François-Xavier Ménage ("Capital") : "Je ne vais pas m'arrêter d'être reporter"

Partager l'article
Vous lisez:
François-Xavier Ménage ("Capital") : "Je ne vais pas m'arrêter d'être reporter"
François-Xavier Ménage, à la tête de "Capital" sur M6.
François-Xavier Ménage, à la tête de "Capital" sur M6. © Pierre Olivier/M6
A la tête de "Capital" sur M6 depuis cet été, François-Xavier Ménage détaille pour puremedias.com ses projets pour le magazine.

Grand reporter sur BFMTV, François-Xavier Ménage, 34 ans, a pris les commandes de "Capital" sur M6 depuis cet été. Désormais présentateur et rédacteur en chef adjoint de l'émission phare de la chaîne, il promet d'aller sur le terrain pour réaliser ses propres enquêtes. Entretien.

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Politique
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique de Canal+
TV
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique...

Propos recueillis par Julien Bellver.

puremedias.com : Vous passez du hard news de BFMTV au magazine sur M6, la transition n'a pas été trop difficile ?
François-Xavier Ménage : Bizarrement non, je pensais que ça allait être dur, compte tenu de l'actualité internationale cet été avec l'Ukraine, Gaza et l'Irak. Mais en réalité, je n'ai pas brûlé en me disant que je n'y étais pas. Je travaille déjà à fond sur "Capital", c'est le meilleur antidote. Je continue à regarder bien sûr, le hard news est une drogue dure. Mais j'ai la chance d'avoir une deuxième drogue qui va couler dans mes veines maintenant, le magazine.

"J'ai toujours énormément écouté la radio et assez peu regardé la télé"

Vous restez branché sur les chaînes infos ?
J'écoute beaucoup la radio. J'ai toujours des nouvelles de mes petits collègues de BFMTV bien sûr. J'ai toujours énormément écouté la radio et assez peu regardé la télé.

Comment s'est passée votre arrivée à M6, avant que puremedias.com ne l'annonce ?
De manière très transparente, j'étais au cinéma, j'ai un message sur mon répondeur de Bibiane Godfroid qui me demande de la rappeler. Je le fais et le soir-même, j'étais dans son bureau. Je l'ai rencontrée avec Thomas Valentin et on a fait connaissance, sans savoir ce qu'on allait me proposer. Dans un deuxième temps, on m'a proposé "Capital", la discussion est allée jusqu'aux essais et cela a fonctionné. Je ne me suis pas posé de question, j'aurais pu continuer à faire du terrain pendant dix ans mais je me suis dit que le train s'arrêtait maintenant et je n'étais pas sûr qu'il s'arrête une nouvelle fois pour une telle émission.

L'économie, c'est une matière que vous maîtrisez ?
J'ai fait une fac d'éco, j'adore l'économie ! Quand j'étais place Tahrir ou à Fukushima, je traitais d'économie. C'est une matière que j'adore, ça m'a conforté dans mon choix.

Remplacer Thomas Sotto, lui aussi transfuge de BFMTV, cela vous a encouragé ?
Thomas est un copain mais nous n'avons pas le même parcours et le même profil. Lui était un brillant présentateur, M6 m'a appelé en sachant que j'étais reporter. J'étais très fier de succéder à Thomas, mais je n'ai pas cherché de comparaison.

"Je dis bravo à M6 d'être allée chercher un reporter"

Quel va être votre rôle précis sur "Capital" ? La présentation cet été mais ça va évoluer...
D'abord la présentation, je suis en phase d'apprentissage. Je deviens rédacteur en chef adjoint, c'est nouveau pour moi car sur le terrain on est son propre patron, avec une toute petite équipe à gérer. Je dis bravo à M6 d'être allée chercher un reporter, il n'y a pas grand monde qui fait ça dans les rédacs aujourd'hui. Je pense à Gilles Bouleau toutes proportions gardées, c'était un super signal qu'il arrive au JT de TF1. Je ne vais pas m'arrêter d'être reporter pour autant. Le premier cas de figure, ce sera quand l'émission sera délocalisée à l'extérieur du plateau, on le fera que quand cela ne sera pas cosmétique ! Par aileurs, je ne m'interdis absolument pas, et on en discute avec M6, de signer des sujets moi-même. D'ici à la fin de l'année je vais mettre les mains dans le cambouis. C'est mon ADN, il n'y a pas raison que cela s'arrête et c'est une manière aussi de rappeler que le présentateur n'est pas seulement assis sur une chaise.

