Jean-Luc Mélenchon charge le CSA, "L'Obs", "L'Express" et "Capital"

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Luc Mélenchon charge le CSA, "L'Obs", "L'Express" et "Capital"
Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon © Abaca
Le chef de file des Insoumis a publié ce mercredi une tribune cinglante envers les médias.

Il flingue la presse avec sa plume. Ce mercredi, Jean-Luc Mélenchon publie un billet sur son blog dans lequel il revient sur le retrait de la vie politique de Raquel Garrido. L'ancienne porte-parole de la France insoumise a annoncé le week-end dernier qu'elle se consacrait désormais à sa carrière de chroniqueuse télé dans "Les Terriens du dimanche", l'émission présentée par Thierry Ardisson sur C8.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
"Les mariés de l'an deux", "Fanfan", "Oscar" : Les films de F3 et de F2 l'après-midi
Programme TV
"Les mariés de l'an deux", "Fanfan", "Oscar" : Les films de F3 et de F2...

"Je juge son travail à la télé : magnifique"

Dans cette affaire, l'une des cibles de l'ex-candidat à la présidentielle est le Conseil supérieur de l'audiovisuel, qui aurait selon lui imposé à Raquel Garrido de quitter ses fonctions au sein du mouvement de gauche. "Le CSA ne tient aucun compte des opinions politiques d'innombrables commentateurs et chroniqueurs de droite. Mais il s'est pourtant réveillé pour s'en prendre lui aussi à Raquel Garrido", écrit-t-il, déclarant qu'elle "a été mise en demeure de choisir entre son appartenance à 'La France insoumise' et son statut de chroniqueuse."

"Voilà la trouvaille du CSA pour essayer d'expulser Raquel Garrido d'un paysage médiatique pourtant saturé de droite et de macronistes", lance Jean-Luc Mélenchon, assurant que son départ du mouvement est "ce résultat obtenu par une pression du CSA sur le média", avant d'ajouter : "Telle est la liberté d'expression comme la conçoit Olivier Schrameck, l'homme qui avait ouvert une enquête contre TF1 après un reportage sur moi avec cette chaîne un jour de manifestation."

Le député de Marseille s'attaque ensuite aux médias "qui sous-entendent un conflit" entre Raquel Garrido et lui. "La meute aime l'info comme le fromage : elle préfère que ça pue (...) Je milite avec Raquel depuis qu'elle était une jeune dirigeante de SOS racisme. Elle est et reste mon amie", confie-t-il, vantant le "talent" de la voisine de table de Jeremstar : "Elle a tenu son poste de combat dans toutes ces années où nous n'avons reçu que des coups. Elle l'a tenu dans ses années de pauvreté que lui ont reprochées des journalistes ruisselant d'argent (...) Je juge son travail à la télé : magnifique."

"Le canon à merde va encore tonner"

Vient ensuite le tour de "L'Obs", qui reçoit "la palme de racoleur à clics" de la part de Jean-Luc Mélenchon : "Ceux-là se sont sentis obligés de reproduire ce qui trainait de plus infâme sur le sujet. Puis, ils ont commenté mon point de vue amical en faveur de Raquel pour dire que ce ne serait 'pas vraiment un démenti'". Ainsi, il souligne "qu'il n'y aura jamais de police politique" autour de lui et que "les sujets de discussion" avec ses proches "ne se fixeront pas dans les salles de rédaction."

Pour conclure ses invectives contre les médias, le patron de la France Insoumise cible "L'Express" et "Capital", même "s'il sait que le canon à merde va encore tonner". Jean-Luc Mélenchon dénonce les "sept mois de bashing ininterrompu" des deux journaux. "Heureusement, dans les deux rédactions, il existe des insoumis, à tous les niveaux. Cela me permet de savoir assez exactement les intentions et l'ambiance de haine qui m'entourent de la part de ces gens", tacle-t-il au sujet d'une enquête que ces deux médias prépareraient. Ainsi, il annonce en amont : "Je fais une mise en demeure et je poursuivrai le moment venu en diffamation. Ces gens vont donc insinuer, et accrocher midi à minuit, sans oublier le venin des habituels 'témoignages anonymes' dont ils sont coutumiers."

Sur le même thème
l'info en continu
"Space Force" : La série Netflix avec Steve Carell et Lisa Kudrow mise en ligne aujourd'hui
Séries
"Space Force" : La série Netflix avec Steve Carell et Lisa Kudrow mise en ligne...
Twitter masque un tweet de Donald Trump "glorifiant la violence"
Internet
Twitter masque un tweet de Donald Trump "glorifiant la violence"
TF1 condamnée pour travail dissimulé, licenciement abusif et discrimination
Justice
TF1 condamnée pour travail dissimulé, licenciement abusif et discrimination
Emeutes de Minneapolis : Un journaliste de CNN et son équipe arrêtés par la police en plein direct
TV
Emeutes de Minneapolis : Un journaliste de CNN et son équipe arrêtés par la police...
Mort de Guy Bedos : Les programmations des chaînes en hommage à l'humoriste (MAJ)
Programme TV
Mort de Guy Bedos : Les programmations des chaînes en hommage à l'humoriste (MAJ)
"Koh-Lanta" : Une règle inédite pour l'épreuve d'orientation ce soir
TV
"Koh-Lanta" : Une règle inédite pour l'épreuve d'orientation ce soir
Vidéos Puremedias