Quand "Valeurs actuelles" flique deux journalistes d'investigation du "Monde"

Partager l'article
Vous lisez:
Quand "Valeurs actuelles" flique deux journalistes d'investigation du "Monde"
Yves de Kerdrel, directeur général de "Valeurs actuelles"
Yves de Kerdrel, directeur général de "Valeurs actuelles" © Abaca
Cette semaine, l'hebdomadaire "Valeurs actuelles" a révélé plusieurs rendez-vous professionnels de deux journalistes d'investigation du "Monde", voulant ainsi dénoncer leur participation à un cabinet noir anti-sarkozy mêlant médias, justice et exécutif.

C'est la guerre entre "Valeurs actuelles" et "Le Monde". Dans son édition de cette semaine, l'hebdomadaire a en effet décidé de consacrer une "enquête" aux journalistes d'investigation du "Monde", Gérard Davet et Fabrice Lhomme. Ces derniers se sont notamment rendus célèbres pour leurs révélations concernant plusieurs affaires sensibles touchant Nicolas Sarkozy ("Karachi", "Bettencourt" ou encore "Bygmalion").

À lire aussi
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Radio
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

"Détracteurs de Nicolas Sarkozy"

Dans son numéro de cette semaine, "Valeurs actuelles" entend ainsi démontrer l'anti-sarkozysme des deux journalistes du "Monde". Evoquant leurs dernières révélations sur l'affaire "Bygmalion" ou encore celle dite des "hélicoptères du Kazakhstan", l'hebdomadaire de droite commente ainsi : "Les médias s'emballent. Les plateaux télévisés convient pro et anti sarkozystes pour qu'ils s'écharpent sur des affaires dont personne ne sait rien. Le message est clair : revenu dans l'arène, Sarkozy est plus que jamais une cible, il est cerné. La suspicion est permanente, les révélations sur des pseudos 'affaires' sont quotidiennes, le poison est instillé".

Pour démontrer sa thèse d'une entente visant à empêcher le retour de l'ex-chef de l'Etat sur le devant de la scène politique, l'hebdomadaire n'hésite pas à rendre publics dans son article certains rendez-vous professionnels de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, deux "détracteurs de Nicolas Sarkozy" frappés selon lui de "discrédit". L'hebdomadaire commence ainsi par révéler que peu de temps avant leurs dernières révélations, "les deux journalistes ont bénéficié d'un rendez-vous à l'Elysée, le vendredi 3 octobre à 19 heures".

"Valeurs actuelles" révèle ensuite un autre rendez-vous des deux enquêteurs au ministère de la Justice le lundi 6 octobre, "jour de parution de leur 'enquête' sur Bygmalion, et veille de leur article sur le 'kazakhgate'" précise l'hebdo. Ce dernier décrit aussi une visite le même jour de Gérard Davet et Fabrice Lhomme au Pôle financier, "lieu en théorie impénétrable par des journalistes puisque les dossiers sensibles qui y sont traités sont protégés par 'l'inviolable' secret de l'instruction'".

"La protection de quatre policiers chacun"

Et "Valeurs actuelles" de dénoncer : "Si on ne connait pas la teneur des échanges qui ont eu lieu entre les deux journalistes et leurs interlocuteurs à l'Elysée et au ministère de la Justice, on sait en revanche que les journalistes, ont bénéficié de la violation du secret de l'instruction pour publier deux enquêtes, quelques jours plus tard. L'Elysée et la Chancellerie étaient-elles au courant du rendez-vous au pôle financier et des articles qui allaient être publiés dans 'Le Monde' trois jours plus tard ? Quel juge du Pôle financier a reçu les journalistes ? On ne le saura peut-être jamais. Une seule certitude, les enquêtes publiées par Gérard Davet et Fabrice Lhomme ne peuvent avoir été conduites qu'avec l'aide de juges qui, cherchant à nuire au retour de Nicolas Sarkozy, sont prêts à violer impunément la loi".

Outre cette atteinte au secret des sources de leur confrères, la rédaction de l'hebdomadaire croit aussi bon de souligner en légende de sa photo que Gérard Davet et Fabrice Lhomme bénéficient depuis le mois de septembre 2014, "de la protection de quatre policiers chacun et d'une voiture par personne" pour un "coût de près de 400.000 euros par an pour l'Etat". Rappelons que Gérard Davet et Fabrice Lhomme ont fait l'objet récemment, tout comme leur famille, de menaces de mort, ayant entraîné la mise en place de cette protection policière.

Au cas où cet article n'aurait pas suffi, le patron de "Valeurs actuelles", Yves de Kerdrel en a remis une couche sur Twitter. Présentant l'article de son journal, il a ainsi traité les deux journalistes du "Monde" de "valets" et de "pseudo-journalistes" au service d'un "cabinet noir contre Sarkozy".

"Le Monde" va attaquer "Valeurs actuelles"

Ce midi, "Le Monde" a décidé de répondre aux attaques de "Valeurs actuelles". Rappelant qu'il n'y a pas de "presse libre et indépendante sans sources d'information, qu'elles soient officielles ou secrètes", le directeur du quotidien, Gilles van Kote, a dénoncé dans un éditorial le "mépris de toutes les règles déontologiques" montré selon lui par "Valeurs actuelles" dans cette affaire. "Faute de pouvoir réfuter nos informations sur le fond, l'hebdomadaire préfère s'en prendre à nos sources et tenter de discréditer notre travail" dénonce le quotidien.

