Valérie Damidot : "Si on a fait de la merde et qu'on nous critique, c'est le jeu"

Partager l'article
Vous lisez:
Valérie Damidot : "Si on a fait de la merde et qu'on nous critique, c'est le jeu"
Par Kevin Boucher Rédacteur
Chef de la rubrique audiences, Kevin Boucher est diplômé de lettres modernes et de sciences du langage. Passionné de télévision, de séries, de littérature et de cinéma.
Valérie Damidot et la bande de "Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !" en interview sur puremedias.com
Valérie Damidot et la bande de "Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !" en interview sur puremedias.com © Benjamin DECOIN/M6
Demain après-midi, à 17h20, M6 va lancer "Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !", talk show animé par Valérie Damidot. L'animatrice et sa bande ont répondu aux questions de puremedias.com.

Elle le réclamait depuis plusieurs années : Valérie Damidot a enfin son talk-show. Demain, M6 lancera à 17h20 le premier numéro de "Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !", émission animée par la plus célèbre décoratrice du PAF. A cette occasion, puremedias.com a rencontré Valérie Damidot ainsi qu'une partie de ses chroniqueurs - Emilie Mazoyer, Juliette Arnaud et Thomas Croisière.

À lire aussi
Paco Rabanne est mort
Personnalités
Paco Rabanne est mort
Philippe Tesson est mort
Personnalités
Philippe Tesson est mort
Constance, humoriste sur France Inter, se met en retrait de la vie publique
Personnalités
Constance, humoriste sur France Inter, se met en retrait de la vie publique
Mort de Lisa Loring, Mercredi de "La famille Addams" dans les années 1960
Personnalités
Mort de Lisa Loring, Mercredi de "La famille Addams" dans les années 1960

Propos recueillis par Kevin Boucher.

"On a dû trouver un curseur entre sujets de fond et débats"

Il s'est fait attendre ce talk show !
Valérie Damidot : Il n'y a eu que deux pilotes : un premier en mai, un autre en novembre. Mais c'est normal parce que l'idée, c'est quand même que ça me ressemble et que ça ressemble à la chaîne. Avec Alexia Laroche-Joubert, on a dû trouver un curseur pour qu'on ait des sujets de fond qui soient aussi impertinents et qu'il y ait des débats. Il faut que ce soit assez mécanique parce que sinon, tu t'embarques dans le café du commerce.

Comment l'équipe s'est-elle formée ?
Emilie Mazoyer : On n'était pas proches mais on était tous dans son cercle d'amis éloignés : Juliette sur Facebook, moi sur Twitter et Thomas Croisière a beaucoup croisé Valérie chez Fremantle. On ne pouvait pas faire un truc monté de toutes pièces parce que, même si elle a joué dans des fictions, dans le travail, elle n'est absolument pas comédienne. Il faut qu'elle soit avec des gens qu'elle aime bien. Il y a Phil de "D&CO" dans l'émission aussi, à la production c'est Alexia Laroche-Joubert, l'une de ses copines.

Le concept de l'émission, c'est donc que les chroniqueurs défendent le point de vue minoritaire selon un sondage. Certains sujets peuvent paraître un peu indéfendables, non ?
Juliette Arnaud : Ca va, on ne fait pas "Pour ou contre la peine de mort pour les enfants ?". (Rires) Je défends le non sur "Êtes-vous fier d'être Français ?" et ça ne me pose aucun problème. Ca ne me dérange pas moi, ça m'amuse. C'est une provocation que je peux assumer ensuite.
VD : En plus, je ne pense pas qu'ils pourraient défendre des trucs auxquels ils ne croient pas.
EM : Ce n'est pas les concours d'éloquence chez les avocats où on impose la défense de telle ou telle opinion. Nous, ce sont des trucs auxquels on croit vraiment. Si vous entendez des horreurs dans cette émission, sachez qu'on les pense. (Rires)

"L'émission n'est pas la même que celle de Laurent Ruquier"

Valérie, vous êtes assez cash. Par définition, la présentatrice n'est pas forcément celle qui doit donner son avis...
VD : Ca, ça a été extrêmement clair dès le départ avec M6 : il n'y a pas de cas où je ne donne pas mon avis ! Même l'invité mouille sa chemise. On n'est pas là que pour faire la bande-annonce de son spectacle, son disque ou son film ! Là, Franck Dubosc s'est super pris au jeu.

Après le passage des chroniqueurs, le public doit dire s'il a ou pas changé d'avis, via une tablette. Vous avez récupéré celles de Laurent Ruquier ?
VD : Je les aurais bien récupérées pour CéKeDuBonheur (association qui améliore le quotidien des enfants hospitalisés) ! Les gens viennent avec leurs smartphones, leurs iPad... Ils peuvent vanner en direct. Mais l'émission n'est pas la même que celle de Laurent Ruquier : il y a du public qui parle mais, nous, il ne prend pas la parole avec le micro. Il donne son avis à la fin des débats.

"L'émission pour tous" s'est arrêtée au bout de six semaines. C'est difficile d'installer un talk show aujourd'hui.
VD : Nous, on s'arrête dans six semaines parce que c'est les vacances d'été ! (Rires)
Thomas Croisière : Nous, on veut faire mieux : on a un objectif à deux semaines parce qu'on en a tourné deux. On veut être les numéros 1 donc, mi-avril, c'est plié !

"Si le talk est reconduit, je ne ferai certainement plus les hebdos de 'D&CO'"

"Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !" arrive le samedi, à 17h20. Ce n'est pas un horaire particulièrement exposé.
VD : On m'a dit la même chose pour "D&CO", il y a huit ans. Huit ans plus tard, on est toujours là. Donc, est-ce qu'il y a un horaire sympa en télé ? Je ne crois pas. Aujourd'hui, il y a tellement de chaînes, tellement de concurrence, tellement d'offre... Et le samedi à 19 heures, face à Nikos Aliagas, j'ai testé. Je suis vite revenue le dimanche ! Je veux bien être un programme de résistance mais j'aimerais être cool, un peu. Après, moi, mon fantasme absolu, c'est le direct en deuxième partie de soirée.

