César 2014 : Le résumé de la soirée

Partager l'article
Vous lisez:
César 2014 : Le résumé de la soirée
La 39ème Cérémonie des César
La 39ème Cérémonie des César © Abaca
puremedias.com a suivi toute la soirée, en direct, la 39ème Cérémonie des César. Voici notre résumé.

La grande famille du cinéma français se retrouve ce soir, en direct et en clair sur Canal+, pour la 39ème cérémonie des César. puremedias.com vous propose de suivre ici cette soirée présidée par l'acteur François Cluzet, durant laquelle Quentin Tarantino remettra un César d'honneur à la jeune et jolie Scarlett Johansson. Des hommages seront rendus au regretté Patrice Chéreau par l'acteur Jean-Hugues Anglade, ainsi qu'à Henri Langlois, le créateur de la Cinémathèque.

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)
Programme TV
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)

On analysera ensemble la prestation de la nouvelle maîtresse de cérémonie Cécile de France et, surtout, la compétition qui s'annonce serrée entre les films qui sont en tête des nominations 2014 : "La Vie d'Adèle - Chapitres 1 et 2" d'Abdellatif Kechiche, "Les garçons et Guillaume, à table !" de Guillaume Gallienne, "9 mois ferme" d'Albert Dupontel, "L'inconnu du Lac" d'Alain Giraudie et "Le Passé" d'Asghar Farhadi.

20h30 : Enorme sensation sur le tapis rouge : Julie Gayet est finalement présente ! Nommée dans la catégorie "meilleur second rôle féminin" pour le film "Quai d'Orsay" de Bertrand Tavernier, la comédienne est finalement venue au théâtre du Châtelet. C'est sa première apparition publique depuis l'affaire Closer.

20h45 : A 5 minutes du démarrage des hostilités : quels sont les favoris ?

20h55 : "Le Grand Journal" spécial César se termine enfin. Ca va commencer après une (longue) page de pub... Judicieusement, une pub passe (presque deux fois de suite !) pour le DVD de "La Vie d'Adèle" !

21h00 : Générique ! Avec tous les visages des acteurs des films de l'année. François Cluzet entre en piste. Il salue la foule, la ministre et les intermittents du spectacle ! Visiblement fier de son rôle, il explique que le cinéma lui a tout appris. "Si je suis un mec top, je peux être un acteur top. Mais si je suis un mec naze, je suis sûr d'être un acteur naze !", dit-il alors que le réalisateur de la soirée n'arrête pas de filmer Julie Gayet ! Cluzet fait une pique au MEDEF sur les intermittents du spectacle. "L'acteur sauvage est toujours de meilleur qualité que l'acteur d'élevage !", s'amuse-t-il en enchaînant sur les acteurs trop payés. "Après 30 ans de galère, je suis depuis peu un acteur populaire", plaisante-t-il en taclant Alain Delon qui "vit en Suisse depuis 10 ans". "Le cinéma français c'est chan-mé", lance-t-il en ouvrait oficiellement la 39ème cérémonie des César.

21h10 : Cécile de France entre en scène dans une robe blanche. Elle dit avoir présenté la cérémonie adolescente dans sa chambre à Namur. Elle salue les stars américaines présentes dans la salle et se met à chanter ! "Quelle belle année pour le cinéma français", chante-elle entourée par une dizaine de danseurs et par l'actrice espagnole Rossy de Palma ! Sa prestation rappelle les shows de Neil Patrick Harris aux Tony Awards ! Y'a du niveau ! C'est une introduction bossée, qui a dû demandé des jours de préparation ! "Alors il est où Antoine de Caunes ?", termine-t-elle en appelant Bérénice Béjo pour remettre le premier prix de la soirée.

21h17 : On remet le César du meilleur espoir féminin ! Logiquement Adèle Exarchopoulos l'emporte pour "La Vie d'Adèle". Elle remercie Abdellatif Kechiche qui ne s'est pas rendu à la cérémonie. Elle dédie ce prix autant au réalisateur qu'à sa partenaire Léa Seydoux.

21h21 : Avant de remettre le César du meilleur premier film, Cécile de France demande au public de revoter à mains nus, prétextant avoir perdu les votes. Sans surprise (encore), Guillaume Gallienne remporte le prix pour "Les Garçons et guillaume, à table !". "Si il y en a un qui a le droit de remercier sa mère, c'est moi", dit-il "assez ému". "Elle ne m'a pas donné que le titre", précise-t-il en appelant ses producteurs à monter sur scène. Dommage, le comédien n'a visiblement pas préparé à l'avance le reste de son speech... Ca fait donc, un César partout pour "La Vie d'Adèle" et "Les Garçons et guillaume".