Et le journal ne compte pas en rester-là. Il a ainsi annoncé son intention de saisir la justice. "Au vu de l'article de 'Valeurs actuelles', il apparaît maintenant que les faits et gestes de nos collaborateurs étaient surveillés et qu'ils ont été probablement suivis. Ces méthodes visent clairement à empêcher nos journalistes d'effectuer leur travail d'investigation. Elles constituent une atteinte au secret de nos sources totalement inacceptable (...) Nous allons demander au parquet de Paris d'ouvrir une enquête pour espionnage et déposer une plainte pour diffamation et injure", prévient "Le Monde" qui précise qu'il ne "se laissera pas intimider et poursuivra sans relâche son travail d'enquête dans tous les domaines".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
ME1420

Le Belgo-Kazakh Patokh Chodiev, deuxième fortune de Belgique avec
un patrimoine estimé à 1,6 milliard d'euros, a créé le 3 avril 1998,
alors qu'il était déjà en délicatesse avec la justice belge, une banque
offshore aux îles Cook, l'International Financial Bank Limited. Pour
obtenir sa licence bancaire, qui nécessitait des attestations de police
témoignant de sa moralité, Patokh Chodiev, résident à Waterloo, n'a pas
démarché le parquet de Nivelles -le parquet de Bruxelles et la Sûreté de
l'Etat étaient déjà sur sa piste- mais a obtenu une attestation de
moralité du parquet général du Kazakhstan, selon la mémoire
informatique de la société fiduciaire TrustNet (Cook Islands) Limited,
qui a réalisé l'opération pour le compte de Patokh Chodiev. La banque
constituée par Chodiev était une banque de "classe B" pour laquelle il
payait la licence la plus lourde, celle qui lui permettait de travailler
dans toutes les devises. La constitution d'une banque offshore permet,
entre autres, de rendre tout blanchiment d'argent indétectable. Le
blanchiment est déjà difficilement détectable dans ces paradis fiscaux,
alors si vous disposez de votre propre banque... En l'occurrence,
Chodiev aurait été à même, via cette banque, d'accorder à ces
entreprises des prêts constitués de fonds qui auraient échappé à tout
regard de tiers.



charlie57

Très naïf commentaire!



BiouTiDi

… et moi, c'est exactement le contraire. Comme quoi.



Martin

je suis désolé mais ce journal publie des éléments donnés par des juges qui violent la loi sans précaution oratoire comme des preuves irréfutable de la malhonnêteté de Sarkozy évoquant à tout bout de champs le scandale d'état. Ils ont des entretiens privés avec le président de la république et avec le ministère de la justice juste avant et il faut trouver cela normal! et comme par hasard cela se produit quand on a besoin de contrer Sarkozy. Vive la république de Hollande.



bigtv

En tant que citoyen , ce qu'il dit est intéressant a savoir ...........ca en dit long ...........



hexokynase

moi je trouve qu'on sent moins la patte de gauche dans le Monde que la patte de droite dans le Figaro.



mat76

Il existe le canard enchaîne entre autre.



mat76

Ah la fameuse victimisation.
Concernant les affaires ce n'est pas encore et loin de là...ce n'est pas un acharnement mais il est simplement citer dans de nombreuses affaires.



caline27

surout qu'ils attaquent (le monde ) mais ne nient pas !



vincetv

ETRANGE ! Pourquoi l'article n'évoque pas le viol de l'instruction qu'on fait les journalistes du Monde ?
Il va falloir revoir la notion de neutralité journalistique... Enfin pouvons nous appeler ça du journalisme ?



anto21

pas besoin de le lire pour savoir que valeur ancestrale est un journal conservateur ! mais pas besoin de lire non plus le monde pour savoir que c un journal de propagande a la botte du pouvoir ! il n'y a plus aucun journal libre dans ce pays



david-brouard2

oui, Il suffit "Valeur machin" une fois pour comprendre tout de suite pour qui roule ce "journal"



caline27

c'est pas Mélenchon qui demandait que l'on surveille et qu'on filme les journalistes du monde ??



Gregory Stanislas

Je suis étonné de voir l'acharnement contre Sarkozy qui n'aboutit à rien, s'ils avaient enfin trouvé quelque chose de concret ça ferait longtemps qu'il serait hors-je. Et évidemment les affaires qui remontent juste après son retour c'est un procédé grossier mais qui fonctionne puisque 80% des français trouvent Sarkozy malhonnête.



anto21

en meme temps, ces deux journalistes sont aussi connus pour avoir sortit l'affaire clearstream ... qui était un gros coup monté contre sarko et ils ont toujours leur carte de presse! bettencourt et karachi ia rien !
ia pas besoin de ces pseudos affaire pour avoir des choses a reprocher a sarko son bilan lui suffit !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
Programme TV
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les nouvelles séries de Canal+
Séries
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les...
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Séries
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Un journaliste de France 24 mis en examen et incarcéré pour des agressions sexuelles sur des mineurs
Justice
Un journaliste de France 24 mis en examen et incarcéré pour des agressions...
Audiences : "Les plus belles mariées", "Bienvenue chez nous" et "Silence ça pousse" au plus haut
Audiences
Audiences : "Les plus belles mariées", "Bienvenue chez nous" et "Silence ça...
Audiences access 20h : "Quotidien", "C à vous, la suite" et "Scènes de ménages" en forme, "Clique" faible
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien", "C à vous, la suite" et "Scènes de ménages" en...
Vidéos Puremedias