Reconfinement : Une retraitée à bout fond en larmes au micro d'Apolline de Malherbe sur RMC

Partager l'article
Vous lisez:
Reconfinement : Une retraitée à bout fond en larmes au micro d'Apolline de Malherbe sur RMC
Une auditrice en larmes sur RMC © RMC
Prénommée Jacqueline, cette retraitée s'est confiée en direct sur son mal-être à cause de la période actuelle.

Un témoignage bouleversant et sans filtres. Ce vendredi matin sur RMC et sur RMC Découverte, Apolline de Malherbe évoquait dans sa matinale le délicat sujet des souffrances psychologiques engendrées par les deux confinements décidés à quelques mois d'intervalle en France. Alors que la France s'est reconfinée depuis trois semaines à présent, la journaliste a accueilli sur l'antenne une auditrice prénommée Jacqueline, qui s'est présentée comme une retraitée. "Je vais essayer de ne pas pleurer parce que c'est compliqué, mais c'est vrai que je ne supporte pas cette fois-ci le confinement", a-t-elle prévenu d'emblée.

À lire aussi
"Quotidien" se moque de Marlène Schiappa, Novak Djokovic vainqueur de Roland-Garros : La veille Pure Médias
TV
"Quotidien" se moque de Marlène Schiappa, Novak Djokovic vainqueur de...
Stefan Etcheverry de BFMTV reprend la matinale de LCI
TV
Stefan Etcheverry de BFMTV reprend la matinale de LCI
Catherine Barma ferme finalement la porte à un retour d'"On n'demande qu'à en rire"
TV
Catherine Barma ferme finalement la porte à un retour d'"On n'demande qu'à en rire"
Pascale de La Tour du Pin quitte la matinale de LCI pour BFMTV
TV
Pascale de La Tour du Pin quitte la matinale de LCI pour BFMTV

"Pour essayer de survivre, je marche"

Mais les larmes sont vite montées au téléphone au bout de quelques secondes seulement quand Jacqueline a évoqué son quotidien. "Pour essayer de survivre, je marche. Je fais neuf kilomètres avec la pression permanente que je vais être contrôlée, que je vais recevoir 135 euros d'amende alors que j'ai 75 euros de budget pour manger...", a-t-elle lancé.

Prenant pour exemple les précédentes pandémies mondiales, l'auditrice a avoué son incompréhension face aux mesures prises par le gouvernement. "J'ai un parcours difficile, j'ai l'habitude de me battre, mais là, je lâche. Pourquoi Macron nous fait ça ? Pour moi, c'est de l'incompréhension. Ce n'est pas justifié ce qu'on fait subir au peuple".

"Vous subissez davantage l'angoisse globale que la maladie", a constaté Apolline de Malherbe qui, trois semaines auparavant, avait recueilli dans un autre domaine le témoignage d'un auditeur qui se présentait comme un "fiché S". "C'est la finalité de la vie : on vit et on meurt", a philosophé une Jacqueline toujours en sanglots avant d'évoquer ses soucis de santé. Mais pour cette Française, la goutte d'eau a bel et bien été la mise en place d'une attestation de sortie. "Une privation de liberté", selon Jacqueline. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

l'info en continu
"Quotidien" se moque de Marlène Schiappa, Novak Djokovic vainqueur de Roland-Garros : La veille Pure Médias
TV
"Quotidien" se moque de Marlène Schiappa, Novak Djokovic vainqueur de...
Stefan Etcheverry de BFMTV reprend la matinale de LCI
TV
Stefan Etcheverry de BFMTV reprend la matinale de LCI
Youtube bannit Squeezie avant de se raviser
Internet
Youtube bannit Squeezie avant de se raviser
Retrait de la Ligue 1 : Roxana Maracineanu tacle Canal+ et "la guerre des ego"
Sport
Retrait de la Ligue 1 : Roxana Maracineanu tacle Canal+ et "la guerre des ego"
"Plus belle la vie" : Comment France 3 va rattraper le retard pris avec Roland-Garros
Séries
"Plus belle la vie" : Comment France 3 va rattraper le retard pris avec Roland-Garros
"Au coeur des régions" : Jean-Pierre Pernaut lance à son tour son propre magazine
Presse
"Au coeur des régions" : Jean-Pierre Pernaut lance à son tour son propre magazine