Takis Candilis (#QHM) : "Nous devons construire un renouvellement profond de nos grilles"

Partager l'article
Vous lisez:
Takis Candilis (#QHM) : "Nous devons construire un renouvellement profond de nos grilles"
Takis Candilis, invité du "#QHM" © Pure Médias
Le directeur général délégué à l'antenne et aux programmes de France Télévisions est l'invité de l'interview vidéo de puremedias.com.

Après Yannick Letranchant, Frédéric de Vincelles, Anne Marcassus, Alexia Laroche-Joubert, Michel Cymes, Fabrice Bailly, place à un nouveau numéro de "#QHM" aujourd'hui. Le quart d'heure médias de puremedias.com reçoit Takis Candilis, le directeur général délégué à l'antenne et aux programmes de France Télévisions. L'occasion pour le numéro 2 du groupe public de faire un premier bilan de la saison en cours, d'évoquer les très nombreux projets de France Télévisions pour la saison prochaine, mais aussi de faire un point sur le mercato télé.

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...
Audiences samedi : "C l'hebdo" et "On n'est pas couché" en hausse, démarrage faible pour "La grande darka" sur C8
Audiences
Audiences samedi : "C l'hebdo" et "On n'est pas couché" en hausse, démarrage...

Sur le retour des "Enfants de la télé" le dimanche en access
C'est prématuré d'en parler. On travaille déjà beaucoup sur France 3, le dimanche. Un travail a déjà été fait en septembre avec l'arrivée d'un certain nombre d'émissions de "Echappées belles" (la marque de France 5, ndlr). C'est quelque chose que l'on va probablement amplifier avec l'arrivée de "Thalassa". C'est une des options qu'on a. On est en train de retravailler ce dimanche après-midi de la Trois et, dans une logique complémentaire, on va travailler en partie celui de la Deux.

Sur le sort de "Bons baisers d'Europe" le samedi sur France 2
On est en train de travailler constamment à sa mutation pour qu'elle touche un public. Moi personnellement, je trouve cette émission réussie. Je suis assez triste qu'elle trouve un public restreint. Maintenant, on doit discuter avec les producteurs pour voir comment on va faire évoluer les choses.

Sur le renouvellement des incarnations de France Télévisions et l'envie du groupe d'animer le mercato télé
On a près de 350 visages à France Télévisions. On doit équilibrer nos visages à l'antenne, en termes d'âge, de diversité... C'est un chantier. Mais ce n'est pas en allant chercher chez les uns et les autres qu'on trouve la solution. C'est généralement entre nos murs qu'on la trouve.

"Nous discutons avec Michel Drucker"

Sur le sort de Michel Drucker
Nous discutons avec Michel Drucker. Nous sommes en train de discuter sur le contrat de l'an prochain.

Sur le raccourcissement de la durée de vie des séries à la télévision
Pendant des années, on s'est retrouvé avec des séries dont on était fier d'annoncer que c'était la 20e saison. Aujourd'hui, au bout de seulement quatre saisons, y compris sur les plateformes américaines, on voit que le public se dit qu'il a envie de changement. Les plateformes font d'ailleurs tout leur marketing sur une surenchère de changement. Nous ne devons pas nous inscrire dans cette surenchère mais nous devons construire un renouvellement de nos grilles le plus profondément possible (...) Le public est avide de nouveautés.

Sur les difficultés de la case "séries étrangères" sur France 2 le lundi
Les séries américaines ont régné pendant des années sur les séries internationales. Ces séries faites par les majors américaines ne marchent plus, y compris aux Etats-Unis, parce que les talents ont été happés par les plateformes. Ces talents sont partis produire des séries moins convenues que les grosses séries multi-héros qui se passent à l'hôpital ou dans des commissariats. Il y a un désintéressement du public et une envie de nouveauté, et en même temps une baisse de la qualité de ces séries. Il y a donc une pénurie. Il y en a une qui marche de temps en temps. La dernière, c'est "Good Doctor" sur TF1 (...) Ca nous oblige à intensifier les séries françaises et les co-productions pour remplir cette case par exemple du lundi, si tant est qu'on la garde le lundi. Cela veut dire qu'avec la même dotation, il va falloir apprendre encore à produire différemment.

"Nous, nous souhaitons être maître chez nous le plus longtemps possible de nos fictions"

Sur la possibilité de co-produire une série avec Netflix comme TF1 vient de le faire avec "Le bazar de la charité"
Nous, nous souhaitons être maître chez nous le plus longtemps possible de nos fictions (...) C'est pourquoi nous avons renégocié avec les producteurs dès la fin de l'année dernière des droits beaucoup plus importants sur le numérique. Nous souhaitons avoir la jouissance des droits numériques de nos oeuvres et ne pas les partager à sept jours avec une quelconque plateforme.

