Pierre Ménès : "Il y a beaucoup de fantasmes sur Vincent Bolloré"

Partager l'article
Vous lisez:
Pierre Ménès : "Il y a beaucoup de fantasmes sur Vincent Bolloré"
Pierre Ménès, sur Europe 1.
Invité sur Europe 1, Pierre Ménès semblait rassuré à propos de son avenir en tant que consultant sur Canal+.

Pierre Ménès n'est pas inquiet pour son avenir à Canal+. Invité de Marion Ruggieri sur Europe 1, le consultant et chroniqueur du "Canal Football Club" a assuré qu'il n'avait pas encore eu au téléphone Vincent Bolloré, le nouveau patron de la maison. "Croyez bien que je le regrette mais je n'ai pas eu le début du commencement d'une consigne pour changer ma façon d'être", a-t-il assuré. Selon le journaliste, "il y a une grande part de fantasmes" sur les mouvements au sein de la chaîne et sa reprise en main par l'industriel breton. "L'émission n'est pas menacée, on a fait 1,6 million hier donc je ne crois pas non, parce que c'est important aussi l'audience !", a-t-il lâché.

À lire aussi
Canal+ : Thomas Sénécal nommé directeur des sports du groupe
Sport
Canal+ : Thomas Sénécal nommé directeur des sports du groupe
Jeux paralympiques 2024 : France Télévisions s'offre les droits de diffusion et promet 300 heures de direct
Sport
Jeux paralympiques 2024 : France Télévisions s'offre les droits de diffusion et...
Se sachant positif au Covid-19, Novak Djokovic a maintenu une interview avec "L'Equipe"
Sport
Se sachant positif au Covid-19, Novak Djokovic a maintenu une interview avec...
Amazon Prime bascule "Dimanche soir football" en clair dès ce soir pour la première de Laurie Delhostal
Sport
Amazon Prime bascule "Dimanche soir football" en clair dès ce soir pour la...

Si Pierre Ménès n'est pas menacé, son ex-patron, Karim Nedjari, a lui été poussé vers la sortie il y a quelques jours. Directeur de la rédaction des sports de la chaîne cryptée depuis 2010, à la tête de tous les magazines comme le "Canal Football Club" d'Hervé Mathoux, Karim Nedjari a dû faire ses valises, en raison d'un désaccord profond avec la nouvelle direction.

"Il n'était en phase avec la volonté affichée par Vincent Bolloré, le patron de Vivendi, maison mère de Canal+, de ne plus faire de vagues", écrivaient nos confrères de L'Equipe. Récemment, Vincent Bolloré avait fait savoir qu'il n'avait pas du tout apprécié un reportage sur l'OM diffusé le 2 septembre dans l'émission "Enquêtes de foot" sur Canal+ Sport sur la crise traversée cet été par le club phocéen avec le départ brutal de l'entraîneur Marcelo Bielsa. Un reportage qui avait, évidemment, été validé par Karim Nedjari.

l'info en continu
Bernard Arnault admet finalement s'être positionné pour racheter le "JDD" et "Paris Match" à Lagardère
Presse
Bernard Arnault admet finalement s'être positionné pour racheter le "JDD" et...
Une journaliste percutée par une voiture en direct à la télévision américaine
International
Une journaliste percutée par une voiture en direct à la télévision américaine
Quelles sorties sur Netflix, Amazon Prime, Disney+, Salto et myCanal en janvier 2022 ?
SVOD
Quelles sorties sur Netflix, Amazon Prime, Disney+, Salto et myCanal en janvier...
Netflix prévoit un ralentissement de la croissance de son parc d'abonnés
SVOD
Netflix prévoit un ralentissement de la croissance de son parc d'abonnés
Canal+ : Thomas Sénécal nommé directeur des sports du groupe
Sport
Canal+ : Thomas Sénécal nommé directeur des sports du groupe
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
Politique
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez...