Vincent Meslet ("#QHM") : "Un jour, Netflix aura peut-être son propre feuilleton quotidien"

Partager l'article
Vous lisez:
Vincent Meslet ("#QHM") : "Un jour, Netflix aura peut-être son propre feuilleton quotidien"
Vincent Meslet, invité du "#QHM".
Le producteur de "Demain nous appartient" est l'invité de l'interview vidéo de puremedias.com.

Après Yannick Letranchant, Frédéric de Vincelles, Anne Marcassus, Alexia Laroche-Joubert, Michel Cymes, Fabrice Bailly, Takis Candilis et Catherine Barma, "#QHM", le quart d'heure de puremedias.com reçoit aujourd'hui un nouvel invité : Vincent Meslet. Le producteur de "Demain nous appartient" est venu nous présenter le premier prime time consacré au feuilleton quotidien de TF1, qui sera diffusé ce soir à partir de 21h05.

À lire aussi
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
TV
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
Découvrez le nouvel habillage de BFMTV
TV
Découvrez le nouvel habillage de BFMTV

Interrogé pour savoir si les fictions locales comme les feuilletons quotidiens étaient l'arme anti-Netflix par excellence, Vincent Meslet a répondu en estimant que ce genre pourrait bientôt être exploré par la plateforme américaine. "Peut-être qu'un jour Netflix fera un feuilleton quotidien", a ainsi prédit Vincent Meslet. "C'est tellement un programme tout public avec un fort pouvoir de fidélisation, où, quand on a aimé quatre ou cinq épisodes, on a envie de voir la suite. Ca peut être un facteur d'achat", a vanté le producteur de "Demain nous appartient".

"Netflix pourrait révolutionner le genre"

Et Vincent Meslet de poursuivre : "Netflix pourrait révolutionner le genre comme il a révolutionné les autres genres. Ce qui est sûr c'est que les fictions de proximité, qui en dehors du polar jouent sur le mélo, la dramédie, ont beaucoup d'avenir. C'est le cas des feuilletons quotidiens, mais ça peut être aussi développé par du feuilleton de première partie de soirée". puremedias.com vous propose de découvrir ce programme.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
X13

Ha bon ? j'ai vraiment pas l'impression perso si on compare a la concurrence.



Emrata.

Non mais justement ils ne sont pas trop dans ce mode "compte goutte" mais dans un mode "faites comme vous voulez". Une diffusion quotidienne reste une contrainte pour le téléspectateur. Et puis au bout d'un mois, on a 20 épisodes de retard donc on reprend le pouvoir... Bref ça colle pas trop à la SVOD.



Declan528

" La plupart des séries sont publiées avec la saison entière sur les plateformes.", imagine une série entière pour la première saison de 260 épisode de 25 minutes toi. :D



Emrata.

Ils ont aussi un programme avec David Letterman dont la deuxième saison vient d'être publiée. Ils ont pas mal de formats dans le genre (avec Jerry Seinfeld aussi). Et des spectacles, des documentaires... Ils diversifient beaucoup.



imperialpop_

Je ne sais pas si ça pourrait marcher. Netflix hormis les séries qui sont en H+24 sont dans un procédés de binge-watching et non d'épisode au compte goute et les utilisateurs y sont habitué.
Après ont voit bien que Netflix essaye d’avoir des programmes de flux, ils ont testé y a quelques années un talk show façon Ellen De Génères qui a tenu deux saisons et là ils ont acheté les droits d’adaptation d’une télé réalité d’enfermement anglaise quotidien pour le Brésil, les États Unis et la France.



Emrata.

Justement je pense vraiment que Netflix va développer des programmes très récurrents, mais je pense plus à des programmes de flux. Ils le font déjà avec David Letterman, dans des collections courtes. Amazon le fait avec the Grand Tour. On est pas sur du quotidien, mais il y a déjà ces programmes de flux.

Je suis pas sûr pour un fiction quotidienne par contre. La nature de la SVOD c'est de regarder quand on veut, comme on veut. La plupart des séries sont publiées avec la saison entière sur les plateformes. Le but de la série quotidienne c'est de fidéliser à un chaîne. La SVOD fidélise avec d'autres moyens (variété des programmes, possibilité de regarder quand on veut, catalogue qui paraît infini...)

Après il pourrait parler de SVOD en général puisque Demain Nous Appartient est déjà sur Amazon Prime !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Fort Boyard" : Passe-Partout reprend en live son tube "Je suis Passe Partout" devant des candidats en folie
TV
"Fort Boyard" : Passe-Partout reprend en live son tube "Je suis Passe Partout"...
Camille Combal (P2) : "J'espère continuer de surprendre dans 'Danse avec les stars'"
Interview
Camille Combal (P2) : "J'espère continuer de surprendre dans 'Danse avec les stars'"
Box-office US : "La Chute du président" détrône "Good Boys", "Overcomer" crée la surprise, "Wedding Nightmare" correct
Box-office
Box-office US : "La Chute du président" détrône "Good Boys", "Overcomer" crée la...
Europe 1 : Matthieu Belliard fait ses premiers pas à la matinale, Nicolas Canteloup ironise sur la grille
Radio
Europe 1 : Matthieu Belliard fait ses premiers pas à la matinale, Nicolas...
Fin du "Soir 3" : Les adieux de Nora Boubetra et Francis Letellier sur France 3
TV
Fin du "Soir 3" : Les adieux de Nora Boubetra et Francis Letellier sur France 3
Camille Combal (P1) : "Le 'Virgin Tonic' n'est jamais le même"
Interview
Camille Combal (P1) : "Le 'Virgin Tonic' n'est jamais le même"
Vidéos Puremedias