Sur le sort de Salto
Salto est aujourd'hui en stand-by car nous devons attendre l'avis de l'Autorité de la concurrence, qui tarde un peu à venir. Tant qu'on n'a pas cet avis - qu'on espère à tout prix positif - on ne peut pas lancer Salto.

Sur l'arrivée de "Un jour, un destin" sur France 3
Ce n'est pas une sanction. C'est une meilleure exposition car elle est complémentaire des autres chaînes.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
fly-anywhere

Mdr, Takis Candilis dément une info de Pure Médias devant Pure Médias (Teddy Riner "animateur")



Lamiel

Industrialisation de la télé publique...



Cyril du 33

Il faut créer plusieurs cases consacrées aux séries et au cinéma : cinéma français, britannique, américain, cinéma du monde. Pareil pour les séries. Et prévoir des cases différentes pour les séries et films récents (ceux des années 2010) et pour la rediffusion de classiques (les productions d'avant 2010). Au total cela fait 16 cases séries et cinéma à programmer dans la semaine, sur les trois chaînes (France 2, France 3, France 5). C'est tout à fait faisable, avec un peu de bonne volonté.



Starlight

Tout ce que France 4 et France Ô investissent dans la création française sera redéployé sur les autres chaînes et/ou sur les plateformes. Par contre, tout ce qui est achat de films ou de séries étrangères devrait être arrêté.
Pour la culture, il y a deux adresses maintenant : Franceinfo culture (pour l'actu culturelle) et France.tv/spectacles-et-cul... (pour les émissions culturelles et les spectacles). Il est possible que le sport suive la même voie : Franceinfo sport (pour l'actu sportive) et France.tv/sport (pour les retransmissions). A suivre.



Starlight

Ce sont des secrets industriels. On peut s'en émouvoir mais le service public est obligé d'en passer par là pour ne pas se faire dévorer par la concurrence du privé. On le saura de toute façon tôt ou tard dans les bilans financiers.



Starlight

Dans le sport, certains droits peu statutaires vont être abandonnés. Concernant les autres économies, on les connait : moins de chaînes, moins de programmes de flux, moins d'emplois...



Starlight

Euh, c'est différent. Les JO sont un événement statutaire pour le service public. Il fallait mettre l'argent.



Starlight

Et depuis, la situation s'est quand même bien apurée. Les chaînes ont repris la main. Les animateurs-producteurs n'ont plus le même pouvoir qu'ils avaient dans les années 90 à une époque où la télé était toute puissante.



Sir Tainly

Il ny'a que 3 séries quotidiennes en France, et les trois fonctionnent bien, aucune raison de les sacrifier. Et les 3 chaînes en profitent aussi parce que ça remplit bien le quota des fictions européennes, que F3 abreuve aussi avec Rex et bon nombre de séries anglaises le dimanche.



Sir Tainly

C'était Elkabach, visé avec Delarue, Drucker, Nagui et Ardisson. Deux sont toujours là et qu'on aime ou pas, ce sont des visages de la chaîne et ils sont rentables. Et les émissions de la boîte de Delarue sont toujours là, comme celles de la boîte d'Ardisson, via Ruquier.



Sir Tainly

Il aurait bien tort. Il n'aura jamais la même audience sur M6, on a vu ce que ça a donné avec Fogiel il y a quelques années.



blt

Et les émissions ou séries de France 4 et France Ô ,vont-elles disparaîtront ou réparties sur les autres chaînes voir sur les flux/chaînes de france.tv ?
A ceci les sections comme le sport par France TV sport ,qui a changé (site et appli) ou la culture qui était culturebox devenu Franceinfo:culture et pour les vidéos noyées dans une partie des replay d'émissions et pour les lives de festivals ou concerts (youtube ,Facebook,twitter)



Jon75

Cela me rappelle le montant exorbitant et secret des émissions faites par les animateurs-producteurs au moment de la création de France Télévision en 1992-93. Mouvement de colère entre TF1, M6 et Canal+, car on mixe argent public et argent privé, le dirigeant de l'époque a souffert.



