Réforme de l'audiovisuel public : Delphine Ernotte et Sibyle Veil s'adressent aux régions

Partager l'article
Vous lisez:
Réforme de l'audiovisuel public : Delphine Ernotte et Sibyle Veil s'adressent aux régions
Delphine Ernotte-Cunci (France Télévisions) et Sibyle Veil (Radio France)
Delphine Ernotte-Cunci (France Télévisions) et Sibyle Veil (Radio France) © DR
Les deux principales dirigeantes de l'audiovisuel public co-signent ce jour une tribune dans les colonnes du "Parisien"/"Aujourd'hui en France".

Les régions au coeur de la réforme de l'audiovisuel public. C'est en substance le message qu'ont voulu faire passer Delphine Ernotte, patronne de France Télévisions, et Sibyle Veil, son homologue à Radio France, dans une tribune co-sginée et parue ce jour dans les colonnes du "Parisien"/"Aujourd'hui en France", le plus régional des quotidiens nationaux. Une publication qui intervient trois jours après que les contours de la réforme aient été dévoilés par Matignon. "Ensemble, Présidentes de Radio France et France Télévisions, nous réaffirmons aujourd'hui notre volonté de faire plus que jamais de l'audiovisuel public un véritable acteur dans les territoires et un compagnon de vie de nos concitoyens dans leur quotidien" écrivent en préambule les deux dirigeantes.

À lire aussi
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
TV
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
SVOD
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte puissante avec "Coup de foudre"
Audiences
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte...

Les deux femmes s'engagent ainsi à construire "pour les années à venir" un "média global de proximité". "Nos maisons sont déjà largement présentes dans les régions mais nous entendons désormais développer et conjuguer la force de nos réseaux et de nos marques, France 3 et France Bleu" poursuivent-elles alors que la réforme prévoit qu'une matinale commune soit testée entre la chaîne, qui doit tripler sa programmation régionale, et la station dans plusieurs régions la saison prochaine. Les deux dirigeantes annoncent par ailleurs que France Télévisions et Radio France testeront aussi "des émissions politiques, des programmes culturels ou encore des journées thématiques consacrées à la vie quotidienne des Français" sur le numérique ainsi que sur les stations et chaînes de télévision.

"Proximité" et "innovation" en maîtres-mots

"Nous veillerons aussi à conjuguer avec efficacité nos forces pour relayer au mieux les événements politiques, culturels ou sportifs qui rythment la vie des Français et de nos antennes" écrivent-elles, ajoutant que les expérimentations seront évaluées et "étendues plus largement si elles remportent l'adhésion (du public)". Concernant le numérique, sur lequel l'audiovisuel public est sommé d'investir 150 millions d'euros par le gouvernement, les deux femmes annoncent vouloir développer "une offre plus riche, plus cohérente et plus accessible qui réponde aux attentes de toutes les générations".

Dans leur opération de communication, Delphine Ernotte et Sibyle Veil se mettent littéralement au pas de la réforme voulue par le gouvernement, saluant au passage "la vision exprimée par la commission de concertation sur la réforme d'audiovisuel public dans son rapport". "Nous sommes convaincues que c'est dans les territoires que naissent les talents, que surgissent les innovations et que grandissent les projets. Et loin de n'être que des commentateurs de la vie locale, les médias de service public se doivent d'en être des acteurs, en reflétant cette vitalité, en mettant en réseau cette créativité et en donnant à voir la diversité des territoires" concluent les deux patronnes après avoir exhorté - par deux fois - leurs équipes à "l'innovation".

Delphine Ernotte-Cunci
Delphine Ernotte-Cunci
Droits de Roland-Garros : Delphine Ernotte répond à la pression mise par la Fédération française de tennis
"Ca me rend dingue" : Delphine Ernotte agacée par la lenteur de l'administration européenne dans le dossier Salto
Images retouchées sur France 3: Des "faits graves" qui appellent des "sanctions" selon Delphine Ernotte
Delphine Ernotte ne veut plus que les programmes entiers de France Télévisions soient sur Youtube
Voir toute l'actualité sur Delphine Ernotte-Cunci
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
bigtv

En voyant la photo de La ernotte avec sa petite bouche pincée rouge , je l'imagine bien tout en cuir ,avec une cravache a la main montée sur des talons de 18cm ,...