21h31 : Après une intervention sans intérêt de Cécile de France. C'est long... On remet le César des meilleurs costumes à Pascaline Chavanne pour "Renoir".

21h36 : En hommage à Patrice Chéreau, on regarde l'impressionnante séquence d'ouverture de "La reine Margot" avec le mariage de Margot/Adjani et Henri/Auteuil. C'est Jean-Hugues Anglade, un de ses acteurs fétiches, qui monte sur scène pour lui rendre hommage.

21h40 : Jean-Hugues Anglade remet le César du meilleur scénario original. Il est remis à Albert Dupontel pour "9 mois ferme". L'acteur/réalisateur, qui n'a jamais été très fan des prix, n'est hélas pas là pour le recevoir. Son producteur monte sur scène.

21h44 : Cécile de France lance un (faux) César dans le public. Zabou Breitman entre en scène pour le César du meilleur acteur dans un second rôle. Elle ironise sur la théorie du genre. "Pas de cours de film de genre dans les écoles de cinéma. Ni de cours masturbation intellectuelle !" La statuette revient à Niels Arestrup pour "Quai d'Orsay". C'est son troisième César, un record dans cette catégorie ! Même au troisième passage, il semble encore touché par cet hommage !

21h50 : Entrée rock and roll pour Beth Ditto , la chanteuse du groupe Gossip, qui traverse la salle pour rejoindre la scène. Elle vient remettre le César de la meilleure musique et s'amuse de ses efforts pour lire les nominations en français ! C'est Martin Wheeler pour "Michael Kohlhaas" qui l'emporte !

21h55 : Faisons un point Cécile de France. Vous la trouvez comment ?

21h58 : Stéphane de Groodt arrive pour, dit-il, remettre le César du meilleur remettant. "Je suis donneur de César, je suis donc césar d'honneur. Donc qui me remet à Scarlett Johansson", dit-il en faisant rire la salle. En réalité, il va remettre le César des meilleurs décors. Le prix revient à Stéphane Rozenbaum pour "L'écume des jours". Son discours dure moins de 30 secondes. Stéphane de Groodt enchaîne les jeux de mots pour le César du meilleur son. Celui-ci revient à "Michael Kohlhaas". Désolé on n'a pas noté les noms des trois lauréats...

22h05 : "Grâce à la loi sur le mariage du tous, les acteurs et les actrices ne vont plus être obligés de se marier ensemble !", dit Cécile de France. Une intervention applaudit très mollement... Audrey Fleurot vient remettre le César du meilleur espoir masculin. Pierre Deladonchamps est primé pour "L'Inconnu du lac". C'est pas pour se la jouer mais pour l'instant on a tout bon dans nos pronostics !

22h13 : Cécile de France s'amuse avec "Wahou Scarlett Johansson" et appelle Quentin Tarantino pour lui remettre son César d'honneur. "Malgré votre jeune âge, la France rend hommage à votre belle carrière", lui dit le réalisateur culte. L'actrice se dit ravie de vivre désormais à Paris. "Maintenant, il faut que je prouve que je mérite bien ce César", explique, lucide, la jeune comédienne de 29 ans !

22h25 : Cécile de France dénonce le racisme dont sont victimes les acteurs belges. La blague fait un peu flop. Agnès Varda (et ses cheveux bicolores) vient remettre le César du meilleur documentaire. Il revient à "Sur le chemin de l'école" de Pascal Plisson, un des films les plus rentables de l'année. Discours très académique...

22h36 : On dort un peu... Pour le César de la meilleure adaptation, on a droit (enfin !) à un magnéto amusant avec Pierre Niney qui fait mine de passer un casting. Il fait une leçon de jeu d'acteur et se moque de Lorànt Deutsch. Les deux acteurs se retrouvent à coté sur scène et font semblant de s'embrouiller. And the winner is... Guillaume Gallienne pour "Les Garçons et Guillaume, à table !". C'est son deuxième César de la soirée !

22h43 : Après avoir fait une petite selfie sur scène, Kev Adams remet le César du meilleur film d'animation. Deux lauréats : "Loulou, l'Incroyable Secret" et "Mademoiselle Kiki et les Montparnos". Les remerciements sont bien bien longs...

22h53 : Pause bière pour Cécile de France qui détaille le jargon belge. Une séquence plutôt drôle gâchée par une chute un peu nulle avec un poème sur les intermittents. Nouveau magnéto amusant avec Alex Lutz complilant tous les films de l'année, censé introduire le César du meilleur montage. Il est remis à Valérie Deseine pour "Les Garçons et Guillaume, à table !". C'est le troisième César pour le film de Gallienne. On enchaîne rapidement (avec une vanne sur Kad Merad "qui est décidemment partout") sur le César de la meilleure photographie à Thomas Hardmeier pour "L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet" de Jean-Pierre Jeunet.

