Nonce Paolini sur LCI : "On ne pourra pas nous dire que BFMTV est une petite chaîne fragile"

Partager l'article
Vous lisez:
Nonce Paolini sur LCI : "On ne pourra pas nous dire que BFMTV est une petite chaîne fragile"
Nonce Paolini, le futur ex-patron de TF1.
Nonce Paolini, le futur ex-patron de TF1. © TF1
A quelques semaines de la nouvelle décision du CSA sur LCI, Nonce Paolini, le patron de la chaîne, rappelle que les chaînes d'info gratuites sont "adossées à des groupes surpuissants".

L'avenir de LCI se joue dans les jours qui viennent. En effet, le CSA a promis de statuer avant la fin de l'année sur la nouvelle demande de passage sur la TNT gratuite de la chaîne d'info, déposée par TF1 après l'annulation par le Conseil d'Etat du refus du CSA. Promise mi-novembre, l'étude d'impact sur le marché de la télévision du passage de LCI en gratuit devrait être publiée la semaine prochaine.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...

Avant la précédente décision, les équipes de BFMTV s'étaient vivement activées pour s'opposer à la demande de LCI. Défendant leurs intérêts, les dirigeants de la chaîne avaient longuement répété qu'une concurrente de plus sur la TNT pouvait fragiliser l'équilibre économique d'une chaîne indépendante mais pourtant déjà très rentable. Aujourd'hui, Alain Weill se fait plus discret. Il faut dire que ses arguments portent moins puisque Patrick Drahi est entré cet été au capital de NextRadioTV, la maison-mère de BFMTV, et qu'il a tenté de racheter Numéro 23, même si l'opération est aujourd'hui suspendue par le CSA.

Surpuissants

Un changement important de conjoncture qui n'a pas échappé à Nonce Paolini. Ce midi, lors d'un déjeuner avec l'Association des Journalistes Médias (AJM), auquel puremedias.com assistait, le futur ex-patron de la Une a insisté sur les changements opérés ces derniers mois dans le paysage audiovisuel. "Cette fois-ci, on ne pourra pas nous dire que BFMTV est une petite chaine fragile qu'il faut protéger", a lancé le dirigeant qui a rappelé également qu'iTELE était la propriété du groupe Vivendi, désormais dirigé par Vincent Bolloré. "Cette fois, tout le monde a compris que BFMTV et iTELE sont adossées à des groupes surpuissants", a-t-il ajouté.

LCI
LCI
Bonnet d'âne à Yassine Bouzrou : "Une présentation porteuse de discriminations" pour le CSA, LCI mise en garde
Vaccin à tester en Afrique : SOS Racisme saisit le CSA après les propos polémiques d'un médecin sur LCI
Adrien Gindre (LCI) : "Le débat de ce soir sera le moment décisif en vue du premier tour à Paris"
Primaires démocrates : LCI diffusera le "Super Tuesday" à partir de 2h cette nuit
Voir toute l'actualité sur LCI
Sur le même thème
l'info en continu
"Clueless" va devenir une nouvelle série
Séries
"Clueless" va devenir une nouvelle série
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir reprendre
Séries
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir...
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça pousse" à un bon niveau
Audiences
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça...
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Audiences
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Vidéos Puremedias