Si ça fonctionne et que ça revient la saison prochaine, qu'adviendra-t-il de "D&CO" ?
VD : Je continue les primes. J'adorerais que le talk soit reconduit. Le seul truc que je ne ferai certainement plus, c'est les hebdos de "D&CO". Mais les primes, quand je vois le nombre de dossiers de gens qu'on doit aider, non. C'est une émission que j'aime. Ce n'est pas l'un ou l'autre. Ce n'est pas beurre ou fromage, monsieur !

"J'ai tourné un pilote de programme court"

Le mercato commence. C'est acquis le retour de Valérie Damidot sur M6 ?
JA : Dis-leur Valérie que tu pars sur Gulli ! (Rires)
VD : Je suis bien sur M6. Je peux être fatiguée et triste parfois mais franchement, je suis quand même plutôt bien traitée. Je ne vois pas ce que j'irai faire ailleurs. Ou alors, il faudrait un clash énorme ou un truc incroyable. Pour l'instant, je trouve que j'ai plutôt été gâtée. Ils m'ont toujours suivie. Là, j'ai tourné un pilote de programme court qui s'appelle "Ma vie en chantier". On attend, peut-être que ce sera diffusé.

L'événement de rentrée de M6, c'est "Rising Star". Vous êtes candidate à l'animation ?
VD : Ah non, qu'est-ce que j'irais faire là-dedans ? Pour le coup, franchement, il y a des gens qui sont bien meilleurs que moi. Pour "Nouvelle Star", quand Virginie Efira est partie, elle m'a dit "Tu serais vachement bien dans Nouvelle Star". J'aurais adoré présenter "Nouvelle Star" mais moi, j'ai un problème avec les formats. Quand tu es dans un format étranger qui est adapté, tu ne peux pas trop sortir du format. Virginie, elle s'en sortait pas mal, Benjamin Castaldi aussi parce qu'ils arrivaient à mettre leur personnalité mais c'est dur.

"Si on a fait de la merde et qu'on nous critique, c'est le jeu"

Du côté de la concurrence, vous aviez été sévère avec "Le Grand Journal de Canal+" époque Michel Denisot. Pour vous, c'est mieux avec Antoine de Caunes ?
VD : Moi, je l'aime bien Antoine de Caunes. Je trouve que c'est un mec qui est capable d'être tellement sérieux avec un peu de folie et un peu de malice dans ses yeux. Tu sens que c'est le mec malgré tout qui peut partir en vrille à n'importe quel moment. J'aime bien l'équipe avec qui il est, la Miss Météo est exceptionnelle...

Juliette, on vous attendait dans "Touche pas à mon poste" à la rentrée...
JA : Moi aussi. Ce que je vous propose, c'est d'aller demander à Cyril Hanouna. (Sourire)

D'ailleurs, l'équipe de Cyril Hanouna peut être très sévère avec les émissions. Ca vous fait peur ?
EM : On a toutes couché avec Cyril Hanouna donc normalement, on est tranquilles ! (Rires)
VD : Ils décortiquent la télé, c'est leur métier. Si ce qu'on a fait, c'est de la merde, que les gens nous jugent, c'est le jeu ma pauvre Lucette. Je prends hyper bien les critiques quand elles sont intelligentes.
EM : En plus, "Touche pas à mon poste", ils regardent les émissions. Et nous, on est fiers de ce qu'on a fait.
JA : Le seul problème, c'est qu'ils sont en haut de la chaîne alimentaire. Il n'y a personne qui peut manger le lion...

Valérie Damidot
Valérie Damidot
Audiences : Quel bilan pour "Les plus belles vacances" saison 5 avec Valérie Damidot sur TF1 ?
"Les plus belles vacances" : Valérie Damidot revient pour une saison 5 dès aujourd'hui sur TF1
"Mon plus beau Noël" : Valérie Damidot et Juan Arbelaez basculent sur TFX pour la saison 4 aujourd'hui
Valérie Damidot lance un magazine sur la décoration avec Reworld Media
Voir toute l'actualité sur Valérie Damidot
Autour de Valérie Damidot
  • Nikos Aliagas
  • Stéphane Plaza
  • Mireille Dumas
  • Star Academy
  • D&CO
l'info en continu
Audiences dimanche : Enorme carton pour le match Italie/France sur France 2
Audiences
Audiences dimanche : Enorme carton pour le match Italie/France sur France 2
Audiences : "Ocean's 8" sur TF1 ou "Tomb Raider" sur France 2, quel blockbuster arrive devant l'autre ?
Audiences
Audiences : "Ocean's 8" sur TF1 ou "Tomb Raider" sur France 2, quel blockbuster...
Un mafieux en cavale arrêté grâce à une photo dans la presse locale
Presse
Un mafieux en cavale arrêté grâce à une photo dans la presse locale
Netflix : Cette comédie déconseillée aux mineurs va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Netflix : Cette comédie déconseillée aux mineurs va bientôt quitter la plateforme
"Nouvelle Star" : Julien Doré et Virginie Efira rejouent l'audition culte du chanteur... 16 ans après.
TV
"Nouvelle Star" : Julien Doré et Virginie Efira rejouent l'audition culte du...
Mazarine Pingeot-Mitterrand arrive sur LCP : "Le débat est en berne aujourd'hui à la télévision"
Interview
Mazarine Pingeot-Mitterrand arrive sur LCP : "Le débat est en berne aujourd'hui à...