Fabrice Bailly (#QHM) : "Je ne suis pas du tout inquiet pour 'The Voice'"

Partager l'article
Vous lisez:
Fabrice Bailly (#QHM) : "Je ne suis pas du tout inquiet pour 'The Voice'"
Fabrice Bailly (TF1) est l'invité du "Quart d'heure médias" de puremedias.com. © Puremedias
Le directeur des programmes et des acquisitions du groupe TF1 est l'invité de l'interview vidéo de puremedias.com.

Après ceux consacrés à Yannick Letranchant, Frédéric de Vincelles, Anne Marcassus, Alexia Laroche-Joubert, et Michel Cymes, place à un nouveau numéro de "#QHM". Le quart d'heure médias de puremedias.com reçoit aujourd'hui Fabrice Bailly, le directeur des programmes et des acquisitions du groupe TF1.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Ophélie Radureau-Viaene ("Télématin") : "Laurent Bignolas sera reconduit la saison prochaine"
Interview
Ophélie Radureau-Viaene ("Télématin") : "Laurent Bignolas sera reconduit la saison...

Ce dernier a notamment été interrogé sur la baisse d'audience de "The Voice" cette saison, l'arrivée prochaine de "Masked Singer", "Carpool Karaoké", ou le retour prochain de "Qui veut gagner des millions ?" en quotidienne. Balayant tout risque de "Combalo-dépendance" de TF1 en matière de divertissement, Fabrice Bailly a précisé le rôle sur TF1 de l'animateur débauché de C8 la saison dernière, notamment par rapport à Nikos Aliagas.

En matière de programmes de flux, Fabrice Bailly a aussi évoqué l'avenir sur TF1 de "Big Bounce", l'émission autour du trampoline animée par Laurence Boccolini et Christophe Beaugrand, ou des divertissements développés par Arthur, tel que "District Z" ou "Who Bares Wins". Il est aussi question de la stratégie de TF1 en matière de fictions, avec un très large catalogue de séries existantes comme nouvelles, avec plusieurs révélations à la clef.

"L'épreuve des 'KO' va être reprise par 'The Voice' Australie"

Sur la baisse d'audience de "The Voice", à son plus bas historique samedi dernier
Je ne suis pas du tout inquiet. Je pense que pour "The Voice", il faut savoir prendre un petit peu de hauteur. "The Voice" existe depuis 8 ans. C'est plus de trente albums signés. Je pense qu'il y a eu un avant et un après "The Voice" dans le divertissement en France, et dans l'industrie du disque en France. On ne peut pas voir aujourd'hui une émission de divertissement, regarder les chaînes musicales ou écouter la radio sans entendre ou voir un artiste "The Voice". C'est aussi 10 millions d'albums vendus.

On s'est attaché à beaucoup renouveler la saison présente de "The Voice", notamment en changeant les coachs avec l'apport de Soprano et Julien Clerc, en faisant pour la première fois, une exclusivité mondiale sur une épreuve avec "Les KO", qui, je peux vous l'annoncer, va être reprise sur "The Voice" en Australie. Et puis, sous l'impulsion d'Ara Aprikian (le patron des contenus du groupe TF1, ndlr), dans notre modèle multi-chaînes, on a fait une diffusion le samedi sur TF1 et le dimanche sur TFX. Et quand on regarde les scores, cela s'équilibre. Quand on compare les auditions à l'aveugle par exemple par rapport à la saison précédente, cela s'équilibre ("The Voice" n'est toutefois plus diffusé sur TFX depuis le 31 mars, ndlr). Et puis, nous sommes extrêmement confiants car sur cibles, on est très stable par rapport à la saison précédente. "The Voice", on le voit sur l'avenir. Si dans cinq ans, il y a encore "The Voice" sur TF1, ce sera un immense plaisir de continuer avec ce format qui a changé profondément le divertissement musical.

Sur l'arrivée de "Masked Singer"
"Masked Singer", on est actuellement en casting du jury et des candidats. Les tournages seront à la rentrée prochaine.

Pas de risque de "Combalo-dépendance"

Sur le retour de "Qui veut gagner des millions ?" en quotidienne malgré l'échec du prime "Notre-Dame"
On n'est pas inquiet pour le retour de "Qui veut gagner des millions ?" en quotidienne. Sur "Notre-Dame", il fallait faire cette émission. C'était important. C'est là où TF1 a sa fonction de première chaîne européenne et nationale. On sait très bien que quand on monte ce genre d'émissions en urgence, en 24 heures, quand on déprogramme et que les gens ne sont pas forcément au courant, le score ne peut pas être phénoménal. Maintenant, la courbe est plutôt bonne. Les gens sont restés. On a eu un énorme succès avec les deux "Qui veut gagner des millions ?" du mois de janvier. Les tournages que nous venons de faire sont extrêmement satisfaisants. On est très confiant dans la nouvelle formule de "Qui veut..." animée par Camille Combal.

