Zapping : Gérard Louvin et Geneviève de Fontenay s'empoignent chez Cyril Hanouna

Partager l'article
Vous lisez:
Zapping : Gérard Louvin et Geneviève de Fontenay s'empoignent chez Cyril Hanouna
Invitée hier de "Touche pas à mon poste" avec Miss Prestige National, Geneviève de Fontenay a eu une discussion houleuse avec Gérard Louvin. Le sujet : Miss France.

Il y a maintenant trois ans que Geneviève de Fontenay a quitté le comité Miss France. Agacée des polémiques autour des photos dénudées de Valérie Bègue en 2008 puis de Kelly Bochenko l'année suivante, la dame au chapeau avait préféré claquer la porte. Depuis, pas une apparition publique sans que Geneviève de Fontenay ne soit interrogée sur la nouvelle Miss France ou sur les évolutions du concours depuis son départ.

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
TV
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex

"J'avais du mal à dire deux mots du Téléthon"

Hier soir, au lendemain de l'invitation de Marine Lorphelin, Miss France 2013, Geneviève de Fontenay était sur le plateau de "Touche pas à mon poste" de Cyril Hanouna sur D8, accompagnée d'Auline Grac, Miss Prestige National 2013, ainsi que de Christiane Lillio, Miss France 1968 et présidente du comité de l'élection concurrente. Néanmoins, Geneviève de Fontenay a dû faire face à un interlocuteur assez remonté.

En effet, lorsque la question de la concurrence frontale entre le concours Miss France sur TF1 et le Téléthon sur France 2 est abordée, Geneviève de Fontenay rappelle qu'elle n'était pas pour cette programmation. "J'avais d'ailleurs du mal à dire deux mots du Téléthon parce que Foucault ne voulait pas me donner le micro" a précisé la dame au chapeau. Mais, à côté d'elle, Gérard Louvin, ancien consultant pour TF1, n'a pas pu se retenir d'apporter sa version des faits.

"Pourquoi faire un sous-Miss France ?"

Pour lui, "c'est impossible" que TF1 programme volontairement Miss France face au Téléthon. "Là, Miss France, on sait déjà où ça va se passer pour l'année prochaine et on a déjà la date. On sait déjà que ça va être le 22 ou 23 novembre. Il suffit de mettre le Téléthon la semaine d'avant ou la semaine d'après. On ne loue pas un Zénith ou un Palais des Sports trois mois avant. La salle est louée déjà. Il n'y a qu'à se renseigner pour savoir dans la ville. Si je suis sur France 2, je sais déjà la date de Miss France de l'année prochaine" explique-t-il.

"Je ne peux pas être d'accord avec Geneviève. Je l'aime beaucoup, j'ai beaucoup de respect pour elle mais je ne comprends pas pourquoi, quand on a fait le travail qu'on a fait... (...) Le comité Miss France a gagné à chaque fois beaucoup d'argent et ensuite, ils ont vendu leur société encore plus cher que moi j'ai vendu Glem alors que j'étais un gros producteur. A partir de là, excusez-moi, mais pourquoi faire un sous-Miss France ? Et quand tu dis 'J'ai perdu mon salaire', je sais combien vous avez vendu Miss France, vous n'avez rien perdu du tout. Alors explique-moi comment tu te retrouves à faire Miss Prestige de l'année ?" s'emporte alors le chroniqueur.

"C'est un enfoiré !"

"Je n'ai rien vendu" répond de suite Geneviève de Fontenay. "C'était Xavier (son fils, ndlr), qui était directeur de la société Miss France. Je n'étais pas là le jour de la vente. Xavier a dit lui-même dans une émission de France 3 ("On ne peut pas plaire à tout le monde" de Marc-Olivier Fogiel, NDLR) qu'il avait pris l'argent" raconte-t-elle. "Un fils, il prend tout l'argent et il laisse sa mère dans la misère ?! C'est un enfoiré !" peste de son côté Gérard Louvin tandis que Geneviève de Fontenay assure ne pas être "dans la misère", ajoutant avoir reçu 10% de la vente par son fils, qu'elle a ensuite donné à ses petites-filles.

"Depuis deux ans, Geneviève ne voit plus Xavier" ajoute de son côté Christiane Lillio. "Si elle a eu le courage de claquer la porte, à un moment donné posez-vous les bonnes questions !" dit-t-elle ensuite à Gérard Louvin. Voyant la discussion s'envenimer, Cyril Hanouna décide de clore le sujet, non sans un dernier mot de son chroniqueur sur Jean-Pierre Foucault. "Si Jean-Pierre ne voulait pas lui donner le micro, c'était parce qu'elle arrivait et elle disait 'Je remercie tel couturier et...'" plaisante Gérard Louvin. "Je disais qu'on avait des lionnes dans le lion pour ne pas citer Peugeot !" rappelle alors Geneviève de Fontenay avant que la tension ne retombe.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Greta Thunberg désignée "personnalité de l'année" par le "Time"
Presse
Greta Thunberg désignée "personnalité de l'année" par le "Time"
L'année médias 2019 vue par... Salhia Brakhlia
Interview
L'année médias 2019 vue par... Salhia Brakhlia
CNews : Un syndicaliste quitte le plateau après un échange musclé dans "Punchline"
TV
CNews : Un syndicaliste quitte le plateau après un échange musclé dans "Punchline"
Réforme des retraites : Edouard Philippe ce soir sur TF1, Laurent Berger sur France 2
Politique
Réforme des retraites : Edouard Philippe ce soir sur TF1, Laurent Berger sur...
Football : Kader Boudaoud quitte les commentaires à France Télévisions, Fabien Lévêque de retour
Sport
Football : Kader Boudaoud quitte les commentaires à France Télévisions, Fabien...
Le Cas Pucine ("La France a un incroyable talent") : "Avoir une chronique dans 'Quotidien', ce serait mon rêve absolu !"
Interview
Le Cas Pucine ("La France a un incroyable talent") : "Avoir une chronique dans...
Vidéos Puremedias