Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture

Partager l'article
Vous lisez:
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
Roselyne Bachelot
Roselyne Bachelot © Abaca
Elle succède à Franck Riester, nommé ministre délégué au Commerce extérieur.

Et de trois. Après Françoise Nyssen et Franck Riester, Roselyne Bachelot a été nommée ce lundi ministre de la Culture du premier gouvernement de Jean Castex. Franck Riester est désormais ministre délégué au Commerce extérieur.

À lire aussi
Concentration des médias : Face aux sénateurs, Vincent Bolloré minimise son pouvoir
Politique
Concentration des médias : Face aux sénateurs, Vincent Bolloré minimise son...
Covid-19 : Le gouvernement critique France Télé après une émission en Guadeloupe sur les effets indésirables des vaccins
Politique
Covid-19 : Le gouvernement critique France Télé après une émission en Guadeloupe...
"Les Segpa" : "Consterné", un député LREM juge "affligeant" le film produit par Cyril Hanouna
Politique
"Les Segpa" : "Consterné", un député LREM juge "affligeant" le film produit par...
Emmanuel Macron face aux lecteurs du "Parisien" : Le panel était-il composé de soutiens du Président ?
Politique
Emmanuel Macron face aux lecteurs du "Parisien" : Le panel était-il composé de...

Le retour de Roselyne Bachelot est une surprise puisque l'ancienne ministre de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy avait quitté la vie politique en 2012. Interrogée dans le "20 Heures" de TF1 vendredi dernier, elle avait confié partager avec le nouveau Premier ministre "l'amour de la musique, ancrée dans un territoire". "C'est un homme du patrimoine", avait-elle salué.

Agée de 73 ans, elle a débuté depuis la fin de ses fonctions politiques une nouvelle vie sur les plateaux de télévision, intégrant la bande de chroniqueuses du "Grand 8" sur D8 dès 2012. Depuis 2017, elle est un des visages de la chaîne d'information en continu LCI.

A la faveur de la crise sanitaire, Roselyne Bachelot a même bénéficié d'une réhabilitation médiatique. Un retour en grâce pour celle qui avait été raillée en 2009 en tant que ministre de la Santé lors de la crise de la grippe H1N1 pour ses commandes de masques et de vaccins en très grand nombre. Connue pour son franc parler, les téléspectateurs ont pu la retrouver à de nombreuses reprises ces derniers mois autour de la table d'Anne-Elisabeth Lemoine dans "C à vous" sur France 5. Elle est également une des "Grosses Têtes" de Laurent Ruquier depuis quelques années.

Le projet de loi audiovisuel dans l'expectative

Parmi les dossiers chauds qui attendent la nouvelle locataire de la rue de Valois : le projet de loi audiovisuel, dont la mise en oeuvre a été stoppée par la crise sanitaire, avec en point d'orgue la création de la holding France Medias, regroupant France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et l'Institut national de l'audiovisuel. Censé être examiné à partir du 31 mars, le projet de loi a été repoussé sine die. Mais le précédent gouvernement envisageait de procéder par ordonnances ou par décrets afin que certaines mesures comme la transposition de la directive européenne SMA - contribution des plateformes de streaming au financement de la création européenne - puissent entrer en vigueur dans les prochains mois.

La nouvelle responsable devra auparavant trancher un autre dossier brûlant : celui de la suppression des chaînes France 4 et France Ô de la TNT, dont la fin est toujours fixée au 9 août prochain, avant leur bascule sur le numérique. Franck Riester avait demandé à la présidente de France Télévisions de lui soumettre un dossier afin d'envisager les futures grilles de ces chaînes. "France Télévisions s'est préparée aux deux scenarii", a assuré devant la commission culture du Sénat le 1er juillet dernier celui qui était encore ministre de la Culture.

Roselyne Bachelot évoquera le sujet avec le prochain président de France Télévisions, dont la désignation par le CSA est attendue au plus tard le 24 juillet prochain et dont la durée du mandat dépendra de la mise en oeuvre ou non de la future holding. L'actuelle présidente Delphine Ernotte-Cunci est candidate à sa succession.

Eric Dupond-Moretti au ministère de la Justice

Autre annonce surprise à la faveur de ce remaniement : l'entrée au gouvernement du très médiatique avocat Eric Dupond-Moretti au poste de Garde des Sceaux en remplacement de Nicole Belloubet. Agé de 59 ans, celui qui est surnommé "Aquitator" devait assurer une chronique dans la matinale d'Europe 1 à la rentrée.

l'info en continu
Audiences radio Île-de-France : France Inter leader devant RTL et France Info, RMC en hausse, Europe 1 recule
Audiences
Audiences radio Île-de-France : France Inter leader devant RTL et France Info, RMC...
"The Witcher", "Emily in Paris"... : Quels sont les contenus les plus regardés cette semaine sur Netflix ?
SVOD
"The Witcher", "Emily in Paris"... : Quels sont les contenus les plus regardés...
Box-office France : Mauvais départ pour "Scream", "Spider-Man" confirme, "Adieu Monsieur Haffmann" 2e
Box-office
Box-office France : Mauvais départ pour "Scream", "Spider-Man" confirme, "Adieu...
Coach surprise, fin des "K.O." : Les nouveautés de la saison 11 de "The Voice" sur TF1
TV
Coach surprise, fin des "K.O." : Les nouveautés de la saison 11 de "The Voice" sur...
Concentration des médias : Face aux sénateurs, Vincent Bolloré minimise son pouvoir
Politique
Concentration des médias : Face aux sénateurs, Vincent Bolloré minimise son...
Audiences : Quel bilan pour la mini-série "The Undoing" sur TF1 avec Nicole Kidman et Hugh Grant ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la mini-série "The Undoing" sur TF1 avec Nicole Kidman...