Sur le risque de "Combalo-dépendance" de TF1 en matière de divertissements
Non, il n'y a pas du tout de risque de "Combalo-dépendance". Les deux animateurs qui ont le plus de primes sur TF1, ce sont Nikos Aliagas et Denis Brogniart. Nikos, c'est plus de 30 primes par an, entre "The Voice", "The Voice Kids", "La chanson de l'année", "La chanson secrète" (...) Denis, entre "Koh-Lanta" et "Ninja Warrior", c'est pareil. On est très content car la greffe Camille Combal a bien pris. Il vient compléter notre écurie d'animateurs mais tout cela est très complémentaire.

Sur le risque que Nikos Aliagas prenne ombrage de la place occupée par Camille Combal sur TF1
Non, car ils sont sur des registres extrêmement différents. Nikos, c'est vraiment le "M. Loyal" des grands divertissements musicaux - "NRJ Music Awards", "The Voice" etc - et il est à la tête de la plus grande émission people de France avec "50' Inside". Denis Brogniart, c'est la promesse d'aventure, de sport. Camille, c'est la promesse de divertissement teinté d'humour. On en a beaucoup ajouté dans "Danse avec les stars". On le fera aussi dans "Masked Singer".

Un retour de "Big Bounce" peut-être sous forme d'unitaires

Sur le retour éventuel de TF1 à deux saisons de "Koh-Lanta" par an
Ca dépendra. Par moment deux, par moment une seule. Ca dépendra des besoins de la grille et des projets car à chaque fois, on renouvelle la promesse de "Koh-Lanta" (...) On part en tournage actuellement pour une nouvelle saison.

Sur le retour de "Big Bounce" sur TF1
On est en train de réfléchir. Sur les trois émissions, la première a très bien fonctionné et on a vu après une petite lassitude du public. On est en train de réfléchir à peut-être faire plutôt des émissions unitaires. C'est en réflexion.

Sur un nouveau prime du Palmashow
On est très preneur. Ce sont eux qui décident. Mais il faut qu'ils aient le temps. Ils sont très exigeants. C'est d'une très, très grande qualité. Il faut donc du temps pour écrire et tourner ce type d'émission.

Sur l'éventuelle arrivée de "District Z", le format avec des zombies d'Arthur, et de "Who Bares Wins", son format avec des célébrités faisant un strip-tease pour la bonne cause
Pour "District Z", on est en train de travailler dessus (...) C'est très imaginatif. C'est très différent de ce qu'on peut proposer actuellement à la télévision. On est évidemment intéressé.
"Who Bares Wins" nous intéresse absolument aussi.

Un reboot pour "Quatre mariage pour une lune de miel"

Sur la difficulté de "Quatre mariages pour une lune de miel" à 17h face à "Affaire conclue" sur France 2
Sur cibles, "Quatre mariages..." continue de très bien fonctionner. Mais il faut se renouveler (...) On va tourner une nouvelle formule de "Quatre mariage..." avec une wedding-planneuse qui apportera une touche de conseils.

Sur les ambitions de TF1 en ce mercato
Pour l'instant, on évalue nos besoins. On est déjà très content de notre famille d'animateurs. Je n'ai pas d'annonce à vous faire.

Sur l'alliance avec Netflix pour produire "Le bazar de la charité", la série évènement de TF1 attendue pour la rentrée
Netflix nous a proposé d'entrer dans le financement de cette série extrêmement ambitieuse en matière d'écriture, de réalisation et de budget. On est très content de ce partenariat. Cela ne nous empêche pas d'avoir nos sujets courants avec Netflix par ailleurs. En matière de fictions françaises aujourd'hui, on veut être à la fois très ambitieux, très diversifié et très audacieux. C'est exactement ce qu'est "Le bazar de la charité".

Sur la stratégie de TF1 en matière de fictions
Le principal risque, c'est de ne pas en prendre. Plus on propose des choses diversifiées, plus on est audacieux, plus nos téléspectateurs répondent présents (...) Notre grande ambition, c'est la fiction locale.

Sur le même thème
l'info en continu
RMC : L'émission de Philippe Lellouche s'arrête
Radio
RMC : L'émission de Philippe Lellouche s'arrête
Microsoft remplace ses journalistes par des robots
Internet
Microsoft remplace ses journalistes par des robots
Audiences mai : TF1 reprend des couleurs, F2 se tasse, F3, M6, BFMTV, les RMC et LCI en forme, F4 au plus bas
Audiences
Audiences mai : TF1 reprend des couleurs, F2 se tasse, F3, M6, BFMTV, les RMC et...
Stéphane Rotenberg débarque sur RTL le 6 juillet
Radio
Stéphane Rotenberg débarque sur RTL le 6 juillet
France 3 : "Jouons à la maison" en quotidienne dès aujourd'hui à 20h40
Séries
France 3 : "Jouons à la maison" en quotidienne dès aujourd'hui à 20h40
"Un si grand soleil" de retour aujourd'hui à 20h45 sur France 2
Programme TV
"Un si grand soleil" de retour aujourd'hui à 20h45 sur France 2
Vidéos Puremedias