Vous savez que l'écriture M6 est très particulière...
L'écriture M6 a été tellement copiée qu'elle doit avoir du bon ! Et les reporters de "Capital", depuis plusieurs années, ont déjà réussi à se renouveler, à ne pas se répéter, à faire différemment. J'ai plongé dans l'armoire à archives, je l'atteste ! On va tous continuer collégialement dans ce sens là.

"Capital" existe depuis 1988, avec ses codes, comment imprimer sa marque et imposer son ton ?
Je pense en réfléchissant à pourquoi on m'a appelé. Il faudra un ton de reporter. Je ne réfléchis pas à mon rôle de présentateur car dès l'instant où je commence à le fantasmer, dès l'instant où je réfléchis trop, cela ne me ressemblera plus. Dimanche, on a une thématique coup de poing sur les classes moyennes. On en parle beaucoup mais on ne sait pas ce que ça veut dire vraiment. Nos chiffres et nos démonstrations vont surprendre beaucoup de téléspectateurs.

La direction de M6 vous a-t-elle garanti une liberté une éditoriale totale ? Il y a eu plusieurs polémiques autour des sujets diffusés dans Capital, récemment avec un sujet sur le Qatar.
J'ai eu cette garantie par plusieurs personnes chez M6 qui toutes m'ont dit : dès l'instant où on apprend des choses dans une enquête en béton armée, ça veut dire qu'il faut y aller. Je ne peux pas parler pour mes collègues qui ont traité les sujets dont vous parlez.

François-Xavier Ménage
François-Xavier Ménage
Carlos Ghosn interrogé par TF1 et LCI juste avant sa nouvelle arrestation
LCI : François-Xavier Ménage passe le relais à Pascale de la Tour du Pin
François-Xavier Ménage devient grand reporter à TF1
L'année médias 2016 vue par... François-Xavier Ménage
Voir toute l'actualité sur François-Xavier Ménage
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
FlorentF

J'ai regardé plusieurs fois Capital cet été parce que les sujets m'intéressaient. Mais cela faisait un moment que je n'avais pas vu... et j'avais toujours cette désagréable sensation de vu (et revu) à cause d'une narration, de tics de langage et une organisation du reportage qui n'ont pas évolué depuis des années. Si M6 veut relancer Capital, il faut vraiment travailler là dessus, pour faire revenir ceux qui ont eu l'overdose de "seulement voilà" ou "Paris. Comme tous les matins, Martine emmène ses enfants à l'école...".



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Premières séances : "Cuban Network" plus fort que "Jojo Rabbit", Dany Boon au plus bas depuis 1996
Cinéma
Premières séances : "Cuban Network" plus fort que "Jojo Rabbit", Dany Boon au plus...
La BBC annonce la suppression prochaine de 450 postes
International
La BBC annonce la suppression prochaine de 450 postes
Oscars 2020 : La télévision chinoise ne couvrira pas la cérémonie à cause du coronavirus
International
Oscars 2020 : La télévision chinoise ne couvrira pas la cérémonie à cause du...
"Plan C" de Camille Combal de retour le 21 février sur TF1
Programme TV
"Plan C" de Camille Combal de retour le 21 février sur TF1
"Magnum" : TF1 enchaîne avec la saison 2 dès le 18 février
Programme TV
"Magnum" : TF1 enchaîne avec la saison 2 dès le 18 février
Marlène Schiappa veut que sport masculin et féminin soient paritairement diffusés à la télévision
Politique
Marlène Schiappa veut que sport masculin et féminin soient paritairement diffusés...
Vidéos Puremedias