Vincent Bolloré : "Il est naturel d'avoir des détracteurs et il faut les écouter"

Partager l'article
Vous lisez:
Vincent Bolloré : "Il est naturel d'avoir des détracteurs et il faut les écouter"
Vincent Bolloré : "Il est naturel d'avoir des détracteurs et il faut les écouter"
Le nouveau patron de Canal+ a expliqué ce week-end une partie de sa méthode sur France 2.

Tout est une question de contexte. Ce week-end, France 2 a décroché un scoop qui est passé un peu inaperçu : un entretien avec le milliardaire breton Vincent Bolloré. Cette brève interview a été diffusée au détour d'un sujet de "Tout Compte Fait", le nouveau magazine de Julian Bugier diffusé tous les samedis à 14h40.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1
TV
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1

L'homme d'affaires y est revenu sur sa méthode comme investisseur et comme manager. "Vous savez, c'est toujours comme ça... Quand on démarre, il faut toujours trouver un défaut. (...) C'est normal ! Vous savez, ça fait 35 ans que je dirige ce groupe qui a aujourd'hui 195 ans. Chaque fois qu'on commence quelque chose, il est naturel d'avoir des détracteurs et il faut les écouter parce qu'il peut y avoir des choses fausses mais généralement il y a aussi des choses justes", a déclaré Vincent Bolloré à nos confrères.

Publiée ainsi hors contexte sur puremedias.com, cette déclaration peut faire écho à la brutalité avec laquelle le nouveau patron de Canal+ a écarté l'état major de la chaîne cryptée, changé le producteur et le présentateur du "Grand Journal", tenté de supprimer les "Guignols de l'info" et recadré certains de ses salariés trop subversifs à ses yeux. Mais il n'en est rien !

Une déclaration sur les batteries de l'Autolib, pas sur Canal+!

En effet, Vincent Bolloré parlait dans ce reportage d'un de ses autres activités : la voiture Autolib, et plus particulièrement des critiques faites à leurs batteries lithium métal polymère qui ne sont pas aussi vertes qu'il le dit. Vincent Bolloré participait à l'émission de France 2 dont le numéro de la semaine s'intéressait au covoiturage, aux sociétés qui en profitent et à la ville de Poitiers, qui a banni les voitures du centre-ville.

Mais cette séquence a également été repérée par nos confrères du "Zapping" de Canal+, qui l'ont malicieusement mise en perspective avec l'émission de "Groland" de ce week-end dans laquelle Jules-Édouard Moustic et ses compères se moquaient de leur "colérique" patron. puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Dix pour cent" : Gérard Depardieu, Sigourney Weaver et Sandrine Kiberlain pressentis dans la saison 4
Séries
"Dix pour cent" : Gérard Depardieu, Sigourney Weaver et Sandrine Kiberlain...
"Le Cercle Séries" : Un nouveau magazine dédié aux séries dès le 18 novembre sur Canal+
TV
"Le Cercle Séries" : Un nouveau magazine dédié aux séries dès le 18 novembre sur...
Audiences : Quel bilan pour la première semaine d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la première semaine d'Eric Zemmour sur CNews ?
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Salto : TF1, France Télé et M6 vont tripler le budget de leur plateforme de SVOD
SVOD
Salto : TF1, France Télé et M6 vont tripler le budget de leur plateforme de SVOD
Comparaison entre voile et uniforme SS : Olivier Galzi "fermement rappelé à l'ordre" par la direction de LCI
TV
Comparaison entre voile et uniforme SS : Olivier Galzi "fermement rappelé à...
Vidéos Puremedias