Jon75

Ce serait bien car il anime Les Grosses Têtes sur RTL et ainsi va déménager son autre talk.



sultan27

vue les audiences je ne pense pas ! vraiment pas !



blur.

il va faire tester les programmes à hilguegue le soir au coin du feu? ;)



REDJOHNLEROUGE

ça ne sent pas bon pour les enfants de la télé. Peut être que ruquier va enfin céder à Tavernost et aller sur M6



zop

Il n'a pas l'air commode !
Il se contredit lorsqu'il dit que les fictions françaises en rediffusion de France 2 cartonnent (ce qui n'est pas bon signe, au contraire) et dans le même temps que le public "est avide de nouveautés"...



Starlight

Il n'y a pas de prédécesseur car la direction des programmes est maintenant commune à toutes les chaînes et les anciennes patronnes des chaînes sont restées dans l'équipe de Candilis (sauf Dana Hastier, ex-patronne de France 3) en occupant des fonctions transversales.
En fait, Simsoland2 est grognon car sa série préférée va être arrêtée à la fin 2020. Une série qui marche correctement mais qui ne cartonne pas contrairement à ce qu'il dit.



NorbertGabriel

Peut-être un règlement de compte avec son prédécesseur et ce sont les programmes qui trinquent ?? ça s'est déjà vu ..



Starlight

En l'occurrence, il y a vraiment un dogme économique : 400 millions d'économies à faire d'ici 2022 + regrouper l'offre sur trois chaînes linéaires au lieu de cinq actuellement (sans compter le développement des chaînes non-linéaires). Un travail de titan imposé par l'Etat qui n'a pas laissé le choix. Je sais que tu n'aimes guère tout ce qui est dirigeant de chaîne mais l'expérience de Takis Candilis en matière de télé n'est quand même plus à démontrer. Il est dans le métier depuis plus de 30 ans. Je lui fais confiance :)



#UnSiGrandSuccès

Avec des audiences toujours nettement supérieures à la moyenne de France 3, il n'y a absolument aucune raison de supprimer PBLV.
Surtout qu'il me semble que France Télévisions avait réussi à renégocier le contrat avec le producteur (Telfrance, filiale de Newen, appartenant à... TF1 et produisant également... DNA) à son avantage.

Je me souviens de l'époque où TF1 avait racheté Newen/Telfrance : tout le monde s'inquiétait du sort de PBLV, qui allait "certainement" être transféré sur la Une... Quelques années plus tard, il n'en est rien : TF1 a créé avec Telfrance son propre feuilleton, et PBLV prospère toujours sur France 3.

Reste le cas d'USGS, qui a pu instiller des craintes chez les fans de PBLV vu que le feuilleton de France 2 est produit en interne, par france tv studios. Sauf que l'objectif était plutôt d'augmenter la part de création française dans les grilles de France TV...



FPth

Ce sont ses réponses qui me font penser à un gestionnaire de moyens financiers qui ne dit pas réellement ce qu'il pense mais a déjà décidé par dessous, et ne fera pas forcément pour l'intérêt du public mais selon un dogme économique.



FPth

Oui, un discours bidon de manager, qui gère des budgets et non des œuvres et des personnels.



bigtv

Le montant des JO doit rester secret , c'est stipulé ds le contrat ( c'est Le lay monsieur sport France télévision qui l'a dit ds une interview ) honteux puisque l'on parle de service public et qu'il s'agit une fois de plus de notre pognon ...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Pékin Express" : Les gagnants de la saison 12 sont...
TV
"Pékin Express" : Les gagnants de la saison 12 sont...
Éric Zemmour définitivement condamné à 3.000 euros d'amende pour provocation à la haine religieuse
Justice
Éric Zemmour définitivement condamné à 3.000 euros d'amende pour provocation à la...
"Ca ne sortira pas d'ici" : Nicole Ferroni remplacée par Jennie-Anne Walker aux côtés de Michel Cymes
TV
"Ca ne sortira pas d'ici" : Nicole Ferroni remplacée par Jennie-Anne Walker aux...
Jean Rességuié : "J'espère que RMC Story battra son record historique avec la Ligue Europa"
Interview
Jean Rességuié : "J'espère que RMC Story battra son record historique avec la...
Antoine de Caunes : "Je retrouve à Inter l'état d'esprit qu'il y a eu à Canal dans les années 1980"
Interview
Antoine de Caunes : "Je retrouve à Inter l'état d'esprit qu'il y a eu à Canal dans...
Ballon d'or : Didier Drogba succède à David Ginola à la présentation de la cérémonie sur L'Equipe
Sport
Ballon d'or : Didier Drogba succède à David Ginola à la présentation de la...
Vidéos Puremedias