizons face à une actualité. Ca ne marche pas forcément à tous les coups.

Vous avez été mis en cause par Dieudonné. Est ce que ça perturbe votre travail ? La semaine dernière, vous avez été un peu chahuté par des auditeurs ...

Je fais la part des choses et ne mélange pas tout. Je suis serein quand à mon travail de journaliste. Et je ne crains pas que des gens m'interpellent.

l'info en continu
Audiences : Premier bilan prometteur pour "Un dimanche à la campagne" de Frédéric Lopez sur France 2
Audiences
Audiences : Premier bilan prometteur pour "Un dimanche à la campagne" de Frédéric...
Audiences dimanche : Quel score pour le match Belgique/Maroc sur TF1 ?
Audiences
Audiences dimanche : Quel score pour le match Belgique/Maroc sur TF1 ?
Audiences : Carton pour le match Espagne/Allemagne, "Zone interdite" en forme
Audiences
Audiences : Carton pour le match Espagne/Allemagne, "Zone interdite" en forme
Ce soir à la télé : Le film iconique qui a fait de Julia Roberts une star planétaire
Programme TV
Ce soir à la télé : Le film iconique qui a fait de Julia Roberts une star...
Audiences : Bilan décevant pour "La bataille des clans" sur TFX
Audiences
Audiences : Bilan décevant pour "La bataille des clans" sur TFX
"Un dimanche à la campagne" en pause sur France 2 : l'émission de Frédéric Lopez de retour à Noël
TV
"Un dimanche à la campagne" en pause sur France 2 : l'émission de Frédéric Lopez...