23h02 : Traditionnelle séquence en hommage aux disparus... On commence par un best-of des "Tontons flingueurs" du regretté Georges Lautner puis par quelques images de "L'Emmerdeur" d'Edouard Molinaro. La séquence se termine avec des images de Bernadette Lafont, décédée cet été.

23h08 : C'est le moment du court-métrage. Il revient à "Avant que de tout perdre" de Xavier Legrand qui est nommé dimanche soir aux Oscars.

23h13 : Rossy de Palma vient attribuer le César du meilleur film étranger. Surprise c'est le film belge "Alabama Monroe" de Félix van Groeningen, également nommé aux oscars, qui l'emporte devant "Django unchained" et "Gravity" !

23h19 : Il reste plus que 5 César à remettre, les plus intéressants ! André Dussolier arrive et évoque avec malice la vie des "seconds rôles". Moment de tension pour Julie Gayet et Mme Bruni... C'est finalement la jeune Adèle Haenel qui s'impose pour "Suzanne" ! Désolé pour tous ceux qui rêvaient devoir un peu de politique ce soir ! Adèle sera-t-il le prénom du reste de la soirée ?

23h26 : Il ne reste que les quatre prix principaux. Sara Forestier vient sur scène pour remettre le prix du meilleur réalisateur. A l'applaudimètre, c'est Alain Guiraudie qui l'emporte. Mais, en vrai, c'est Roman Polanski qui gagne pour "La Vénus à la fourrure". C'est son quatrième César du meilleur réalisateur. On l'avait pas vu venir !

23h32 : Cécile de France rend hommage aux hétéros du septième art ! Ca tombe un peu à plat... Nicole Garcia remet le César du meilleur acteur. Sans surprise, c'est Guillaume Gallienne qui va monter sur scène pour la troisième fois ce soir ! 4ème César pour "Les Garçons et Guillaume, à table !" "Olala merci... Je suis extrêmement ému", dit l'acteur qui surjoue un peu son émotion ! l'acteur a les larmes aux yeux en évoquant ses profs et la troupe de la Comédie Française.

23h40 : La fin aproche ! Jérémy Irons arrive pour découvrir la meilleure actrice de l'année. La classe pour la gagnante ! Et le César est attribué à... Sandrine Kiberlain pour "9 mois ferme". Et toc pour ceux qui disent que les comédies ne sont jamais primées ! "J'ai squatté toutes les production de l'année", sourrit la comédienne très émue. D'ailleurs elle revient face aux caméras car elle a oublié de remercier quelqu'un !

23h48 : François Cluzet est sur scène pour remettre le tout dernier César, celui du meilleur film. C'est "Les Garçons et Guillaume, à table !" de Guillaume Gallienne qui est choisi. Avec 5 César, le film est le grand gagnant de l'année. "C'est au-delà de l'émotion", a déclaré l'acteur, grand gagnant de l'année !

23h55 : Générique de fin ! parodies de films d'Antoine de Caunes. A l'aise dans le costume de maîtresse de cérémonie, la pimpante comédienne n'a pas démérité. Mais elle a livré une prestation décevante. Trop colée à son prompteur, elle n'a pas proposé assez de moments "waouh" ou décalés et n'a d'ailleurs pas réussi à décoincer la salle.

Espérons que l'année prochaine, l'Académie confie les rênes de sa soirée à un humoriste. On milite clairement pour !

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
lampeapetrole2

Cecile de France excellente, le reste je m'en fous, nombrilisme et chiant comme d'habitude



Thibault

Pour le César du scénario. Ce n'est pas son producteur qui est monté sur scène mais Nicolas Marié.



squashman

Comme indiqué dans l'article, Cécile de France a été une maitresse de cérémonie satisfaisante mais sans plus, cela manquait de spontanéité et un petit grain de folie comme le faisait Valérie Lemercier.

Comme norbertgabriel, je suis ravi pour Guillaume Gallienne, je l'écoute quand je peux sur France inter, il est aussi impressionnant de justesse à la radio qu'au cinéma. J'èspère vraiment que les réalisateurs sauront mettre en valeur ce talent indéniable.



grosmatou

choix numéro 2, et de loin !!!



jemenfous

présentation chaotique et absolument pas drôle de cecile de france qui voulait en faire trop, mais que c'est LOUUUUUURRRRRD!



spy01

Mais que c'était nul cette cérémonie alors ils ont réussi à faire pire que decaunes ! Il ny avait quasiment aucun sketch ou alors des minis vraiment pas terribles. Aucun ne va faire le buzz et restera dans l'histoire cette année

Cecile était superbe, bonne présentatrice, mais j'espere qu'elle va noyer ses auteurs dans la seine , car ses blagues, vannes étaient NULLISSIMES, pas drole du tout et personne ne rigolait en général, la pauvre s'est prise bides sur bides !
Et le vainqueur de la soirée qui est un comédien dont la team denisot nous fait la propagande depuis des années, ceremonie produite comme par hasard par un certain D...

