Vivendi mange Gameloft

Partager l'article
Vous lisez:
Vivendi mange Gameloft
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Vincent Bolloré parle aux "Echos".
Vincent Bolloré parle aux "Echos". © Abaca
Le groupe de Vincent Bolloré avait lancé une OPA hostile sur l'entreprise de jeux vidéo à la mi-février.

Game over pour Michel Guillemot. Le PDG et fondateur de Gameloft voit tomber son entreprise dans les mains de Vivendi. Vendredi, à l'issue de l'OPA hostile lancée mi-février, le géant des médias détenait en effet la majorité du capital de Gameloft même s'il faudra attendre quelques jours pour connaître précisément sa part. L'issue définitive du processus est également suspendue à une décision de la Cour d'appel de Paris après un recours engagé par l'éditeur de jeux mobile.

À lire aussi
Meta (ex Facebook) accuse une baisse historique de ses revenus
Business
Meta (ex Facebook) accuse une baisse historique de ses revenus
"BuzzFeed" va faire écrire des contenus par l'intelligence artificielle, la Bourse s'affole
Business
"BuzzFeed" va faire écrire des contenus par l'intelligence artificielle, la Bourse...
Xavier Niel et Rodolphe Saadé veulent s'associer pour investir dans "Brut"
Business
Xavier Niel et Rodolphe Saadé veulent s'associer pour investir dans "Brut"

Cette nouvelle n'est cependant pas une surprise. La semaine dernière, Amber Capital, le troisième actionnaire de l'éditeur avec 15%, avait fait part de sa décision d'apporter ses titres à Vivendi. Entré au capital de Gameloft en octobre dernier, Vivendi était monté progressivement à 27% du capital en décembre dernier. La maison mère de Canal+ et Universal Music avait ensuite lancé son OPA hostile en février, payant jusquà 8 euros une action Gameloft qui en valait près de deux fois moins avant son arrivée au capital.

Gameloft en entrée, Ubisoft en plat principal ?

Avec cette acquisition, Vivendi signe son grand retour dans le monde très lucratif des jeux vidéos, après s'être séparé en 2013 d'Activision Blizzard. Le groupe de Vincent Bolloré devrait désormais s'atteler à développer les synergies entre Gameloft et le reste des activités du groupe médias.

L'acquisition de Gameloft ne pourrait cependant être qu'une première étape pour Vivendi. Depuis plusieurs mois, le groupe ne cache en effet pas son intérêt pour Ubisoft, l'éditeur de jeux vidéo d'Yves Guillemot, le frère de Michel Guillemot. Valorisé 3,6 milliards d'euros en bourse, le géant du secteur possède notamment les blockbusters "Assassin's Creed" ou "Lapins Crétins". Ces derniers mois, Vivendi est ainsi monté à 17,73% du capital d'Ubisoft. Comme le rapporte Les Echos, le groupe a cependant déclaré à l'AMF ne pas avoir l'intention de lancer une OPA, ce qui l'engage jusqu'à l'automne. Mais après...

l'info en continu
"The Voice" : Combien sont payés les jurés Bigflo et Oli, Zazie, Amel Bent et Vianney ?
TV
"The Voice" : Combien sont payés les jurés Bigflo et Oli, Zazie, Amel Bent et...
Audiences Youtube : Succès pour Jeremstar avec la famille Pellissard
Audiences
Audiences Youtube : Succès pour Jeremstar avec la famille Pellissard
Box-office : Les 30 films qui ont dépassé les 10 millions d'entrées en France
Cinéma
Box-office : Les 30 films qui ont dépassé les 10 millions d'entrées en France
"Vous me prenez un peu pour un con..." : Bertrand Chameroy se moque d'Anne-Élisabeth Lemoine dans "C à vous"
TV
"Vous me prenez un peu pour un con..." : Bertrand Chameroy se moque...
François-Xavier Demaison héros d'une nouvelle fiction pour TF1
TV
François-Xavier Demaison héros d'une nouvelle fiction pour TF1
Audiences access 20h : "Samedi d'en rire - La quotidienne" proche du million d'adeptes de Jean-Luc Lemoine
Audiences
Audiences access 20h : "Samedi d'en rire - La quotidienne" proche du million...