Jean-Luc Mélenchon charge le CSA, "L'Obs", "L'Express" et "Capital"

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Luc Mélenchon charge le CSA, "L'Obs", "L'Express" et "Capital"
Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon © Abaca
Le chef de file des Insoumis a publié ce mercredi une tribune cinglante envers les médias.

Il flingue la presse avec sa plume. Ce mercredi, Jean-Luc Mélenchon publie un billet sur son blog dans lequel il revient sur le retrait de la vie politique de Raquel Garrido. L'ancienne porte-parole de la France insoumise a annoncé le week-end dernier qu'elle se consacrait désormais à sa carrière de chroniqueuse télé dans "Les Terriens du dimanche", l'émission présentée par Thierry Ardisson sur C8.

À lire aussi
"Danse avec les stars" 2019 : Les 10 candidats de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" 2019 : Les 10 candidats de la saison 10
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...

"Je juge son travail à la télé : magnifique"

Dans cette affaire, l'une des cibles de l'ex-candidat à la présidentielle est le Conseil supérieur de l'audiovisuel, qui aurait selon lui imposé à Raquel Garrido de quitter ses fonctions au sein du mouvement de gauche. "Le CSA ne tient aucun compte des opinions politiques d'innombrables commentateurs et chroniqueurs de droite. Mais il s'est pourtant réveillé pour s'en prendre lui aussi à Raquel Garrido", écrit-t-il, déclarant qu'elle "a été mise en demeure de choisir entre son appartenance à 'La France insoumise' et son statut de chroniqueuse."

"Voilà la trouvaille du CSA pour essayer d'expulser Raquel Garrido d'un paysage médiatique pourtant saturé de droite et de macronistes", lance Jean-Luc Mélenchon, assurant que son départ du mouvement est "ce résultat obtenu par une pression du CSA sur le média", avant d'ajouter : "Telle est la liberté d'expression comme la conçoit Olivier Schrameck, l'homme qui avait ouvert une enquête contre TF1 après un reportage sur moi avec cette chaîne un jour de manifestation."

Le député de Marseille s'attaque ensuite aux médias "qui sous-entendent un conflit" entre Raquel Garrido et lui. "La meute aime l'info comme le fromage : elle préfère que ça pue (...) Je milite avec Raquel depuis qu'elle était une jeune dirigeante de SOS racisme. Elle est et reste mon amie", confie-t-il, vantant le "talent" de la voisine de table de Jeremstar : "Elle a tenu son poste de combat dans toutes ces années où nous n'avons reçu que des coups. Elle l'a tenu dans ses années de pauvreté que lui ont reprochées des journalistes ruisselant d'argent (...) Je juge son travail à la télé : magnifique."

"Le canon à merde va encore tonner"

Vient ensuite le tour de "L'Obs", qui reçoit "la palme de racoleur à clics" de la part de Jean-Luc Mélenchon : "Ceux-là se sont sentis obligés de reproduire ce qui trainait de plus infâme sur le sujet. Puis, ils ont commenté mon point de vue amical en faveur de Raquel pour dire que ce ne serait 'pas vraiment un démenti'". Ainsi, il souligne "qu'il n'y aura jamais de police politique" autour de lui et que "les sujets de discussion" avec ses proches "ne se fixeront pas dans les salles de rédaction."

Pour conclure ses invectives contre les médias, le patron de la France Insoumise cible "L'Express" et "Capital", même "s'il sait que le canon à merde va encore tonner". Jean-Luc Mélenchon dénonce les "sept mois de bashing ininterrompu" des deux journaux. "Heureusement, dans les deux rédactions, il existe des insoumis, à tous les niveaux. Cela me permet de savoir assez exactement les intentions et l'ambiance de haine qui m'entourent de la part de ces gens", tacle-t-il au sujet d'une enquête que ces deux médias prépareraient. Ainsi, il annonce en amont : "Je fais une mise en demeure et je poursuivrai le moment venu en diffamation. Ces gens vont donc insinuer, et accrocher midi à minuit, sans oublier le venin des habituels 'témoignages anonymes' dont ils sont coutumiers."

Jean-Luc Melenchon
Jean-Luc Melenchon
"Télé-Macron" : Jean-Luc Mélenchon flingue le "20 Heures" de France 2
Débat des Européennes : La France insoumise dénonce le "mépris" et "l'arrogance" de CNews
Européennes : Jean-Luc Mélenchon sèche le débat de CNews et Europe 1
Jean-Luc Mélenchon se plaint des invités à la radio, Marc Fauvelle rappelle qu'il refuse de venir sur franceinfo
Voir toute l'actualité sur Jean-Luc Melenchon
Autour de Jean-Luc Melenchon
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
vincetv

Dit la personne qui s'est volatilisé quand il y a moins de deux mois j'ai sorti plusieurs images ;)



Jonathan

Vous palabrez indéfiniment sans jamais étayer vos propos hâtifs et erronés.



vincetv

Vous avez besoin qu'on vous répète les choses plusieurs fois apparemment ?



Jonathan

Ce n'est pas un caprice. J'attends vos prétendues preuves avec délectation.



vincetv

Vous allez pas me refaire votre caprice à chaque fois. Que vous le vouliez où non vous êtes un parti d'extrême gauche je ne vais pas vous ressortir les arguments et preuves que vous avez d'ailleurs évité l'autres fois en fuyant.