Stratégik Platypus

Euronews la célèbre chaîne privée américaine ?



Backpacker

Oui mais c'est plus facile pour la radio que pour la télé en même temps...



Backpacker

L'une de ces deux dames est sur un siège éjectable car elle a été mise en place par le gouvernement précédent et que Macron purge à tout va.
Sauras-tu deviner laquelle est certaine de garder son poste ces 4 prochaines années?



blt

Comment réunir des télés régionales (grandes mais toujours ancien découpage voir decrochage) et des radios qui couvrent soit un département ou un pays ? Et plus de synergie avec les radios musicales (Inter ,FIP,Mouv' ou Musique) quand des concerts sont retransmis et pour le sport (tour de France,mondial sur Franceinfo et France bleu qui font des émissions en même temps)



Pickle Rick

J'aime bien les communiqués de presse, ils sont toujours d'une vacuité sans nom, mais rigolos à lire.



UnSiGrandSoleil_LUNDI27AOUT

Les 12 coups de minuit



UnSiGrandSoleil_LUNDI27AOUT

Apparemment elle est surtout passée d'Orange au rouge.



SauceDZ

Les Z'Amours ?
Je t'aime etc ?
Parents mode d'emploi ?
On n'a pas couché ?
Tout le monde veut prendre sa passe ?



ElRom16

Dans tout l'histoire du CSA, il n'a jamais aidé les radios locales ou les chaines locales à résister économiquement et aux divers rachats des médias nationaux. Alors que ce sont des structures qui font beaucoup dans les manifestations locales, ou pour l'information locale, tout en créant énormément d'emplois. Bref, c'est sain d'avoir ce type de médias dans un pays. Surtout qu'on a eu la chance d'avoir un essor important de médias locaux y'a quelques décennies.

Au contraire, tout à été fait pour que les médias nationaux rachètent au tout de bras les médias locaux. Je pense forcément aux centaines de locales qu'Europe 2/NRJ/ Fun Radio/Skyrock ont rachetés dans les années 80/90. Le CSA a été très gentil à l'époque : Parce qu'il fermait les yeux sur les rachats à tour de bras des radios nationales. Il ne demandait que quelques garanties sur un minimum de contenu local en échange. Évidemment, ces radios locales ont été vidées de leur contenu, dès lors que cela dépassait ce que le CSA demandait. Résultat, l'audience a baissé significativement, ce qui a fait que les radios ont demandées de fermer les locales ... et on se retrouve avec des fréquences passives.

Je pense aussi de la nuit bleue de 1991 qui a supprimée de nombreuses petites locales, et ça le CSA ne s'en vente pas, parce qu'il avait aucune raison valable, si ce n'est donner toujours plus de fréquences aux radios nationales.

Des milliers d'emplois ont étés supprimés, car de nombreuses locales avaient au moins 5 personnes à plein temps. Pire, l'auditeur a perdu son bulletin d'information qu'il pouvait avoir chaque heure, et toutes les rubriques locales, voir les retransmissions sportives, qui ont pu faire de l'ombre à certaines nationales. C'est pas rien comme perte d'offre.

Si le CSA n'est pourtant pas garant dans la pluralité de l'information et de l'offre ? Qui va s'en occuper ?



Pearl Harbor Oahu

D.Ernotte est passée d'Orange (elle y était dans les pires du moment...) au C.S.A et à France télé.......ça fait peur quand même...



Il n'y en a qu'une

Chaque chaîne a une mission et un actionnariat spécifiques.

France Info est une entité plurimédias détenue par Radio France pour la partie radio et conjointement par France Télévisions et Radio France avec partenariats de France 24 et de l'INA pour la télévision. Elle dessert le territoire français directement ou indirectement et couvre donc en priorité les actualités nationales.

