France Télé : Les journalistes appelés à voter pour ou contre Michel Field

Partager l'article
Vous lisez:
France Télé : Les journalistes appelés à voter pour ou contre Michel Field
<p>Michel Field dans la tourmente à France Télévisions.</p>
<p></p>
Michel Field dans la tourmente à France Télévisions. © France 2
Une motion de défiance est soumise aujourd'hui aux votes des journalistes de la rédaction.

Les 600 journalistes de France Télévisions sont appelés à voter ce mardi. Toute la journée, ils devront répondre à cette question par bulletin secret : "Faites-vous confiance à Michel Field pour diriger l'information de France Télévisions ?". Le vote de cette motion de défiance a été validé jeudi dernier, en AG, après la semaine chaotique du patron de l'information. Journalistes et syndicats lui reprochent "son amateurisme", ses déclarations dans la presse, "sa brutalité" ou encore sa complaisance supposée à l'égard de l'Elysée pour l'organisation de l'émission "Dialogues Citoyens" sur France 2.

À lire aussi
Léa Salamé : &quot;Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques&quot;
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
&quot;66 minutes&quot; : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
&quot;Vous avez la parole&quot; : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d&#039;avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Le résultat devrait être connu ce soir, vers 20h30. "Il est très incertain, raconte un journaliste de la rédaction. Beaucoup de pressions et de manoeuvres en coulisses ont commencé". Le taux de participation sera regardé de près, le vote intervenant en pleine vacances scolaires. Quel que soit le résultat, Michel Field a annoncé vendredi qu'il "ne démissionnera pas" de son poste, considérant cette motion comme "un singulier rappel à l'ordre". "Tout dépend de la force du rejet, renchérit un autre journaliste. S'il est désavoué par 60 à 80% de la rédac, on voit mal comment Delphine Ernotte pourrait le maintenir".

Le patron de l'info a déjà fait des concessions, en abandonnant par exemple le projet d'une émission politique produite par une société extérieure à la rédaction et présentée par Karim Rissouli. "J'ai entendu les demandes de la rédaction de maîtriser pleinement les émissions politiques et j'y souscris. Je renonce à ce projet. Je m'appuie sur le service politique de France Télévisions", a-t-il expliqué samedi. Reste à savoir si les rédactions souhaitent continuer à s'appuyer sur lui à la veille d'échéances politiques et de chantiers importants. Rien n'est moins sûr...

Sur le même thème
l'info en continu
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
&quot;On est en direct&quot; : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent Ruquier
TV
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent...
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, &quot;roi des beaufs&quot; et &quot;abruti total&quot;
Radio
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du &quot;Parisien&quot;
Presse
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au million, record pour &quot;C l&#039;hebdo&quot; en direct
TV
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au...
Audiences : &quot;Avis de tempête&quot; large leader, &quot;The Voice kids&quot; au plus bas, score correct pour &quot;Surprise sur prise&quot;
TV
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score...
Vidéos Puremedias