Jonathan

Il n'a pas de média. Il réalise des vidéos YouTube où il défend son point de vue sur le monde. Il ne prétend pas à l'objectivité, contrairement à nombre de médias dont les journalistes et autres éditorialistes.



Regina Phalange

Wauquiez extrémiste ? Non, juste la vraie droite. Mais bon pour les bobos, tout ce qui est à gauche d'Hollande et à droite de Bayrou est extrémiste...
La liberté d'expression a bien reculée en France, le décalage entre la population et les journalistes se fait de plus en plus grand et je n'ai vu aucun extrême au pouvoir...



zur ten

Et son média à lui, il est objectif ? Il va faire des enquêtes de fond pour bien nous informer ? Ou juste faire de la propagande, exactement ce qu'il reproche aux autres ? Et si vous tentiez la bonne foi pour changer ?



zur ten

Amusant votre commentaire... et si objectif...

Que vous l'acceptiez ou non, le comportement, le dialecte et la façon de faire et d'envisager la gouvernance sont les mêmes chez Le Pen, Mélenchon et Wauquiez. C'est un fait : agression permanente, mauvaise foi absolue, mauvais perdant, charge constante contre les médias. Ils considèrent tous les 3 détenir la vérité absolue, jouent sur les peurs des Français, caricaturent le débat national, agressent mais ne proposent rien de concret. Si vous n'êtes pas dans leur camp, vous êtes bon pour le bûcher.

Il ne s'agit en aucun cas de ne pas pouvoir critiquer les médias. Il s'agit de le faire objectivement. Et Mélenchon est très très loin d'être objectif...
Mélenchon est à la gauche ce que Le Pen et Wauquiez sont à la droite : des extrêmes dont on a vu les prouesses au fil de l'histoire.

Concernant le sujet, par exemple, Mélenchon attaque le CSA alors même qu'à aucun moment ce dernier n'est intervenu. Bizarrement, vous ne dites rien à ce sujet...



A French

D'un sondage réalisé auprès des Français.



tikeum75

Je ne te le fais pas dire, et tout le monde gobe :)



pupuce

mais pas comment il l'a Pa-yer, c'est là le Pro-blè-me !



Furious Angel



Furious Angel

Ce qui monte bien le désarroi politique général...



Greengan

Et vous sortez ça d'où ? Du score de LFI aux législatives ? Du travail fourni à l'AN par les différents groupes parlementaires ? Du succès des manifestations organisés par LFI ? Ou de la présence médiatique de LFI ?



Mento

Ton copain Melenchon a mis 35 ans pour s’appercevoir que le PS étaient des menteurs et les quitter parions que tu mettras moins de temps pour t’apercevoir de l’escroquerie les insoumis



A French

4e, pourtant c'est lui à présent l'opposant politique principal, et la seule alternative à Macron.



A French

Il serait naïf de ne pas reconnaître que les médias arrangent eux aussi la vérité quand ça les arrange.



L'Œil

L'un n'empêche pas l'autre.



Alexandre-Benoît Bérurier

Il est très ancien monde oui !



L'Œil

Macron est un excellent stratège. Je le reconnais volontiers.



L'Œil

La fracture sociale et les pommes. Avec le recul, y'a de quoi se marrer quand même.



Alexandre-Benoît Bérurier

Chirac il a surtout été élu sur la fracture sociale et Juppé a fait l´erreur de vouloir faire passer plusieurs réformes à la fois. Macron a fait le choix de ne pas mettre les lycéens dans la rue avec la sélection et il a rapidement cédé aux routiers.



L'Œil

Chirac aussi avait été élu sur la suppression des régimes spéciaux de retraite. Tu connais la suite.
Non, je pense que les Français sont plus désunis que jamais, d'où l'échec de ces grèves.



Alexandre-Benoît Bérurier

Il me semble que Mélenchon a appelé à voter pour des candidats socialistes au second tour, non ?

LFI et PCF se sont désistés l'un pour l'autre dans certaines circonscriptions dès le premier tour, non ?

C'était pas possible de faire ça partout dès le départ ?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Paradiso : Le co-fondateur de Studio Bagel crée son studio de production de podcast
Internet
Paradiso : Le co-fondateur de Studio Bagel crée son studio de production de podcast
Youtube France : Le nombre de vidéos vues en forte hausse au premier semestre 2019
Internet
Youtube France : Le nombre de vidéos vues en forte hausse au premier semestre 2019
"Les Sauvages" : Canal+ lance sa nouvelle création originale avec Marina Foïs et Roschdy Zem ce soir
Programme TV
"Les Sauvages" : Canal+ lance sa nouvelle création originale avec Marina Foïs et...
Laurence Haïm s'excuse après avoir annoncé par erreur la mort de Clint Eastwood
TV
Laurence Haïm s'excuse après avoir annoncé par erreur la mort de Clint Eastwood
Pancarte "Macron dégage" retouchée : France Télévisions mis en demeure par le CSA
TV
Pancarte "Macron dégage" retouchée : France Télévisions mis en demeure par le CSA
E-sport : Plus de 3,5 millions d'euros de dons récoltés par des streamers français ce week-end
Internet
E-sport : Plus de 3,5 millions d'euros de dons récoltés par des streamers français...
Vidéos Puremedias