"Nous ne lâcherons rien" : "Le Point" poursuit son bras de fer avec Google sur les droits voisins

Partager l'article
Vous lisez:
"Nous ne lâcherons rien" : "Le Point" poursuit son bras de fer avec Google sur les droits voisins
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Etienne Gernelle ("Le Point") sur France Inter © Abaca
Etienne Gernelle, directeur de l'hebdomadaire, signe un éditorial ce mercredi pour dénoncer les méthodes du géant du web.

La bataille continue. Dans un éditorial ce mercredi sur le site du journal, Etienne Gernelle, directeur du "Point", dénonce le "pillage" et le "bras d'honneur" de Google envers la presse française concernant les droits voisins. Depuis près de trois ans, le géant du web et les titres de presse s'affrontent sur l'application concrète de la directive européenne sur le droit d'auteur.

À lire aussi
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
Presse
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
Laurence Ferrari, nommée présidente de la marque "JDD", lance "JDNews", un nouvel hebdomadaire pour concurrencer "Paris Match"
Presse
Laurence Ferrari, nommée présidente de la marque "JDD", lance "JDNews", un nouvel...
"Une opération de dénigrement" : Passe d'armes entre Radio France et "Le Figaro Magazine" après un article sur l'audiovisuel public
Presse
"Une opération de dénigrement" : Passe d'armes entre Radio France et "Le Figaro...
"La ministre de la Culture sort de son rôle" : "Libération" dénonce les "propos indignes" de Rachida Dati sur RTL
Presse
"La ministre de la Culture sort de son rôle" : "Libération" dénonce les "propos...

"Notre travail, c'est leur bénéfice"

Le journaliste résume dans un premier temps les précédents épisodes opposant son journal et Google : "Par sa position de monopole et sa machine à aspirer les donnés, Google réalisait des profits monstrueux grâce aux articles des journaux, sans jamais payer un centime des enquêtes, des reportages, bref, du journalisme (...) Notre travail, c'est leur bénéfice".

Après la transposition en droit français de la directive européenne sur les droits d'auteur en 2019, le géant du web "a d'abord essayé d'imposer une rémunération égale à zéro, menaçant, si (les journaux) n'acceptaient pas de (les) déréférencer". "Ce qui équivaut presque à disparaître du paysage", pointe Etienne Gernelle, qui rappelle que, "sommé par l'Autorité de la concurrence de négocier", le moteur de recherche a "tenté de conditionner le paiement de ce qu'il devait déjà l'entrée dans son système dit 'showcase'", "qui aurait consisté à siphonner les revenus d'abonnement", "en plus de ceux de la publicité". Une proposition que "Le Point" avait refusée et que l'Autorité de la concurrence a condamnée, via une amende de 500 millions d'euros.

"Cette méthode de voyou cinématographique est celle de Google"

Une nouvelle fois, Google a été contraint de reprendre les négociations et de formuler une nouvelle offre aux éditeurs. "Et c'est là que le mépris de la firme américaine franchit encore un palier : elle nous propose désormais - à la presse magazine, donc au 'Point' - environ sept fois moins que ce qu'elle avait mis sur la table lors des premières discussions ! Oui, sept fois moins ! Alors que, dans le même intervalle, ses bénéfices ont plus que doublé... Autant dire un bras d'honneur", dénonce le directeur du "Point".

"Nous avons tous vu cela cent fois dans des westerns ou des films de gangsters : le bandit offre à sa pauvre victime de racheter sa terre ou son commerce pour une bouchée de pain et, à la protestation de celle-ci, baisse encore son prix. Cette méthode de voyou cinématographique est donc celle de Google", accuse le patron de presse. Et de citer une réplique des "Sept mercenaires" : "Si Dieu n'avait pas voulu qu'ils soient tondus, il ne les aurait pas faits moutons".

"Google s'essuie les pieds sur vos lois"

Etienne Gernelle le martèle dans son édito : "Nous ne lâcherons rien. Quel qu'en soit le prix". "En revanche, bien au-delà du destin de la presse, que signifie cette histoire pour nos institutions ?", se demande-t-il. Et de poursuivre : "Une directive européenne, une loi et deux décisions de l'Autorité de la concurrence ont constaté la prédation, affirmé et réaffirmé que les revenus issus du journalisme devaient être équitablement partagés. Pour rien ? Le géant californien est bien sûr fondé à défendre ses bénéfices, mais il se doit aussi, comme tout le monde, de respecter la loi. Or, visiblement, il s'en fiche". Et d'interpeller les parlementaires : "Sachez-le, Google vous considère comme quantité négligeable. Et s'essuie les pieds sur vos lois".

Le Point
Le Point
"C'est inacceptable !" : Etienne Gernelle ("Le Point") dénonce une censure de la CNIL pour son palmarès des hôpitaux
Sur la sellette après l'affaire Zemouri, le directeur de la rédaction Sébastien Le Fol quitte "Le Point"
Affaire Besson : Sand Van Roy fait condamner Aziz Zemouri et "Le Point" pour diffamation
Affaire "Le Point" : Pour Etienne Gernelle, Aziz Zemouri a "raconté n'importe quoi" et "enfumé sa hiérarchie"
Voir toute l'actualité sur Le Point
l'info en continu
Box-office : "Un p'tit truc en plus" règne toujours en maître, "Furiosa" fait son entrée sur le podium
TV
Box-office : "Un p'tit truc en plus" règne toujours en maître, "Furiosa" fait son...
"On ne s'attendait pas du tout à ça" : Surprise, quatre nominés cette semaine dans "Secret Story" sur TF1 !
TV
"On ne s'attendait pas du tout à ça" : Surprise, quatre nominés cette semaine dans...
"La honte absolue !" : La France insoumise appelle au boycott de l'interview de Benyamin Netanyahou sur LCI
Politique
"La honte absolue !" : La France insoumise appelle au boycott de l'interview de...
"J'ai besoin de réfléchir sérieusement" : Inès Vandamme émet des doutes sur son avenir à "Danse avec les stars" sur TF1
TV
"J'ai besoin de réfléchir sérieusement" : Inès Vandamme émet des doutes sur son...
"Ils sont libres de venir à tout instant" : Laurence Ferrari incite Raphaël Glucksmann et Marie Toussaint à participer au débat de CNews
TV
"Ils sont libres de venir à tout instant" : Laurence Ferrari incite Raphaël...
Conflit à Gaza : Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, invité de Darius Rochebin sur LCI ce soir
TV
Conflit à Gaza : Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, invité de Darius...