Et les speechs de remerciements qui duraient 2h , ce fut insupportable, peuvent pas faire à la méthode américaine, une musique de plus en plus forte au moins c'est rythmé comme truc ! Vivement une vraie ceremonie du cinema dimanche....



bfox

.... je ne trouve pas que Kimberlain soit moins talentueuse que Seydoux bien au contraire ! et au moins, oui, l'humilité elle connait :)



loulou-maclaine2

Une année pleine de surprises et ça change ! Qui aurait parié sur la victoire de Sandrine Kiberlain, Roman Polanski, Adèle Haenel ou encore le sacre de "Les garçons et Guillaume, à table !" dans la catégorie Meilleur film et "Alabama Monroe" en tant que Meilleur film étranger... La comédie reprend du poil de la bête !

Une cérémonie relativement sympathique notamment lors des passages de Zabou,Stéphane de Groodt (dont les traductions ont dû être un casse-tête...) ou Pierre Niney et Deutsch bien qu'avec toujours certaines longueurs mais ainsi est la cérémonie...

Bref, un peu de tout qui, au final, donne un bilan plutôt positif.



norbertgabriel

Ravi pour Sandrine Kiberlain et Gallienne!



lr

Cecile de France excellente. Succès mérité pour Galienne. Claque pour la vie d'Adele qui est surtout dirigée selon moi contre Lea Seydoux, dont j'espère que cela lui servira. Une belle cérémonie des Césars pour moi.



TVguide

Très content pour Guillaume Gallienne! Bravo!



lr

La vie d'Adele, grand perdant de cette soirée.



lr

J'avoue être content que cela ne soit pas Lea Seydoux, qui est certes plus talentueuse que Kimberlain. Mais cette dernière le mérite pour son travail et son humilité.



lr

Galienne est vraiment un type intelligent et un gars bien tout simplement.



lr

Ca va encore faire parler Polanski.



lr

Je ne suis pas d'accord. Ca vient du fait que les récompenses qui viennent d'être décernées n'intéressent pas le grand public.



renaud0566 .

C'est méga chiant...Comme tous les ans, mais là c'est pire... Vivement les Oscars...



lr

Lost in translation, un vrai chef d'oeuvre.



bigtv

Pauvre cluzet , tellement content d’être a l'honneur pour une fois qu'il en fait des tonnes comme un gamin ....qd a la gagayet elle a déjà comme trophée le 1er andouille de France , pas besoin d'un cesar en plus ..........



rhumanau

Le sous-titre de votre photo d'illustration est erroné : il s'agit de la 38ème cérémonie vu qu'on reconnait aisément Antoine de Caunes



cmonavis

Bon a priori cécile de France ne concoura pas dans la catégorie 'meilleure impro' !..
On sait que pour ce genre de cérémonie ,c'est écrit...peut etre trop ?



cyril-362

Ne me dites pas que je viens de voir Kev Adams dans le public des Césars. Ça m'a pris de court...



lr

"Faisons un point Cécile de France. Vous la trouvez comment ?"

Mention très bien.



mafoi1

Elle l'aura le César, LOL!
Sinon, elle ne serait pas venue!
Non, je d.é.c.o.n.n.e :-)))))



mafoi1

Pourvu que les intermittents-privilégiés à outrance ne gâchent pas la fête :-((((((
Ils paraîtraient qu'ils prépareraient une action.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"L'amour est dans le pré" revient ce soir sur M6 avec un "Que sont-ils devenus ?"
Programme TV
"L'amour est dans le pré" revient ce soir sur M6 avec un "Que sont-ils devenus ?"
"Un jour, un générique" : "Morning Live"
TV
"Un jour, un générique" : "Morning Live"
"Noces d'or" : Alice Taglioni héroïne d'une comédie le 13 septembre sur Arte
TV
"Noces d'or" : Alice Taglioni héroïne d'une comédie le 13 septembre sur Arte
"La meilleure boulangerie de France" : La saison 7 démarre aujourd'hui sur M6
Programme TV
"La meilleure boulangerie de France" : La saison 7 démarre aujourd'hui sur M6
"La Provence" présente ses excuses après avoir flouté le visage d'un élu du RN
Presse
"La Provence" présente ses excuses après avoir flouté le visage d'un élu du RN
Box-office US : "Good Boys" détrône "Fast & Furious : Hobbs & Shaw", les autres nouveautés déçoivent
Box-office
Box-office US : "Good Boys" détrône "Fast & Furious : Hobbs & Shaw", les autres...
Vidéos Puremedias