France 24 est la chaîne d'info à vocation internationale opérée par France Médias Monde (ex-Audiovisuel Extérieur de France) retransmise à l'étranger via satellite et offres locales en quatre langues. Les nouvelles françaises n'y sont que peu priorisées comparé aux chaînes d'info retransmises sur la TNT métropolitaine.

Euronews servait de chaîne d'info paneuropéenne retransmise en douze langues dans 155 pays.
Historiquement un projet de l'UER, son actionnariat est depuis trois ans à majorité privé avec d'abord aux manettes l'égyptien Naguib Sawiris puis, depuis le rachat de 25% des parts par NBCUniversal, la directrice à l'international de NBC News Deborah Turness.

Ces trois chaînes n'ont donc peu de choses en commun si ce n'est l'émission en langue française.



Jonas!

MSNBC Europe c'est mieux !



karima

oui c'est vrai les chaines régionales devraient être a la place des chaines étrangères



karima

je crois qu'il y a 3 chaines d'info France Info, France 24 et Euronews cela fait beaucoup pour le peu d'audience, une chaîne et vrai chaîne d d'info serait préférable



UnSiGrandSoleil_LUNDI27AOUT

Silence ça pousse.



UnSiGrandSoleil_LUNDI27AOUT

Red is the new black.



Il n'y en a qu'une

C'est bien sérieux cette idée de fusionner avec Euronews devenue MSNBC Europe depuis son acquisition par NBC ?



#LaDernièreGrandeChaîne

30 millions d’euros maximum.



rabatjoie-tv

Les réformes qu'on nous demande de les faire : Fermer France 4 inutile, fermer France info inutile et vous verrez les belles économies faites



UnSiGrandSoleil_LUNDI27AOUT

Oui je suis d'accord il y a quelques exceptions.



La Sardine

J'ai TéBéO en Finistère et je les trouve plutôt bons sur les programmes. En comparaison avec les premières chaines locales parisiennes (télé bocal & co) ça n’avait rien à voir. De l'info, du divertissement, de la cuisine mais aussi de la musique, de l'humour.. Une vraie mini généraliste faite pas des passionnés. Et le tout en 16/9 dès le lancement de la chaine et en HD désormais.



Super Power™️

"Affaires Conclues" !



UnSiGrandSoleil_LUNDI27AOUT

Certes mais le contenu est aussi extrêmement pauvre. Je suis d'accord le manque de moyen ==> pauvres contenus => audiences nulles....



Jonas!

Franceinfo disparaîtra si fusion France/Euronews & Radio France se rapproche avec RFI !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences radio, les stars des matins : Trapenard et Devillers en forme, Bern repasse devant Nagui en hausse
Audiences
Audiences radio, les stars des matins : Trapenard et Devillers en forme, Bern...
Netflix gagne moins d'abonnés que prévu au deuxième trimestre, son action plonge en Bourse
SVOD
Netflix gagne moins d'abonnés que prévu au deuxième trimestre, son action plonge...
Audiences radio, le match des humoristes : Laurent Gerra en tête, les Chevaliers du Fiel plus forts que Canteloup
Audiences
Audiences radio, le match des humoristes : Laurent Gerra en tête, les Chevaliers...
Déprogrammé à cause des Gilets jaunes, "Les Touristes" spécial police revient le 9 août sur TF1
Programme TV
Déprogrammé à cause des Gilets jaunes, "Les Touristes" spécial police revient le 9...
Audiences radio : Lévy, Combal, Difool, Cauet, Musa, Bonnery... Le match des stars des musicales
Audiences
Audiences radio : Lévy, Combal, Difool, Cauet, Musa, Bonnery... Le match des stars...
Audiences matinales : France Inter leader devant RTL, Europe 1 chute encore, France Info en hausse
Audiences
Audiences matinales : France Inter leader devant RTL, Europe 1 chute encore,...
Vidéos Puremedias